Prytanée militaire de Kati : La « famille » s’élargit

0
4

La Cour du prytanée militaire de Kati a accueilli hier la traditionnelle cérémonie de remise des attributs et la présentation au drapeau des élèves de la 7è année, promotion 2011-2012 de l’établissement.

Cette cérémonie qui s’est perpétuée comme une tradition au fil du temps, était présidée par le colonel Baguélé Diallo, directeur de l’Ecole d’application des officiers représentant le directeur des Ecoles militaires. On notait également à ce rendez-vous annuel la présence du colonel Soumaïla Prosper Traoré, le tout nouveau commandant de la région militaire, et d’une foule de parents d’élèves. Cette cérémonie marque pour cet établissement le début des congés de Noël. Le lieutenant-colonel Abdrahamane Baby, le directeur du Prytanée militaire, a souligné combien cette tradition constituait une étape importante pour les nouveaux élèves communément appelés « les Bleus ». Cette cérémonie sanctionne, en effet, pour ces jeunes la fin de trois mois de dépaysement, de découverte, d’apprentissage et d’adaptation.

Le directeur de l’établissement notera que l’objectif final du Prytanée est de mieux servir la patrie. Ce qui correspond à la devise de l’Ecole qui est de « s’instruire pour servir ». Les responsables du Prytanée ont souligné, qu’en plus de l’enseignement académique, de l’instruction militaire et de la formation physique et morale, les élèves ont à cœur la conservation de la mémoire de cet établissement à travers diverses activités de tradition. Ces activités visent à transmettre aux nouveaux élèves l’histoire et les attributs de l’école, constituant ainsi des facteurs de renforcement de l’esprit de camaraderie. Le lieutenant-colonel Abdrahamane Baby a précisé que, sur instruction du haut commandement militaire, ces activités ne se sont pas déroulées dans leur formule habituelle de « bizutage » et que les traditions on été transmises aux « Bleus » sous forme de cours magistraux en salle. Ils sont au total 71 nouveaux élèves (53 garçons et 18 filles) à accéder à la grande famille des « Enfants de troupe ». Le Prytanée est devenu un véritable creuset de l’intégration africaine. Il accueille aujourd’hui des élèves d’une dizaine de nationalités. La promotion 2011-2012 est ainsi composée de 55 Maliens, 3 Burkinabés, 2 Camerounais, autant d’Ivoiriens, Guinéens, Nigériens et Sénégalais. Le Gabon, le Tchad et le Togo ont chacun un ressortissant.

Sibiri Konaté

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.