Moral de la troupe pour la libération immédiate des régions du nord : Les militaires se bousculent pour monter au front

44 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans le souci de couper court aux rumeurs, nous avions décidé de nous rendre dans la zone de démarcation dans la nuit du vendredi au samedi 12 janvier. A 25 Kms de Sévaré, le dispositif sécuritaire est impressionnant. Rien n’est laissé passer au hasard. La détermination se lit sur le visage de tous les militaires.

Afin d’être plus prêt des évènements,  votre  journal  préféré nous a dépêchés sur le terrain. Mais,  faute d’accréditation délivrée par  le Ministère de la Défense, on nous a priés de revenir à Bamako nous procurer ledit document. En bon citoyen, nous n’avons pas insisté. Toutefois,  on a pu  recueillir certaines informations avant de retourner à Bamako dans la nuit du samedi. A travers les causeries des militaires postés à quelques kilomètres de Sévaré, on a pu constater que les seuls mots qui revenaient étaient: « faisons vite pour libérer le nord tout en sécurisant le sud  afin de retrouver notre lettre de noblesse».  Pas de simples paroles, ils  travaillent à cela.

A l’arrivé de chaque véhicule, ils se positionnent tous, les doigts sur la gachette de l’arme devenue leur compagnon le plus fidèle. Tant qu’ils n’ont pas une idée claire sur la présence de ce véhicule qui se pointe, la précaution est de mise. Même les bus sont fouillés et en notre présence deux éléments des forces de sécurité sont montés à bord d’un car pour contrôler minutieusement les passagers.

En ce qui concerne les petites voitures, les forces de sécurité contrôlent aussi l’identité de l’engin avant de passer à la fouille du coffre. Toute personne suspecte   est immédiatement interpelée. Pour plus de précaution et éviter les bavures, tout le long du tronçon Ségou-Sévaré, les forces de sécurité se sont faites entourer par  des polyglottes pour assurer la traduction en cas de besoin.

En notre présence, un Sénégalais voulant se rendre à Gao faisait semblant de ne comprendre que le Wolof.  Mais son plan a été déjoué car il y avait quelqu’un qui parlait Wolof presque mieux que lui. Après les interrogations sur le motif de son voyage sur Gao, il n’a eu aucun argument soutenu. Du coup, il a été refoulé vers Bamako. Cela s’est passé à Somadougou, situé à 25 kilomètres de Sévaré.

Une fois au-delà de cette localité en allant vers le nord, le contrôle s’intensifie. Egalement, jusqu’à Konobougou,  le contrôle est sans merci.

En ce qui concerne la réalité du terrain, le calme revient petit à petit à Mopti et à Sevaré car le ratissage ne se limite pas à Konna et environs, mais concerne aussi Mopti et Sévaré. Selon les témoignages,  certains djihadistes avaient réussi à infiltrer Mopti et Sévaré. Cette situation avait créé une panique au sein de la population. A Bandiagara, le maire aurait demandé à la population de ne pas se rendre dans les foires hebdomadaires de la commune. A Sévaré et Mopti, les gens se couchaient à 20 heures  sans pour autant parvenir  à dormir à cause du bruit des hélicos et gros engins de guerre.

Au moment où nous quittions ces localités, la vie revenait à la normale et les militaires, de leur côté, se bousculaient pour aller au front. Il faut d’ailleurs signaler que ceux qui assurent la sécurité le long des routes ne sont pas contents car ils souhaitaient aller se battre. C’est dire que l’engagement et la détermination ne souffrent d’aucune faille. «Je prie Dieu qu’on me fasse appel la semaine prochaine pour écraser les barbus armés » disait un militaire, les yeux rouges de rage de vaincre. Il suffit de faire un tour vers le nord pour se rendre compte du bon moral des troupes de notre armée. Pour galvaniser  davantage nos guerriers, le chef d’état-major s’est rendu au chevet des blessés à Sévaré. Pour appuyer cet effort, le capitaine Sanogo s’est lui-même rendu sur les lieux et lorsque nous étions sur la route du retour, nous avons croisé son cortège entre San et Sévaré.

De toutes les  façons, ce voyage nous a permis de constater, de visu, que notre vaillante armée nationale est en passe de mettre hors d’état de nuire ces groupes terroristes qui ont d’ailleurs subi de lourdes pertes après leur débâcle de Konna.

Oumar KONATE, envoyé spécial à Sévaré

SOURCE:  du   14 jan 2013.    

44 Réactions à Moral de la troupe pour la libération immédiate des régions du nord : Les militaires se bousculent pour monter au front

  1. matou

    sanogo,je pensais que tout les 4X4 étaient réquisitionnés pour l’état.
    donc donne tes véhicules à la 33 des bérets rouges,et va finir tes bières a kati,les braves qui sont au front seront heureux de voir d’autre militaires maliens venir pour la patrie et non pour des intérêts personnels

  2. MALIENS DE L'EXTERIEUR

    VIVE LA FRANCE , à bas cdeao , ça devrai meme pas existe c est fa me cdeao, c est la honte

  3. MoussaC

    L’armée malienne peut être fier ils viennent d’éliminer Iyad Ag Ghaly à Diabali ! conquête chèrement payée pour les djihadistes !! vive l’armée malienne ! vive la renaissance du Mali terre de nos ancêtres !

  4. moussa ag

    Y’a pire que le GÉNÉRAL DE-LA-GUEULE….le Dr. SANS DIPLÔME….

    Bon…Moussa Ag est à l’offensive après avoir lu la réaction du Dr SANS DIPLÔME …donc voilà une deuxième photo qui illustre clairement la situation …

    http://m.flickr.com/photos/79313524@N06/8381039144/lightbox/

    Moussa Ag, qui pense que le Dr. MARIKO est maintenant ABU OUMAR BIN MARIKO…le jihadiste de BAMAKO ….QUEL FOU!!!! :lol: :lol: :lol: :lol:

    • nekkaned

      RAmène donc le corps criblé de trous d’un autre2 AG GALI parce que tu fais perdre du temps a tout le monde avec tes messages ou on comprend rien. les soldats de Diabali veulent entendre parler de leur victoire c’est ça qu’il faut dire. Bravo pour la MORT de Yiad Ag GALI, la grande VICTOIRE(((((((.Encore dautres victoires il faut continuer.

  5. fridil berthe

    je remercie le président français pour tous ses sacrifices qu’il entrain de faire pour la reconquête territorial du nord de notre pays

  6. badje

    vive la france vive l’arme malienne l’arme française et l’arme malienne on fait le travail le pludur deja la cedeao c’est le medecin apre la mort vive l’arme malienne

  7. adama samake

    foutez la paixs à sanogo, qu’a t-il fait de mauvais?

  8. kaya

    enfin!!le mali connait qui est son ami et son ennemi,je vois la noblesse dont la france à fait preuve,merci monsieur HOLLAND!vive la France… :-D

  9. blanche neige

    il y en a quand ememe un qui ne doit pas bousculer les autres pour aller au front c’est Sanogo :mrgreen: :mrgreen: sans doute n’a t’il pas de frigo portatif pour sa bière :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  10. OBLIGATOIRE

    M Konate, j’espère que tu vas retourner bientôt. et les autres journalistes te suivront.

  11. Dr TRAORE

    Vraiment capitaine SANOGO si tu peux rester à l’écart de cette guerre que mènent nos vaillants soldats et rester dans ton coin car on en a mare de toi

  12. Amaury

    Le Mali va enfin retrouver son intégrité territoriale. Les valeureuses troupes françaises épaulent leurs frères d’armes maliens à se libérer du joug terroriste islamiste. Certes, des morts sont à attendre, mais la liberté a un prix qu’il faut savoir assumer.

  13. Boua1

    vous nous mentez ce n’est pas comme ça le journalisme soit vous nous donnez les bonnes informations soit vous vous taisiez, la France est là pour remobiliser nos troupes mais les militaires Maliens ne veulent pas mourir pour le Mali alors que Damien Boites de l’aviation française a donné sa vie pour le Mali

  14. yagayogo

    prions ke le mali retrouve sont intégralité territoriale et le reste on verra.

  15. Smart-Guy

    Oui maintenant que les militaires savent l’armee francaise a leur cote…..evidement ils vont se bousculer pour aller au front… :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: sans les francais ils avaient deja deserte konna et cherchaient a se replier sur bko….. :lol: :lol: :lol: :lol: puree de bor-del on doit dissoudre cette armee apres la liberation , demobiliser 95% et enroller une nouvelle generation de militaires qui reellement vont se comporter comme le font aujourd’hui l’armee francaise. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Notre armee est arrogante, lache, fuyard et aime a s’en prendre au peuple qui pourtant les paye a chaq fin du mois…les militaires ne savent pas pourquoi ils sont ds l’armee….une armee de revendications, d’oppression qui n’hesite pas a pointer le fusil sur ceux la meme qui les nourrit , les entretient…..une armee de parentes , de pleurnichard qui font tout pour ne pas faire face a leur mission….. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgree

    • yohana

      arrettes de renconter n’importe quoi , tu ne sais même pas de quoi tu parle Smart-Guy

  16. macoroba

    Voir Sanogo se déplacer entouré d’une armada de soldats pour aller harranguer des combattants au front me rend fou de rage. Avec son baton soit disant magique il fait le brave devant nos vaillants soldats sur le terrain de combat.Et lui Sanogo n’était sur le terrain qu’après que l’aviation française ait nettoyer tout le secteur et nos vaillants soldats ont sécurisé la zone.Vraiment Sanogo est un acteur de cinéma de fiction et c’est ce qu’il faisait aux Etats Unis.Sanogo il faut nous foutre la paix.S’il plait à Dieu, notre créateur, tu ne dirigeras jamais le Maliba.Après avoir libérer le nord et sécuriser tout le pays, nous réglerons ton compte.Nous t’envoyerons cuver ton vin dans un sombre puits.

  17. Coutinho

    Putain :lol: :lol: comment pouvez-vous vous autoproclamer journal préféré :lol: :lol: :lol:

  18. doucara

    depuis que sanogo est devenu le président du comité de suivi et de réforme des forces armées du Mali
    le Mali a renoué avec son courage
    vive le capitaine Kokadjé :wink:

    • Lasstuss

      Escroc!!!!!!!!!!!! avant tu disais vive Iyad et le Mujao, maintenant que tu vois que ca tourne à leur désavantage, tu te rabats sur Sanogo….le jour où il sera liquidé, tu vas dire vive Dioncounda!!!!!!!!!!!!! Escroc………….

      • jeunesoldat

        Laisse le, il est sous surveillance. Après avoir crier partout gloire aux islamistes et à la charia, il sera bientot expulsé de France pour le bien de tous dles habitants de ce pays. On ne peut pas crier vive la charia au pays des droits de l’homme. Lui et ses complices seront démasqués.

      • doucara

        même aujourd’hui le soutiens iyad le Mujao et la Charia
        sache que j’ai jamais été contre Sanogo et ses oeuvres

      • doucara

        vous avez eu la chance la france de foudkg est venue stopper l avance sinon Iyad allait venir vous tailler :lol: :lol: :lol: bko voleurs de djakarta

  19. roukina

    A monsieur FARA1001, c’est facile de poser son petit cul sur chaise dans un cyber et critiquer méchamment les œuvres de nos vaillants journalistes. Si vous n’avez rien à dire, fermez-là. Je pense que des réactions comme les vôtres doivent être censurées par monsieur DIARRA de MALIWED. S’il ne veut pas faire l’objet de poursuites judiciaires par les journalistes qui se font insultés sur ce site.

    • Lasstuss

      C’est toi et ces journalistes de merde qui devez la boucler……. est-ce qu’il a besoin de faire son petit malin comme introduction? On appelle ca un manque de professionnalisme et on le dit PIAN et M. Diarra ne sera poursuivi par personne………..

  20. robert koné

    Depuis quand le nord a été occupé où étaient alors ces militaires de la 25 e heures ? Maintenant avec la France le danger est écarté tout le monde veut nous montrer par une démagogie qu’il est un patriote sans la France BKO serait tombé depuis hier.

    • blazer

      SI DIEU POUVAIT TE FAIRE TAIRE A TOUT JAMAIS . DIEU SEUL SAIT QUE NOUS VAILLANTS SOLDATS ONT SUBIS CES DERNIERS TEMPS. QUE LA MALEDICTION DIVINE S’ABAT SUR TOI. AMEN.

  21. FARA1001

    « Afin d’être plus prêt des évènements, votre journal préféré nous a dépêchés sur le terrain. Mais, faute d’accréditation délivrée par le Ministère de la Défense, on nous a priés de revenir à Bamako nous procurer ledit document. En bon citoyen, nous n’avons pas insisté. » dixit Oumar KONATE, envoyé spécial à Sévaré

    Faux Mr ce n’est pas un match de foot ou ceremoni qu’il faut une accréditation . C’est la guerre Mr vous n’etes pas journaliste de guerre.

    Jourmaliste de salon

    • Pseudo variable

      « Jourmaliste de salon »

      Et toi, connard, tu es qui pour porter ce type d’accusation, à des milliers de kilomètres, bien protégé, bien préservé de tout! :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

      En montant sur la ligne de front, ces gens-là montrent au contraire qu’ils tout sauf… des journalistes de salon!!

      Malheureusement, s’il existe des journalistes de salon, il existe aussi de farouches baroudeurs du clavier, ou des héros de cybercafé :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

      Signes distinctifs: Ceux-là ne meurent jamais d’une balle perdue!

  22. Koumba Sacko

    Nous disons que la zone nord du Mali aura bientôt 1site touristique de plus au grand bonheur du monde touristique malien car il sera unique au monde

    Nous disons que ce site s’appellera « le tombeau des Suppôts de Satan » de faux Djihadistes

    Nous disons le temps où les rebelles sont introduits comme « cheval de Troie » pour infomer l’ennemi pour refuser de ravitailler les troupes en position avancée ou faire des replis soit disant stratégiques pour les 2/3 est du passé avec les « jeunes gens »

    Nous disons fiers intrépides soldats patriotes tels des tigres rugissez et bondissez sur les proies de faux djihadistes Suppôts de Satan fidèles et adeptes de Dajal ou Antéchrist déchiqueter les et expédiez les en Enfer leur habitat naturel

    Nous disons fiers intrépides soldats patriotes tels des hippopotames mugissez et foncez sur ces faux djihadistes Suppôts de Satan adeptes et fidèles de Dajal ou Antéchrist brisez les et envoyez les en Enfer qu’ils considèrent comme leur Paradis