Pour mauvais comportement : Sept militaires burkinabè rapatriés

16
Pour mauvais comportement : Sept militaires burkinabè rapatriés
Militaires burkinabé de la Minusma et des membres du MNLA

Sept militaires burkinabè de la Minusma ont été rapatriés pour avoir pris des photos avec des jeunes Touaregs agitant le drapeau du MNLA à Ber.

 

Les Maliens ont été choqués de voir ces images qui étaient à la limite de la provocation. Des militaires de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) en train de poser avec des jeunes Touaregs agitant un drapeau du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), la rébellion touarègue séparatiste.

C’était à Ber, une localité située dans la région de Tombouctou. Ces militaires n’étaient autres que des Burkinabè.

Les images ont circulé sur le Net et comme il fallait s’y attendre, elles ont suscité des réactions de la part des autorités maliennes. C’est dans ce cadre que les 7 militaires coupables de cette forfaiture ont été purement et simplement rapatriés le vendredi 12 juin 2014 dans leur pays, le Burkina Faso.

Les autorités maliennes estiment que certains pays voisins censés être dans notre pays pour nous aider à recouvrer notre intégrité territoriale, ont certainement des intentions inavouées. Ils ne sont pas tous là pour la cause du Mali. D’autres sont là pour la cause des séparatistes.

Des séparatistes récemment ragaillardis par les événements de Kidal des 17 et 21 mai derniers où ils ont engrangé une victoire militaire sur les forces loyalistes. Depuis, ils ont décidé de s’investir auprès des populations locales afin de les convaincre à adhérer à leur sinistre projet.

C’est ainsi que le vendredi 12 juin 2014, la présidente du Mouvement des femmes du MNLA s’est rendue à Aguelhok pour sensibiliser les femmes de cette localité afin qu’elles adhèrent à la cause du MNLA en promettant que le MNLA va leur amener beaucoup d’ONG pour les aider s’il parvient à ses fins.

Abdoulaye Diakité  

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. chers maliens mefiez vou d vos propos car le moma nest pas fe mater le burkina mais cest d mater ce petit groupe ki vou mene la vi dure.

  2. C’est la moindre des choses dans pareil circonstances si les infos sont fondées. Et il faudra que le PM convoque l’ambassadeur du BF pour des explications. Si la minusma se laisse prendre par ce jeu la alors ladji et sa click doivent prendre leurs responsabilites.

  3. Sans exclure le fait que les Officiels du Faso désapprouvent cet acte que nous voulons isolé de la part des soldats burkinabé, on est en droit d’expliquer que le Mali est combattu aussi bien par les forces hostiles que par ces “alliés”.
    Nous comprenons, la presse de certains pays voisins s’excite à attribuer aux seuls soldats maliens la fuite devant les djihadistes,allant jusqu’à ignorer que ni les USA, encore moins la Great Nigéria et la puissante Irak en ont fait pareille……
    Mais cela ne remet nullement en cause, la valeur intrinsèque des militaires maliens qui ont eu à démontrer lors des guerres conventionnelles ce que toute la sous région sait.
    Alors si ces forces sont venues pour nous narguer et nous poignarder dans le dos, laissons le temps au temps car même la France fut battue et humiliée avant d’être occupée pendant 4 bonnes ANNÉES.
    Vive le Mali qui vivra inchallah !

  4. Au moins le MNLA, le Burkina-Fasso et autres savent ce qu’ils veulent, et ils travaillent pour l’atteindre. Pendant ce temps, que font les autorités maliennes avec l’incompetent et traitre de IBK à la tête???

    • Et vous vous savez ce que vous voulez au moins? Oui evidemment, passez votre temps a insulter les autorites du Mali.

  5. C’est un manque de respect à égard de toutes les communautés victimes.
    Nous avons enfin la preuve d’une connivence entre ces groupes criminels touaregs et arabes armés et les forces inutiles de l’ONU qui sont incapables de protéter les non armés.
    Il faut se souvenir que les forces de l’ONU sont tristement célèbres pour cela.

  6. Cette animosité en l’endroit du mali s’explique tout simplement par le fait que le Burkina par deux fois fut maté par le mali, d’ailleurs c’est ce qui fait leur président est entrain de tout mettre en œuvre pour que les ennemis du Mali atteignent leur objectif. On ne peut pas refaire l’histoire le Burkina l’éternel vaincu du Mali, même si on reprenait la guerre ça sera à l’avantage du Mali

    • c’est dommage qu’a cause de la faute de 7 egarés ,qui est d’ailleurs condamnable, sambou puisse tenir de tels propos , burkinabè et maliens sont des freres , venez faire un tour a Bobo dioulasso ,pour vous rendre compte du soutien que ces burkinabès vous apportent , je suis a Ouaga , je sais que nous c’est le Mali que nous soutenons en majorité , evite de blesser les gens

    • mon frère. Quelques groupes armés sont dans votre pays ,vous n’êtes même capable de les déstabiliser et vous voulez une guerre contre le Burkina. vous penser que des soldas étrangers vont continuer a mourir pour sauver vos têtes . finissez avec la MNLA avant d’attaquer le Burkina. dit les deux guerres dont tu parles ,qui a trancher en votre faveur. l’histoire de ton pays t’échappe renseigne toi bien .moi je ne vois même pas de militaire au mali. mais viens au Burkina tu verras de vrai commandos. N oubli pas que les militaires qui sont au Mali sont venus pour sacrifier leur têtes pour sauver la tienne.

  7. Ce n'est pas surprenant. Dans tous les cas c'est plus que flagrant pour les autorités Burkinabé pas le peuple. Blaise et son Gouvernement joue le jeu du MLNA et tous les séparatistes de tout genre. Quand on voit les agissements du Minitre des affaires etrangeres du Faso, le Chef d'Etat major particulier du président qui se baladait à Tombouctou et à Gao comme dans les rues de. Ouagadougou 2000. Ce pays ne veut rien de bon pour le Mali. Ils n'ont qu'à s'occuper de leur propre feu au lieu de chercher à éteindre (attiser) notre feu.

  8. CE n’est pas tout ambassadeur de Burkina Faso doit quitter notre pays rapidement!Je L’ai dis je répete MUNSMA sont là pour MNLA pas pour le MALI gouvernement doit donner L’ordre AErienne pour finir la règion de KIDAL comme L’IRAK et la SYRIE pourquoi pas nous!

  9. “C’est ainsi que le vendredi 12 juin 2014, la présidente du Mouvement des femmes du MNLA s’est rendue à Aguelhok pour sensibiliser les femmes de cette localité afin qu’elles adhèrent à la cause du MNLA en promettant que le MNLA va leur amener beaucoup d’ONG pour les aider s’il parvient à ses fins.””

    C’est perdu d’avance. On ne construit pas un “pays” sur la base de l’apport des ONG.

  10. Cette nouvelle n’est pas surprenante, car c’est la suite logique du comportement de Mr B. Compaoré et de son Gouvernement. Les maliens doivent éviter tout amalgame en ne confondant pas Mr Compaoré et son Gouvernement au Peuple Frère du Burkina Faso. Je ne sais pas à quoi sert à B.Compaoré de déstabiliser ses pays Frères et Voisins. Car depuis fort longtemps il en est accusé d’avoir été le déstabilisateur de la sous région, depuis la guerre du Libéria. Que Mr Compaoré se dise quelque chose: TÔT OU TARD, IL PAYERA POUR TOUS LES TORDS QU’IL AURAIT CAUSE AUX AUTRES.

  11. Depuis quand le Burkina veut la pacification du Mali? Ne soyons pas dupe, ce comportement des soldats burkinabes n’est que la partie visible de l’iceberg.Ce comportement fait partie de leur “mission” au Mali.

Comments are closed.