Ordres nationaux : Le Mali décore 12 militaires de l’UE

2

Douze miliaires de l’Union européenne déployés au Mali dans le cadre de la mission de formation des soldats maliens ont été nommés au grade de chevalier de l’Ordre national du Mali à titre étranger par un décret présidentiel le 29 avril 2013. Les intéressés ont reçu leurs décorations des mains du ministre de la Défense et des Anciens combattants, le général Yamoussa Camara le vendredi 14 juin 2013 dans l’enceinte de son département.

 

 

Le ministre Yamoussa Camara décore un militaire européen le 14 juin 2013 au ministère de la Défense et des Anciens combattants.
Le ministre Yamoussa Camara décore un militaire européen le 14 juin 2013 au ministère de la Défense et des Anciens combattants.

 Il s’agit des colonels Vincent Roue, Bruno Heluin, Christophe Paczka (France), Luigi-Mihai Burca (Roumanie) ; les lieutenants-colonels Pascal Lanni, Jean-Pierre Aubry, Ludovic Ribierre, Fabien Miclot (France), James Melville (Grande Bretagne), Jean Angel Bote Paz (Espagne) et les majors Marco Serr (Allemagne), Simon Egan (Grande-Bretagne).

 

 

Pour le ministre de la Défense, l’Union européenne à travers le programme “Stratégie européenne pour la sécurité et le développement dans le Sahel”, communément appelé “Stratégie Sahel” a prévu un volet sécurité et un Etat de droit dont l’une des composantes est le renforcement des capacités des Etats bénéficiaires, dans les domaines de la sécurité et du maintien de l’ordre.

 

 

La mission EUTM-Mali, a-t-il souligné, s’inscrit dans cette logique : aider le Mali à mieux structurer, mieux préparer ses forces, mieux les équiper à terme afin qu’elles puissent participer pleinement à la sécurité humaine dans toutes ses dimensions.

 

 

Prévue pour une durée initiale de 15 mois, la mission EUTM nourrit tous les espoirs entre autres : favoriser l’émergence d’une armée républicaine, professionnelle et disciplinée. Cette œuvre salvatrice est conduite par une équipe multinationale mais cohérente, un véritable condensé d’expertises et de savoir-faire mis en système sous la conduite éclairée du général français Lecointre.

 

 

Selon le général Yamoussa Camara, cette équipe volontaire et dévouée a su accepter toutes les privations, dans des conditions climatiques extrêmes pour modeler des soldats auxquels nous plaçons tellement d’espoir.

 

 

“Les résultats atteints au terme de cette première session sont très encourageants et augurent d’une bonne suite dans le déroulement du programme, car, il s’agit, pour nous, de mieux préparer notre outil de défense à faire face aux contingences sécuritaires du moment, mais aussi de construire une armée républicaine débarrassée des scories politiques et au service exclusif de la nation. La mission EUTM est pour nous, à coup sûr, un pas dans la bonne direction”, a expliqué le général Yamoussa Camara.

Abdoulaye Diakité

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. 2 milliards de FCFA de materiel militaire contre 12 médailles en chocolat 😳 😳 çà fait cher le kilo de chocolat :mrgreen: :mrgreen:

  2. IL EST TEMPS DE LIBERER KIDAL PAR LES FORCES BASEES A ANEFIS
    IL EST TEMPS DE LIBERER KIDAL PAR LES FORCES BASEES A ANEFIS
    IL EST TEMPS DE LIBERER KIDAL PAR LES FORCES BASEES A ANEFIS
    👿

Comments are closed.