Nord-Mali : L’accord de Ouagadougou en souffrance à Kidal

9

Mise en place le lendemain de la signature de l’accord préliminaire entre le gouvernement et les groupes armés, la commission technique mixte qui doit s’entendre sur les modalités du retour de l’armée malienne à Kidal, a du mal à avancer. Après plusieurs jours de discussion, les discussions échoppent toujours sur les modalités du cantonnement des combattants des groupes armés, et notamment sur le choix des sites.

 

ansardine-vers-kidal

 

La commission technique mixte qui doit s’entendre sur les modalités du retour de l’armée malienne à Kidal, a du mal à parvenir à un accord sur les modalités de cantonnement des troupes rebelles. Ce qui impatiente les autorités de Bamako et les responsables militaires maliens.

 

Alors que les discussions sur le retour de l’armée malienne à Kidal n’aboutissent pas, des informations se sont  répandues sur la ville. Un porte-parole du ministère de la Défense a alors soutenu que le MNLA aurait procédé à la destruction du camp 2, un camp militaire situé près de l’aéroport de Kidal. “Ils saccagent le camp, ils enlèvent les portes et cassent la toiture, parce qu’ils ne veulent pas du retour de l’armée malienne”, a-t-il soutenu.

 

Et le ministère de la Défense dénonce “une grave violation des accords de Ouagadougou”, signés notamment par Bamako et par les rebelles du MNLA.

 

Selon nos confrères de RFI, mais le camp 2 en question est celui qu’occupent les militaires français de la force Serval. Un des porte-parole a démenti catégoriquement l’information : “Ce n’est pas le cas. Il ne se passe rien de spécial à Kidal, ni aujourd’hui ni hier, ni au camp 2 ni dans aucun autre”.

 

Un personnel onusien, joint à l’intérieur du camp toujours selon nos confrères de RFI, aurait démenti à son tour : “Non, ils ne sont rien venu casser”. Commentaire du militaire français : “On fait du bruit pour faire croire que le MNLA cherche à nuire au processus, mais concrètement, il ne se passe rien”.

 

Mais quoiqu’il en soit, la situation est de plus en plus tendue entre les deux parties alors que l’échéance de la présidentielle du 28 juillet s’approche à grands pas sans qu’aucune administration ne soit déployée dans la région de Kidal qui regorge au moins 35 000 électeurs.

 

Youssouf Coulibaly

 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Vive le Mouvement de Libération Totale du MALI.
    Vive l’armée Malienne.
    vive le MALI.

  2. Nous disons que les lettrés mutants africains ont horreur de lire et surtout de lire des documents longs

    Nous disons que leurs soit disant amis les « Autres » le savent très bien Ainsi au moment de la signature des documents ils changent les documents sur lesquels ils ont travaillé contre des documents dont le contenus est modifié et correspond à ce qu’ils voudraient

    Nous disons que c’est plus tard dans l’application que les lettrés mutants africains se rendent comptent de la supercherie Raison pour laquelle leurs populations en sortent le plus souvent lésées

    Nous disons que si les lettrés mutants maliens politiques et Hommes en armes qui ont signé les pré accords de Soudanisation de Balkanisation du Mali avec l’apologie de l’impunité et du racisme publiaient dans les journaux le document avec les différentes signatures apposées les intellectuels et lettrés maliens non mutants verront à la lecture du dit document que les lettrés mutants maliens politiques et Hommes en armes se sont fait «rouler dans la farine » par leurs soit disant amis les « Autres »

    Nous disons et rappelons que nous sommes dans 1compétition mondiale économico politico-militaire où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme

    Nous disons et insistons que toujours à la signature d’1document surtout si vous êtes en face des soit disant amis les « Autres » il faut prendre le temps de lire et relire l’intégralité du document soumis à signature

    Nous disons et rappelons que selon les pré-accords de Soudanisation Balkanisation avec l’apologie de l’impunité et du racisme de Ouaga Kidal est 1entité autonome indépendante donc il n’est point question de laisser y entrer 1troupe ennemie à savoir l’armée malienne avec des armes de combat et celle qui doit être cantonnée dans le « pays Kidal » dans la mesure où l’accord parle de la présence « d’1nombre restreint » de soldats de l’armée malienne sans armes de combat

    Nous disons et insistons que pour les gens doués d’intelligence Kidal ne fait plus partie du Mali dans la mesure où le gouvernement par intérim des lettrés mutants « Dion » n’a pas autorité et les maliens et maliennes « Dion » ne peuvent pas y circuler librement

    Nous disons et rappelons que la France et son armée occupent le nord du Mali et imposent donc leur « dicta » n’en déplaisent aux maliens et maliennes fiers honnêtes aimant leur Mali

    Nous disons et rappelons que la France et son armée choisiront le futur président et le futur gouvernement du Mali n’en déplaisent aux maliens et maliennes fiers honnêtes aimant leur Mali s’ils restent dans leur position de soumission de faiblesse d’esclave de « Dion »

    Nous disons et rappelons que depuis que l’humain est sur cette terre celui qui est en position de force impose son « dicta » n’en déplaise à celui qui est en position de faiblesse de soumission d’esclave et il en a été ainsi il en est ainsi et il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps sur cette des humains

    Nous disons et l’avions toujours dit que l’instauration d’1vraie république démocratique demande toujours de la détermination et du courage de la part des citoyens et citoyennes fiers honnêtes aimant leur pays

    Nous disons et rappelons ainsi grâce au courage et détermination des américains et américaines fiers aimant leur Amérique unis derrière Georges Washington sur proposition de John Adams mirent fin à la « Grande Bretagne-Amérique » pour 1Amérique républicaine et démocratique en déclenchant le 15 Juin 1775 les hostilités contre la Grande Bretagne meilleure armée d’Europe de l’époque aidée par les collabos américains et mercenaires allemands qu’ils vainquirent et mirent hors d’état de nuire les collabos américains dont les rescapés détalèrent tels des lapins jusqu’au Nouveau Brunswick au Canada

    Nous disons et rappelons également que grâce au courage et à la détermination des français et françaises fiers honnêtes aimant leur France qui ont suivi l’exemple américain dont la Fayette le 20 juin 1789 avec le serment de la « salle du jeu de paume » à Versailles en » bafouant » l’autorité du roi avec ses collabos que la France devint 1république démocratique avec la prise de la Bastille et la victoire sur l’armée royale et l’adoption plus tard de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen

    Nous disons et rappelons également que grâce au courage et la détermination des vietnamiens et vietnamiennes fiers honnêtes aimant leur Vietnam unis derrière Hô Chi Min mirent fin à la « France –Vietnam » avec la défaite et la déroute de l’armée française et de ses « tire-ailleurs africains » qui détalaient tels des lapins à Diên Biên Phu en laissant derrière eux les blessés et la nuit était devenu le jour et le jour la nuit vue la rage de vaincre des patriotes Vietnamiens

    Noud disons et rappelons également que grâce au courage et à la détermination des algériens et algériennes fiers honnêtes aimant leur Algérie unis au sein du Front de Libération d’Algérie mirent fin à la « France-Algérie »

    Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes soldats civiles aimant leur Mali qu’ils aiment tant se vanter du courage et la détermination de leurs illustres ancêtres que sont les « Damonzon Soundiata Soumagourou Babemba Sékou Amadou Askia Mohamed Kankou Moussa Samori etc. » au Mali et partout à travers le monde où ils se trouvent

    Nous leur disons unis que le temps est venu également pour eux de montrer leur courage et détermination tels leurs illustres ancêtres tels les américains et américaines fiers honnêtes aimant leur Amérique tels les français et françaises aimant leur France tels les vietnamiens et vietnamiennes fiers aimant leur Vietnam tels les algériens et algériennes aimant leur Algérie
    a)en mettant également fin à la « France- Mali » en résolvant définitivement le problème de Kidal en allant le libérer des forces ennemies qui s’y trouvent et qui devront également détaler tels des lapins hors du Mali pour ne plus y revenir
    b)en mettant fin également à l’impunité à la corruption sur toute l’étendue du territoire
    c)en « bafouant » les pré-accords de Soudanisation Balkanisation du Mali avec l’apologie de l’impunité du racisme qui n’engagent que leurs auteurs
    d) et en instaurant ainsi 1Mali républicain démocratique de justice et d’égalité avec séparation des pouvoirs

    Nous leur disons qu’ils inscriront ainsi en lettres d’or leurs noms dans l’histoire des vraies démocraties ainsi leurs descendants et le monde parleront d’eux avec fierté de générations en générations tels les cas des Georges Washington La Fayette Charles de Gaulle Hô Chi Min Damonzon Babemba Soundiata Sékou Amadou Kankou Moussa Samori etc

    Nous leur disons que leur Mali multiséculaire multiculturel multiracial multiethnique multi religieux leur sera reconnaissant

    Nous leur disons à moins qu’ils ne soient point les descendants ou les héritiers légitimes de ces grands héros maliens et qu’ils soient les descendants ou héritiers illégitimes de ces grands héros maliens à savoir les descendants ou héritiers des esclaves « Dion » et souhaitent ainsi cette Soudanisation Balkanisation du Mali avec l’apologie de l’impunité du racisme et la soumission esclavagiste

  3. Gnousso a tellement raison que je ne peux que m’incliner devant tant de vérité !
    Sous le fallacieux prétexte de l’état d’urgence, Djoncounda et compagnie sont en train de livrer le Mali pieds et poings liés à ceux qui ont mis le pays dans le KO le plus total. Et il est très évident que les Maliens iront aux urnes sans KIDAL. Et comble d’humiliation et de trahison, aucune association digne de ce nom n’appelle le peuple à marcher et à dénoncer cette partition de fait de notre pays. Raison pour laquelle BLAISE COMPAORE continue de faire du Mali ce qu’il veut. Et le plus dur reste à venir : La France et la CEDEAO s’apprêtent à donner le Mali à Soumaila Cissé, l’un des principaux responsables du drame Malien depuis 20 ans ! Que Dieu sauve le MALI !

  4. pas d’élection sans la présence de l’armée et de l’administration à Kidal. démocratie deux poids deux mesures.est il dit que c’est le pouvoir du peuple c’est faut dans le cas du Mali dans la mesure ou le peuple est empêcher de manifester pour montrer sa volonté. et c’est incroyable que Dioncounda ne puisse pas comprendre que le peuple n’est pas contre lui mais avec lui. sinon il allait lever cette mesure de torture soit disant état d’urgence pour qu’enfin le peuple lui facilite l’application de l’accord de Ouaga et permettre l’entée de l’armée et de l’administration dans Kidal. si jamais il assume la responsabilité de conduire le Mali aux élection sans la présence de l’armée et de l’administration à kidal, il aura signé de fait la partition du pays.

  5. mr gnousso les maliens ne pourrons pas manifesté avant la fin de l’état d’urgence le 6 juillet a minuit attend voir si notre armée et l’administration ne rentre pas a kidal il n’y aura même pas d’élection au mali le mnla et ses soutient sont entrain de jouer avec les maliens nous sommes devenue des simples objets nous avons fautés certes mais trop c’est trop respectés nous un peut il faut que la france et la communauté international qui ont liée les mains et pieds du mali a négociés avec ses bourreaux contre l’avis de l’immence majorité des maliens fasses mettre la préssion sur cet groupes armées illégaux a se conformé au moins a l’accord qu’ils ont signé pour permettre le retour de l’armée et l’administration a kidal afin d’organisé ses élections pour avancé sur d’autres étapes le mali n’ira pas au élections sans kidal que cela soit claire comme l’eau des rochers pour tous le monde a 15 jours des eléctions si rien n’est fait a kidal les élctions seront repporté .

  6. mr gnousso les maliens ne pourrons pas manifesté avant la fin de l’état d’urgence le 6 juillet a minuit attend voir si notre armée et l’administration ne rentre pas a kidal il n’y aura même pas d’élection au mali le mnla et ses soutient sont entrain de jouer avec les maliens nous sommes devenue des simples objets nous avons fautés certes mais trop c’est trop respectés nous un peut il faut que la france et la communauté international quiont liée les mains et pieds du mali a négociés avec ses bourreaux contre l’avis de l’immence majorité des maliens fasses mettre la préssion sur cet groupes armées illégaux a se conformé au moins a l’accord qu’ils ont signé pour permettre le retour de l’armée et l’administration a kidal afin d’organisé ses élections pour avancé sur d’autres étapes le mali n’ira pas au élections sans kidal que cela soit claire comme l’eau des rochers pour tous le monde

  7. C’est par devoir de reconnaissance envers la France qu’il y a pas de marche, mais si ça doit persister nous marcherons contre cette alliance de la France avec son allié MNLA.

  8. Je félicite le MNLA et ses alliés a savoir la France qui soutien et qui a toujours soutenue le MNLA dans ses démarches. L’objectif principale de l’intervention Française au Mali était de défendre les intérêts de la France au Sahel. J’ai compris que les Maliens ont accepté la situation actuelle de Kidal si non comment pourrais-je comprendre qu’il y a aucune manifestation pour dire non à la situation actuelle de Kidal.

Comments are closed.