Qui en veut au général Tiéfing Konaté ?

22 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Général Tiéfing Konaté, ministre de l’Intérieur et de la sécurité

Réputé pour son intégrité morale et intellectuelle reconnues, le ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile continue, pourtant, de faire l’objet d’attaques ciblées de la part de ses détracteurs. En dépit du travail colossal qu’il abat, à la tête de ce département : assurer la protection des personnes et de leurs biens.

Ces attaques ont débuté au lendemain de l’agression du Président de la République par intérim par des manifestants en colère. Ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection et, de surcroît, officier supérieur de la gendarmerie, le général Tiéfing Konaté est trainé dans la boue. Il est accusé de tous les péchés d’Israël. Et sa démission réclamée par la presse.

Deux attitudes s’offraient à lui : démissionner de son poste ou s’expliquer devant les médias.

Car ni son éducation, ni sa réputation ‘‘d’officier de gendarmerie le plus intègre de l’armée malienne’’, encore moins son tempérament, ne lui prédestinaient à pareil affront. Mais, à la surprise générale, il ne fait ni l’un, ni l’autre. Il a préféré encaisser le coup. Sans broncher.

Alors que la veille de l’agression du président par intérim, c’est dire entre le 19 et le 20 juin, il avait pris toutes les dispositions, mis en place tout le dispositif sécuritaire. Afin que la marche, prévue pour le lundi 21 juin, date de l’agression du président par intérim, puisse se dérouler sans heurts. Mais à sa grande surprise, ce jour –là, aucun des dispositifs, envisagés avec  ses collègues de la police, de la gendarmerie et de la garde nationale, n’a été mis en place. Et ce qui devrait arriver, arriva.

Partis de la cité administrative, les marcheurs sont montés à Koulouba. Avant d’agresser Pr Dioncounda Traoré. Sauvagement. Du coup, la presse se déchaîne.

Le général Tiéfing Konaté, l’un des officiers supérieurs les plus intègres et les plus compétents de l’armée malienne.

Réputé pour son intégrité morale et intellectuelle, le général Tiéfing Konaté fait la fièrté de la gendarmerie nationale.

« Alors qu’il était directeur de la gendarmerie nationale, un richissime opérateur économique est allé le voir, une nuit à son domicile, avec une Malette contenant plusieurs dizaines de millions CFA, afin qu’il étouffe une affaire le concernant. Mais, contre toute attente, Tiéfing Konaté l’a éconduit avec sa précieuse Malette », raconte un jeune opérateur économique. Et un officier de la gendarmerie, qui semble bien le connaître, d’ajouter, l’air sérieux : « C’est l’officier supérieur le plus intègre de la gendarmerie nationale. Et, partout, de l’armée malienne ».

La démarche martiale, le physique athlétique et sa taille au dessus de la moyenne, le général Tiéfing Konaté est resté un soldat dans l’âme. Par son humilité et sa rigueur, d’abord. Ensuite, par sa franchise qu’on lui connaît. En dépit de ses 58 printemps, il apparaît 20 de moins.

Né à Bamako, un 30 septembre, il a fréquenté l’école fondamentale de la Base aérienne et celle du camp de Kati. Avant d’entre au lycée de Banankoro, puis celui de Badalabougou où il obtient, en 1974, son baccalauréat en philo –langues.

C’est alors qu’il opte pour le métier des armes. Issu de la 6e promotion de l’Ecole Militaire Inter –Armes de Koulikoro, il poursuit sa formation militaire à l’Ecole des Officiers de Melun, en France. Puis, s’inscrit à l’université de droit, d’économie et des sciences sociales de Paris. Ce n’est pas tout. Toujours avide de savoir, il intègre l’Ecole d’état –major de la gendarmerie de Maison Alfort.

Tiéfing Konaté est, aussi, titulaire d’un certificat des science criminologue de l’université de droit, d’économie et de sciences sociales de l’Université de Paris II, d’un certificat de spécialisation du cycle international d’administration publique de Paris et d’un certificat de l’Université des Hautes Etudes de Défense nationale de Paris.

Tiéfing Konaté a été, entre autres, chargé de mission à la présidence de la République (1993 -1994), chef d’état –major de la gendarmerie nationale (1994 -2000), conseiller technique au ministère de la Sécurité Intérieure et de la Protection civile (2000 -2008), directeur de la gendarmerie nationale (2008- 2011) et chef de cabinet au ministère de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile.

Au lendemain des évènements du 15 novembre, à l’issue desquels des commissaires de police auraient été séquestrés au GMS, le général Tiéfing Konaté est, de nouveau, pris en grippe par certains leaders de la Section Syndicale de la Police Nationale. A l’occasion de leur marche, organisée dans la matinée du 16 novembre, ils réclament sa démission pour s’être, dit-on, opposé aux promotions exceptionnelles accordées à certains agents de police. En dépit du travail colossal qu’il a entrepris à la tête de son département. Les patrouilles mixtes, organisées jour et nuit à Bamako et environs, c’est lui.

Le démantèlement des gangs, à Bamako et dans les régions, c’est encore lui. Sans compter les numéros verts mis à la disposition des populations, victimes d’abus de pouvoir de la part des forces de sécurité…

Mais en dépit de ces critiques, formulées à tort ou à raison à son encontre, le général Tiéfing Konaté entend poursuivre sa mission : assurer la protection de ses concitoyens et de leurs biens. Surtout, dans un contexte marqué par l’occupation des 2/3 du territoire national par des groupes terroristes et autres narco –trafiquants.

Oumar Babi 

SOURCE:  du   28 nov 2012.    

22 Réactions à Qui en veut au général Tiéfing Konaté ?

  1. kaaya nady

    Je salue respectueusement l’Homme pou Sa Personnalité et son Intégrité. Que Dieu l’aide et l’assiste à persévérer dans cette voie. S’agissant de SEM Le Ministre de la Sécurité, il aurait du démissionner à cause des insuffisantes, des faiblesses de son Ministère en assumant toutes les responsabilités dudit ministère auquel il est lié pour « le bon et pour le pire ». En démissionnant, il en sortira grandi de sa bonne, très bonne renommée d’Homme INTÈGRE qui ne s’accroche ni ne cautionne un Pouvoir, un Régime d’Insoumis ne respectant ni la Loi ni la Hiérarchie, et de Gangs.
    Pour exercer le Pouvoir et pour Gouverner, il faut avoir un bon système de renseignements composé de femmes t d’hommes intelligent, (Intelligent Service) et avoir une bonne capacité d’anticipation et non se montrer en « Pompier » c’est à dire ne venir que pour faire le constat d’un évènement. En cette période de crise, au Mali, un service de sécurité léger et discret dot se faire autour de tous les Acteurs de notre Vie Politique y compris, Députés, Ministres Politiques, etc.; autour des Banques, des Ministères et Services Administratifs dont les Hôpitaux, l’Aéroport et Stocks de carburant les Marchés et Gares Routières etc. A bon entendeur,salut.

  2. kaaya nady

    Je salue respectueusement l’Homme pou Sa Personnalité et son Intégrité. Que Dieu l’aide et l’assiste à persévérer dans cette voie. S’agissant de SEM Le Ministre de la Sécurité, il aurait du démissionner à cause des insuffisantes, des faiblesses de son Ministère en assumant toutes les responsabilités dudit ministère auquel il est lié pour « le bon et pour le pire ». En démissionnant, il en sortira grandi de sa bonne, très bonne renommée d’Homme INTÈGRE qui ne s’accroche ni ne cautionne un Pouvoir, un Régime d’Insoumis ne respectant ni la Loi ni la Hiérarchie, et de Gangs.
    Pour exercer le Pouvoir et pour Gouverner, il faut avoir un bon système de renseignements composé de femmes t d’hommes intelligent, (Intelligent Service) et avoir une bonne capacité d’anticipation et non se montrer en « Pompier » c’est à dire ne venir que por faire le constat d’un évènement. En cette période de crise, au Mali, un service de sécurité léger et discret dot se faire autour de tous les Acteurs de notre Vie Politique y compris, Députés, Ministres Politiques, etc.; autour des Banques, des Ministères et Services Administratifs dont les Hôpitaux, l’Aéroport et Stocks de carburant les Marchés et Gares Routières etc. A bon entendeur,salut.

  3. kaid

    de grace laissez les gents ce concentrée sur leur travail svp que Dieu benise le MALI.

  4. bilaly1977

    Je suis pas contre ce general mais à mon avis il doit demissionner. La raison est toute simple quand un chef n’est pas ecouté voir respecter tu n’est plus chef mais plutot une marionnette. vous l’avez dit qu’il a tout fait pour la protection du president le 21/06/2012 mais le resultat on le sais. une chose est sure s’il veut redorer son blazon soit il demissionne où il s’affiche en vrai chef en mettant de l’ordre dans ces rangs car le desordre actuelle n’est autre que ceux crées par les forces de l’ordre et le menage doit commencer par là.

  5. toure aameed ben hamat

    la petite mariamksi ou mariamsik,

    le francais n’es pas ma langue maternels, je sais que tu es la fille de chambre ou la bonne du general, pas grave cest ton boulot. nous deffendos la cause malienne et, les critiques c’est pourque change les mauvaises maniere dans notre pays. je n’ais pas besion de savoir lire ou ecrire le francais, cest juste me faire comprendre. ton general es sortis de quelle eacole ou accademie millitaire pour obtenir un grade de general. pardon petite soeur ou dame de maison ou la petite 52. je suis un malien qui respire comme tout les maliens,
    nou sommes choquer de voir guider notre armees national avec ceux qui n’ont pas ete dans les ecoles militaire ou de guerre. sauvons tous ensemblent le mali qui es notre patrie.

  6. mariamski

    Mon cher samba , le fait de ne pas pouvoir s esprimer est un fait de Dieu , et ces parcours c ‘est ce meme qui l a voulu coe sa , donc au Mali ou je sais pas en France si on bague sa veut dire k’ on est incompetent , HOO KE dIEU VOUS PARDONNE MON CHER Samba