Opération Sanya à Kati : Général Sanogo le grand gagnant

14

Débarrasser le Général  Sanogo de ses ex-compagnons devenus encombrants sans faire de vague aux yeux de la communauté nationale et internationale est tout le sens, de l’opération « Sanya » qui a visé la ville de Kati au lendemain de la mutinerie déclenchée par une poignée de bidasses. Décryptage

 

Général SanogoDepuis la mutinerie du 30 Septembre dernier à Kati, le retour précipité du chef de l’Etat de sa visite parisienne et son discours qui sonnait comme un cri de guerre à l’endroit de l’ex- junte, les choses se sont précipitées. De la dissolution du comité de suivi militaire à celle du CNRDRE, à l’arrestation des mutins et au démantèlement de certains officiers dont le Général Sanogo, tout laisse voir que l’opération « Sanya » menée par  le lieutenant-colonel Elisée Dao et ses hommes avait pour seul objectif de débarrasser Sanogo de ses ex- compagnons qu’il ne parvenait plus à mettre au pas. Et pour cause, depuis la promotion de ce dernier au grade de général quatre étoiles, les sauts d’humeurs de la part de ceux là laissé en touche et qui pourtant ont participé au coup d’Etat du 22 Mars étaient fréquents. Des scènes qui n’étaient pas sans inquiéter le tout nouveau général.  A près avoir eu sa part du gâteau, un gâteau de loin insuffisant pour la soldatesque qui a opéré le coup d’Etat, il fallait trouver le moyen de s’éloigner de ces derniers. Mais qui pour le faire ? En tout cas pas lui Sanogo qui en le faisant serait vu en traitre. Ainsi la mutinerie irréfléchie du 30 Septembre était une occasion toute trouvée pour  réaliser ce vœu.

 

Le scénario est parfait

Le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keïta,  vient à travers son discours « cri de guerre » au secours  de celui qui selon de nombreuses sources a joué un rôle important dans son élection à la tête du Mali. IBK qui au cours de toutes ses deux cérémonies de prises de fonctions-Au CICB et au stade du 26 Mars- n’a cessé de répéter que le peuple malien savait être reconnaissant, l’a démontré. En mettant dos à dos la hiérarchie militaire et les subalternes, en annonçant la dissolution du comité de suivi militaire dirigé il y a peu par le général Sanogo, celle du CNRDRE, il venait comme ont le dit de retirer une grosse épine des pieds de Sanogo. Et pour finir le travail, on lance une opération dénommée « Sanya » c’est-à-dire la propreté qui se charge de démanteler tous ceux qui sont soupçonnés de pouvoir inquiéter le général Sanogo. Mais la réussite de l’opération a été  d’avoir fait croire que le général était une cible. Ainsi les armes retirés de son domicile et brandit comme un trophée par l’opération « Sanya » à fait le buzz. Les canards de la place, les sites internet, les chaines de télé et radio se sont donné à cœur joie  à commenter, féliciter et se réjouir de la réussite de l’opération.

 

Résultat : L’épine CNRDRE est retirée des pieds de Sanogo (qui logerait  désormais dans les bureaux d’ATT à côté du Pr Dioncounda,  celui là même qui l’a fait général) grâce à IBK à travers l’opération « Sanya » et à une bonne communication de la presse malienne.

 

Mohamed DAGNOKO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ,c’est l’histoire de la grenouille qui voulait devenir ROY,et lui meme sait trés trés bien que en aidant son IBK à accedez au pouvoir,vas le trahir 👿 👿 👿 👿 MAIS ,votre capi- général n’avait rien ds sa téte, 💡 💡 💡 💡 et il voyait trop gros sa part de partage gateaux 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 ,les yeux plus gros que le ventre 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 ,et c’est l’histoire de l’arrosaire ,bien arrosser ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ,vive ATT ATT,car lui il est mieux que votre capi-général ➡ ➡ ➡ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  2. HEY VOUS DE LA PRSSE NOUS AVONS BESOIN DE FACON REGULIERE D’INFORMATIONS SUR LES CRIMES COMMIS PAR LE MNLA ET LEURS ALLIES TOUS BANDITS DE GRANDS CHEMINS ET QUI CONTINUENET ENCORE AUJOURDHUI DE NARGUER LE PEUPLE MALIEN DANS SA DIVERSITE ETHNIQUE.
    VOUS DE LA PRESSE CONTINUENT DE TRAITER DE FAUX DOSSIERS SANS IMPORTANCE NOUS LE DEPLORONS ET VOUS DEMANDONS DE VOUS ATTAQUER AUX VRAIS DEFIS QUE SONT DE DENONCER LES CRIMES COMMIS PAR LE MNLA ET LEURS ALLIES. 👿

  3. que la hiérarchie prévale ! Que les chefs militaires s'assument ! Que la chaîne de commandement se fasse obéir ou qu'elle s'avoue impuissante (...), ce qui doit être fait le sera, et ce sans délai"

    C’EST TROP TOT DE PRENDRE UNE DECISION PAR RAPPORT AU SUCCES OU AU VRAI MOTIF DE L’OPERATION SANIYA.ON ATTEND DJO BRIN AU TOURNANT,LE PEUPLE,ET LES FRERES D’ARME DE SANOGO DECIDERONT DE LA SUITE DES OPERATIONS.UNE CHOSE EST SURE,SI SON EXCELLENCE A LANCE LA DITE OPERATION POUR SAUVER LA PEAU DE CE CHENAPAN,ALORS QU’IL SACHE QUE RIEN N’EST GARANTIT,CAR LA SUITE DU JEU DE CACHE-CACHE SERAIT PLUS INTERESSANT,ET PLUS COMIQUE. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  4. C’est vrai que la chance continue de lui sourire dans le trouble. Reste à savoir pour combien de temps. Le hasard lui est favorable depuis ce mercredi 21 mars de 2012; n’étant pas l’instigateur de la mutinerie, et se préparant pour rentrer chez-lui dit-on, il s’en est vu confié le leadership. Je n’ai jamais décelé en lui le vrai loup ou un super cacique de la junte; il n’y a qu’à remarquer que lui-même avait peur pour sa propre tête. Comment se débarasser de la marmite de plus en plus brûlante dont il avait la garde, dans laquelle il s’est copieusement servi et mieux que ses compagnons? Une des occasions s’est heureusement offerte à lui. Je n’ai jamais exclu que l’aventure prenne cette tournure. A sa place j’aurais pris ma retraite à temps.

  5. Merci mon cher,en voilà un raisonnement réaliste, non passionné!!! Son seul tort c’est le coup d’état perpétré contre un président élu. Doit-il aller à la CPI pour ça? Cependant sans vouloir justifier l’acte force est de reconnaitre que l’État n’existait plus. Il a juste fallu un mouvement d’humeur pour qu’il s’écroule comme un château de cartes.
    Je pense que nous devons tous laisser cette histoire des militaires derrière nous pour avancer, car je suis intimement convaincu que si le coup d’Etat était à refaire Haya et sa bande réfléchiront à deux fois avant de le faire pour ne pas dire qu’ils n’oseront même pas. Oh qu’ils en ont vu des couleurs!
    Je suis pour un Mali nouveau,un Mali engagé pour lutter contre le terrorisme,apaisé et prospère.
    QUE DIEU BENISSE LE MALI!!!

    • que la hiérarchie prévale ! Que les chefs militaires s'assument ! Que la chaîne de commandement se fasse obéir ou qu'elle s'avoue impuissante (...), ce qui doit être fait le sera, et ce sans délai"

      MON CHER DIBS,C’EST PARCEQUE L’ETAT N’EXISTE PLUS QU’IL FAUT FAIRE UN COUP D’ETAT.JE TE RAPPELLE QUE JUSUQU’A PREUVE DE CONTRAIRE L’ETAT N’EXISTE PAS AU MALI.L’EXISTENCE DE L’ETAT DEPEND DE LA SOUVERAINETE,EST-CE QUE NOTRE PAYS EST SOUVERAIN SUR PLE PLAN POLITIQUE,MONETAIRE,ECONOMIQUE ET MILITAIRE?C’EST PLUS FACILE DE METTRE TOUTES LES DEBACLES SUR ATT.ATT N’EST PAS LA BOITE DE PANDORE,CAR TOUS CES GENS QUE TU VOIS,ONT PARTICIPE DE PRES OU DE LOIN A SA GESTION CONSENSUELLE DU POUVOIR. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  6. C’est vrai. Le “gêneur-râleur” Sanogo sort gagnant de cette grande farce. 😉

  7. Cet homme rêvait d’être un héro, mais c’est raté,car la CPI le broyerait bientôt 😀

    • Il a fait quoi pour être à la CPI? oh!! Maliens ne soyons pas méchants et égoïstes!

      Ceux qui doivent être à la CPI tu le sais et tu ne le dis pas! ne soyons pas malhonnête intellectuellement! c’est le MNLA!

      je ne me demande comment on peut avoir une telle haine pour quelqu’un qui n’a rien fait de grave! si c’est à cause du coup d’état, il n’ y avait pas d’état! si c’est l’affaire des bérets rouges: qui a tiré le premier? qui a tué froidement les gardes à l’ORTM? ceux-ci ne sont pas des humains!
      soyons sérieux!

      • que la hiérarchie prévale ! Que les chefs militaires s'assument ! Que la chaîne de commandement se fasse obéir ou qu'elle s'avoue impuissante (...), ce qui doit être fait le sera, et ce sans délai"

        Mon frere Berthe qu’on aime ou qu’on aime pas Sanogo,la justice Malienne est competente pour l’incrimer de beaucoup de chef d’accusations,notamment,le crime imprescriptible qui est le coup d’Etat,le mensonge perpetre pour justifier son coup d’Etat,au motif que ATT n’avait pas arme les militaires pour faire face aux gens du MNLA,sequestration et disparition de plusieurs berets rouges,abus de pouvoir avec l’arrestation du PM CHEICK MODIBO DIARRA,refus d’aller se battre au nord,arrestation arbitraire de beaucoup de cadres,notamment,le PDG de la BMS.Au fait ton chenapan de mentor,n’a pas une issue favorable face a la justice Malienne.

        • Sanogo est laba va l’arreter, et tu l’amenes au CPI. Nous, nous ne voulons que le Mali. Vous aviez tellement de ranqueur par ce que le pouvoir a ete retire au voleurs, que vous oubliez meme le Mali.

          • La vie n’est pas que blanche ou noire. Il y a une grande partie grise entre les 2. Arretez de nous pomper l’air avec vos histoires de “quiconque est contre ce coup d’etat RIDICULE est un voleur”. Au Mali certains disent que tous ceux qui sont a l’exterieur sont des voleurs et des fils de voleurs; alors pour etre en accord avec votre propre raisonnement, qui frole la demence, j’espere que vous leur donnez raison sur ce point(que vous etes un VOLEUR).

            Quelle honte!!!

Comments are closed.