Mali – Sénégal : la mystérieuse cargaison d’armes du Sea Soul 1

1
Mali - Sénégal : la mystérieuse cargaison d'armes du Sea Soul 1
Des lance-roquettes aurait fait parti de la cargaison. © Glez

 Jeuneafrique.com – Le 12 août, le Sea Soul 1 et sa cargaison d’armes ont coulé au large de Dakar. Mais depuis que l’équipage a été inculpé, l’enquête piétine. Qui donc, au Mali, devait réceptionner la précieuse cargaison ?

09/10/2014 à 12:55 Par Dorothée Thiénot

C’est une histoire un peu curieuse et qui, depuis quelques semaines, agite Dakar et Bamako. L’histoire d’un navire chargé d’armes, dont on ne sait pas trop à qui elles étaient véritablement destinées, mais dont on est sûr qu’il a sombré.

Parti du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, en mars, avec escales au Soudan et en Turquie, le Sea Soul 1 n’était pas tout jeune. Il avait été racheté en 2012 par une société roumaine après six changements de main et presque autant de pavillons – une jolie performance, affirment les connaisseurs.

Le 9 août, il arrive donc à Dakar. Le port est bondé, le navire doit amarrer à proximité. Trois jours plus tard, il coule. Les marins, égyptiens et indiens, ont-ils délibérément sabordé le navire, comme tend à le croire la justice sénégalaise ? Ont-ils paniqué ou obéi aux ordres de l’armateur ? Ils nient être responsables du naufrage, mais, d’abord entendus comme témoins, ils finissent par être inculpés début septembre pour sabotage et trafic international d’armes…..Lire la suite de l’article sur Jeuneafrique.com 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.