Mouvements d’autodéfense : Zasya Lasaltaraye crée la division au sein de Ganda-Izo

7

Au moment où les mouvements d’autodéfense s’apprêtent à aider l’armée malienne pour la libération de nos régions occupées, Zasya Lasaltaraye a choisi de créer la division au sein de Ganda-Izo. L’information est venue du Chef d’Etat-major, l’Adjudant de gendarmerie Ibrahim Diallo, qui nous a contacté par téléphone depuis Sévaré.

Adjudant Ibrahim Diallo

«Je m’adresse à tous les ressortissants du nord. Zasya Lasaltaraye est un danger pour les milices d’autodéfense. Au moment l’armée est engagée dans la guerre pour la libération de nos territoires, il ne faut pas créer la division au sein des mouvements. Quand ils sont venus à Sévaré, ils ont dit qu’ils étaient là pour tous les mouvements. Malheureusement, ils sont venus nous diviser avec de l’argent. Ils ont crée des problèmes d’appartenance régionale», a-t-il déclaré. Avant de demander aux responsables des Forces patriotiques de résistance (FPR), Me Harouna Toureh, Ibrahim Abba Kantao et Adiadié Touré, de dire à Zasya Lasaltaraye que ce n’est pas le moment des divisions.

Selon le Chef d’Etat-major de Ganda-Izo, le Président de Zasya Lasaltaraye, Sadou Zibba Maïga, a voulu mener un véritable coup d’Etat dans sa base, au Camp  de Soufouroulaye. «Ils sont venus à notre base sans m’informer, avec un gendarme du nom d’Ibrahim Mahamane Maïga, qu’ils ont présenté comme leur nouveau chef d’Etat-major. C’est lui qui a préparé leur accueil. Mais, malheureusement, la base les a rejeté en leur disant que leur chef se trouvait en ville, à Sévaré. Après cette humiliation, ils ont quitté la base pour aller en créer une nouvelle sur la route de Mopti. Quelques éléments de Tombouctou et l’ensemble des éléments de Rharous les ont suivis. Ils leur ont fait croire qu’ils allaient les faire entrer dans l’armée», a martelé Ibrahim Diallo.

Cette manipulation du Président de Zasya, non moins Président de l’Association des ressortissants du cercle d’Ansongo (ACRCA), n’est plus ni moins qu’une manière de discréditer le mouvement Ganda-Izo, après avoir échoué dans une tentative de maintenir Mahamadou Attayabou Maïga à la tête de la branche politique du mouvement. Maïga n’a pas visiblement pas digéré son échec et ne cesse de mettre des bâtons dans les roues du mouvement fondé par feu le Sergent Chef Amadou Diallo, tombé sur le champ de l’honneur. Il doit comprendre que ce n’est pas le moment des batailles de positionnement pour des postes.

Youssouf Diallo

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Ces groupes d’auto défense doivent être dissouts, ceux qui veulent aller à l’armée doivent le faire de manière régulière.

  2. un état qui se respecte ne doit pas laisser de telles brigades d’auto defense qui se créent sur la base de la haine et de vengeance. Le Gouvernement doit immediatement dissoudre de telles associations. Seule l’armée malienne de concert avec les forces françaises doit sécuriser les zones liberées et continuer à ratisser large pour écraser toutes les poches de resistance.
    Nous invitons les sonrai à cesser toute velléité de création d’associations armées dont les élements seront par la suite des brigants et des coupeurs de routes.
    Qu’ils sachent que les recrutements se feront sur la base d’aptitude et de capacité. Fini le régime d’ATT qui n’a fait que favoriser les nordistes contres les sudistes.ATT dans son laxisme avait crée trois composantes:
    1- les sonrais en leur distribuant des postes dans la grande hiérachie de l’Administration
    2- les arabes en créant des milices,les armer et leur permettre de developper un réseau de narcotrafic tout en leur distribuant des éxonerations.
    3- les tou

  3. QU EST CE QUE CE MOUVEMENT A FAIT PAR RAPPORT A LA LIBÉRATION DU NORD?EST CE QU IL EST AVEC L ARMÉE POUR LA RECONQUÊTE

  4. Que ce mouvement fasse attention, dans la libération du pays en cours qu’est ce qui a été le rôle même de l’armée malienne? Les recrutements se feront plus à une appartenance mais à un dévouement et à une capacité de défendre la patrie.
    Pour être militaire, il faut impérativement passer tous les tests légaux, pas de favoritisme au sein de l’armée.

  5. le sergent chef est un heros il faut suivre le chemin qu,il a trace….soyez unis …soyez unis..

  6. Autorité devrait arrêter immédiatement avant qu’il ne soit trop tard
    nation est considéré comme un ennemi du Mali

Comments are closed.