Promotion du pagne tissé : Ségou initie une nuit de défilé de mode

0

Grand producteur de coton en Afrique, le Mali exporte plus de 95% de sa production cotonnière.  Au même moment, des statistiques indiquent qu’entre 65 et 70 % des artisans maliens travaillent dans le secteur du textile traditionnel. Dans un tel contexte, toutes les initiatives qui sont de nature à augmenter le taux de la transformation du coton malien et de donner de la valeur ajoutée au travail des artisans méritent une attention particulière de la part des autorités. Le 25 août 2012, Oumar Baba Sidibé, Directeur de Cabinet du gouverneur de la région de Ségou,  a présidé la première édition de la nuit du pagne tissé.

Fidele à sa mission d’impulser un  dynamisme nouveau au développement local dans la région de Ségou, par la mise en valeur des produits du terroir, SMART-Ségou a décidé de prendre à bras le corps la promotion du coton malien, à travers la promotion du  pagne tissé. Imaginez-vous un seul instant, l’impact sur les artisans acteurs du secteur, lorsque  que chaque malienne et chaque malien décidera d’avoir,  ne serait-ce que, deux complets à base de pagne tissé dans leur garde robe. On n’est pas encore-là, parce que nombreux sont nos compatriotes, à tord qui trouvent que le pagne tissé est démodé.

A une petite échelle, SMART Ségou, avec sa dernière trouvaille, vient de porter la contradiction à tous ceux qui le soutiennent. Placée sous le thème « Le Pagne tissé, facteur de développement local », la première édition  de la nuit du pagne tissé qui a eu lieu le 25 août 2012 au Centre culturel « Korè » de Ségou a fini par convaincre plus d’un sur la pertinence de faire le choix de s’habiller dans des pagnes tissés. Autant que les femmes les hommes, qui avaient fait le déplacement pour assister au défilé de mode organisé pour la circonstance, ont quitte la soirée, avec la ferme conviction d’être devenus désormais des ambassadeurs du pagne tissé. Pour impressionner ses invités, SMART-Ségou a mis les petits plats dans les grands, pour une soirée riche en couleurs et en sons.

En plus de l’orchestre « Korè », les artistes Broda et Mama Sissoko du Super Biton de Ségou  ont été mis a contribution pour tenir les spectateurs en haleine entre deux passages des mannequins ségoviennes dont certaines non rien à envier aux stars déjà révélées. Avant que le maitre de cérémonie de la soirée ne révèle l’origine des collections qui ont été présentées, certains avaient déjà commencé à voir certains grands noms de la couture malienne. M’baye Couture et Plume d’or, renforcés par les sept ans de créations de SMART Ségou, ont impressionné les spectateurs. Le pagne tissé a été utilisé et présenté, sous plusieurs modèles, dont certains relèvent de la grande création. Et, c’est convaincu qu’on ne pourra jamais se développer à partir de ce qui nous vient de l’extérieur que les spectateurs sont sortis de la salle. Plus que convaincus de la pertinence de s’habiller en pagne tissé.

Assane Koné

PARTAGER