Résolution 2085 de l’ONU : Les terribles confessions de IBA N’Diaye

24 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Si les maliens ne maîtrisent pas ces enjeux plus politiques que militaires et continuent, de bonne foi et de manière légitime, de tirer à boulets rouges sur nos hommes en uniforme, les  caciques de l’Adema, eux, savent très bien ce qu’ils ont fait de l’armée malienne, jadis performante et très républicaine, durant leurs longues et calamiteuses vingt (20) années de  régime de partage du gâteau national.

Iba N’Diaye

Cette période a été mise à profit pour déséquiper totalement l’armée, la diviser et la démoraliser, par crainte de coup d’Etat, et saboter le  système éducatif national, tristement modelé pour produire une jeunesse ignorante et irresponsable, confinée à la débauche et à la mendicité. C’est pourquoi quand, en réaction au vote de la résolution 2085,  le FDR s’est permis de se fendre d’un communiqué fumeux et pompeux pour dire qu’il « note avec satisfaction le vote de la résolution 2085 » tout en  « affirmant  cependant qu’il demeure lourdement préoccupé par le manque de cohésion au sein de nos forces armées et de sécurité….. » et qu’il « invite par conséquent les protagonistes à une saine et entière réconciliation des différentes composantes de nos forces armées et de sécurité nationale, gage et condition sine qua non de leur réussite sur le théâtre des opérations ». Pour terminer, le FDR, à travers son vice-président, Iba N’diaye, signataire du communiqué,  «…en appelle le président de la République, chef suprême des armées pour user de toute son autorité pour réconcilier très rapidement nos forces armées et de sécurité ». Iba N’Diaye s’adresse également au « ….Premier ministre, chef du Gouvernement, aux responsables des forces de défense et de sécurité, aux chefs coutumiers, aux leaders religieux, aux forces politiques et à la Société Civile ». Le front souhaite que les acteurs cités «mènent des actions immédiates ». Ce, en vue de  « contribuer à faciliter un dialogue constructif entre les différents segments des forces armées et de sécurité ». Il s’agit aussi de contribuer à  «réaliser l’unité et la cohésion de toutes les forces armées chargées de la défense et de la sécurité du pays (Police, Garde Nationale, Gendarmerie, Armée de Terre, Armée de l’Air, Bérets Rouges, Bérets verts..) ». Ouf ! Le message est fort et capté cinq sur cinq (5/5) par les Forces militaires et paramilitaires qui tiennent néanmoins, pour un souci d’apaisement, à rappeler  à M. Iba N’Diaye et à ses amis et alliés qu’ils ont la solution au problème qu’ils ont posé. Il suffit juste qu’ils regrettent d’une part, avec humilité et responsabilité, leurs différentes politiques désastreuses à l’endroit de ces valeureux corps depuis vingt (20) ans et qu’ils confessent en le regrettant aussi, leurs activités de recrutement de mercenaires étrangers et de manipulation des bérets rouges afin qu’ils procèdent à la liquidation systématique des bèrets verts à l’occasion d’un «contre coup d’Etat» dans la nuit du lundi au mardi 1er mai 2012, d’autre part. En posant cet acte noble et très simple, ils auront contribué à décrisper la situation tout en favorisant la réconciliation entre des frères d’armes qui n’auraient jamais dû se brouiller. Un tout petit acte qui vaut tous ces discours. Toute autre attitude de la part de M. Iba N’Diaye et ses alliés sera accueillie avec mépris et considèrée comme de la duplicité, de la pure escroquerie politique et du bavardage enfantin pour  noyer un poisson gênant.

Ce n’est pas l’historien peureux, Alpha Oumar Konaré qui dira le contraire. Conscients de leur passé peu glorieux, les caciques de la 3ème République ne ménageront aucun effort ni aucune manigance pour conserver le Pouvoir politique, seul susceptible de les aider à protéger leurs arrières. C’est de bonne guerre, on ne scie pas la branche sur laquelle on est assis.

Habi Kaba Diakité

 
SOURCE:  du   28 déc 2012.    

24 Réactions à Résolution 2085 de l’ONU : Les terribles confessions de IBA N’Diaye

  1. SALOMON2

    :wink: SOUVENEZ VOUS DU PSP ET DU RDA, L’ ANTAGONISME ENGENDRE LA MARCHE EN AVANT, PARTOUT DANS LE MONDE, NE NE SOMMES PAS UNE ECEPTION :!:

    :idea: IL FAUT DEUX CAMPS BIEN DISTINCTS AU MALI, POUR QUE NOTRE PAYS AILLE DE L’ AVANT…
    LE CON-SANS-SUS NE MARCHERAI PLUS, PLUS JAMAIS-TOUT UN PEUPLE CORROMPU; PLUS JAMAIS TOUTES LES CONSCIENCES BAILLONNEES ET MEURTIES ASSASSINEES… :!:

    :idea: LE MALI A BESOIN D’ UN BIPARTISME EFFECTIF ET D’ UN REGIME PARLEMENTAIRE, DE PREMIER MINISTRE :!:

  2. veridique

    Les putchistes de Kati ont reussi l’exploit de me faire aimer Iba N’Diaye et l’ADEMA. Meme dans mes reves les plus fous je ne pouvait pas imaginer cela.

  3. Fakrid Ahmed

    C’est au juste en temps de crise que les journalistes ont été bastonnés. Iba n’diaye fait le griot, il contourne la vérité en faisant semblant d’ignorer l’essentiel. En parlant d’armée déséquilibrée il sait que c’est une poche pour recaser les enfants des patrons comme il l’a fait à la bdm pour recaser son fils. Le système éducatif a été rongé longtemps par le sexe et l’argent contre les notes .il doit demander la traduction à la cpi des auteurs des crimes au mali. Pourquoi il ne le dis pas s’il est homme.
    Iba est acteur et artisan parce que ministre du gouvernement Att ,qu’est ce qu’il veut nous enseigner, en plus tous les grands terroristes de ansardine , du mnla, du mujao sont des candidats adema. En réalité Iba veut juste se faire voir pour savoir ce que le peuple pense de lui. Vous avez vendu ce pays, humilié à travers votre gestion de clan. Honte à vous et dégagez. Il ya des révélations plus importantes à faire sur Iba, arrête de nous divertir. Arrête. Si nous sommes à l’extérieur c’est parce que nous avons compris cette gestion catastrophique pour vous avoir côtoyé. Iba n’est rien qu’un homme de complot qui pense à lui et sa famille.

    • Bougobalini

      Qu’est ce que vous avez fait pour sauver le pays pendant que les IBA le detruisait, comme vous le dites?

      • djeden

        Très bonne question mon frère.

        Deuxième question: qu’est ce que vous êtes entrain de faire durant cette période de crise pour sauver le pays qui est en danger :?: :?: :?:

  4. Iliaque

    Madame n’as tu pas participée au seminaire sur le »journalisme en temps de crise » organisé recemment?
    Vous etes entrain de mettre de l’huile sur le feu, pire vous incinuez a d’autres de rester dans leur position parce que la faute d’un autre!
    Si vous ne pouvez pas construire par votre plume, evitez de semer la haine.

    • SALOMON2

      IL FAUT DEUX CAMPS BIEN DISTINCTS AU MALI, POUR QUE NOTRE PAYS AILLE DE L’ AVANT…
      LE CON-SANS-SUS NE MARCHERAI PLUS, PLUS JAMAIS-TOUT UN PEUPLE CORROMPU; PLUS JAMAIS TOUTES LES CONSCIENCES BAILLONNEES ET MEURTIES ASSASSINEES…

      LE MALI A BESOIN D’ UN BIPARTISME EFFECTIF ET D’ UN REGIME PARLEMENTAIRE, DE PREMIER MINISTRE

  5. je ne suis pas d’accord Mme!!! vous raisonnez comme un bon eleve de la 5ème annee!!! non ecoute ne salu pas journal

  6. Allah est éternel

    Madame la journaliste Diakité Kaba a fait un très bon article car dans ce Mali d’aujourd’hui il y a une génération perdue et totalement ignorante préfabriquée par les premiers responsables de la sois disante démocratie. Le génocide à la rwandaise est à la marche et in Sallah en 2013 on la vivra et je serai le premier mort. Qu’Allah le tout puissant envoie un cataclysme à ce Mali pour qu’il devienne plus bas encore en ce moment les trois personnes qui survivront ferons un grand Mali.
    De la part de « Ba Gnégon ».

  7. sociétas

    Mais ce journaliste ou cet écrivain est -il vraiment au Mali. Il ferait mieux d’aller de nouveau à l’école.Nous sommes présentement à l’heure des contributions positives pour sortir le Mali du trou dans lequel il se trouve depuis le 22 mars 2012. Si vous n’avez pas de solution à proposer, vous ferez mieux de la fermer au lieu de nous raconter du n’importe quoi.

  8. Sanspassion

    Merci a Leguen pour cette analyse lucide et sans passion

  9. djinè

    Continuez à accuser n’impoorte qui , c est ça sera la solution a votre egoisme et niengotisme sinn pa un soluton a la crise malienne ; aigris sociaux que vous etes.

  10. Djeden

    Ces abrutis ne comprennent toujours rien de la situation.

    Ils pensent que c’est le FDR (Regroupement de partis politiques, d’associations et d’une partie de la société civile) qui a dirigé ce pays pendant les 20 ans passés.

    Tout ça parce que le FDR a dit NON a l’acte ignoble commis par des ratés de KATI, sinon IBK et tant d’autres qui ne sont pas du FDR ont pleinement participé à la gestion du pays :!: :!: . Mais on n’accuse pas ceux-ci pour la simple raison qu’ils soutiennent la bande de SONOGO.

    Le réveil sera très compliqué pour vous.

    Sais tu ce que ces voyous de SANOGO et complices sont entrain de faire à ce pays :!:

    Ils ne pensent qu’à leur bien être. Entre temps tes frères et soeurs souffrent au nord comme au sud.

    Maudit soit le jour où ce singe est né :evil: :evil: :evil:

  11. brahim ould mohamed

    Pour sa réorganisation,l´armée malienne,nécéssitera une pure et simple operation d´épuration,debutant par la radiation de sanogo et compagnies,et de l´ensemble des agitateurs.Dans le jargon militaire,le terme reconciliation n´existe pas,car l´armée doit-être republicaine,regie par les loi martiale,où seuls comptent la discipline,l´éxecution des ordres,et le primordial,la defense de la patrie.La seule et unique mission de Diancounde,consiste á restaurer l´autorité de l´etat dans le nord du Mali,et mettre les militaires au pas,en sa qualité de commandant en chef des armées,et non un mediateur entre des brebis galeuses et piètres bidasses,qui ont honteusement conduit leur pays á su situation actuelle.Le temps presse,maliens prenez conscience de la gravité de la situation,faites appel aux généraux aguerris comme Moussa Traoré,car á votre armée lui manque le charisme dans son commandement.

  12. Leguen

    Du n’importe quoi! Tu n’apportes absolulent rien à l’éclairage du lecteur encore moins contribuer à la résolution de ce qui constitue aujourd’hui la principale préoccupation des maliens : la crise politico-sécuritaire. Pourquoi toute cette haine contre le mouvement démocratique? Tu aurais mieux fait de revendiquer clairement ton aigreur et ta nostalgie de l’époque dictatoriale au lieu de te cacher derrière un article bidon au titre pompeusement inapprorié. C’est simplement faire preuve de la-che-té. Heureusement que tous les intervenants au nom de la presse à la tribune de la présentation de voeux au Président de la république tout récemment ont unanimement reconnu l’impérieuse nécessité d’assainir ce milieu. Sinon avec des pseudo-journaleux de ton genre, la presse malienne a encore bcp de chemin à parcourir. Makan Koné l’a dit « la qualité et non pas forcement la quantité ». Tout est dans ces propos. Pitoyable et malheureux. Tu sembles n’avoir tiré aucun enseignement de tout ce qui a été dit à cette rencontre. Peut-être que tu n’y étais même pas ou simplement que tu ne méritais pas d’y être!

  13. Bougobalini

    « … les caciques de l’Adema, eux, savent très bien ce qu’ils ont fait de l’armée malienne, jadis performante et très républicaine, durant leurs longues et calamiteuses vingt (20) années de régime de partage du gâteau national…. » Avec une analyse aussi superficielle et pas reflechie comme celle-la, je ne suis plus etonne quand des illumines se levent du jour au lendemain pour demander a d’autres qu’est-ce qu’ils faisaient pendant que le pays sombrait (comme si eux ils faisaient une commisson de Dieu quand la chose se passait)?

    On peut ne pas aimer Iba N’diaye, mais est-il besoin de mentir de la sorte?

    Ou est la pretendue terrible confession de Iba N’diaye?

    Quand on est en manque d’arguments pour defendre ses theses saugrenues, le mensonge peut paraitre des fois une bonne porte de sortie.

    Quelle honte!!!

    • alsace

      Mon cher, si tu veux être respecter dans ce pays, ne défend pas Iba N’Diaye! Je ne supporte pas Sanogo et son équipe, mais il faut reconnaître que Iba est a été assaisonné tous les plats qui ont été préparés à partir d’un morceau du Mali. C’est lui et ses amis qui ont détruit ce pays depuis 20 ans. Même Sanogo et sa clique constituen un des fruits de leur oeuvre de destruction de ce pays.

      • Leguen

        Il ne s’agit nullement de défendre Iba n’diaye. Mais d’adéquation ou de logique du contenu de ce que le journaleux présente aux lecteurs. Lui au moins, s’il savait ce que journalisme veut dire, il aurait traité le sujet autrement en ne mélangeant pas tout et rien en même temps. Ce sont des pratiques à ne pas du tout encourager. Qui était absent de la gestion du pays ces 20 dernières années au Mali? Dites-moi un seul nom, peut-être du genre Cheik Modibo Diarra? Mais si vous étiez vraiment sincères dans votre « procès » contre l’ère démocratique et ses acteurs, vous vous seriez levés pour contexter la manière dont ce monsieur a été débarqué de la primature. Car, il incarnait mieux que quiconque cette catégorie de maliens que vous présentez honteusement comme étant d’une certaine virginité. C’est normal de revendiquer « la sainteté » lorsqu’on n’a jamais rien gérer. Faut-il encore que tu bénéficies de la confiance de tes compatriotes pour gérer, surtout en ces temps de démocratie. Par la haine, l’égoïsme et l’esprit de vengeance qui vous animent, vous ne contribuez surement pas à aider le Mali. Vous êtes d’ailleurs pires que tous ceux auxquels vous attribuez la mal gouvernance de ces 20 dernières années. Comme si le Mali était né seulement il y 20 ans! Soit vous n’êtes pas responsables ou vous êtes des lâches pour vous abriter derrière ce qui est entrain de devenir la mode au Mali : se cacher derrière l’armée pour clamer son « patriotisme ». Dans ce pays on sait qui est qui et qui peut faire quoi. Car, on a vu tout le monde à l’oeuvre. Tous voraces les uns que les autres dès lors qu’il s’agit des intérêts de l’état au profit d’intérêt personnel égoïste et ou partisan.

        • Tidiane

          Salaam Leguen,
          Merci pour ta reponse

        • Djeden

          Merci mon frère pour cette formidable réaction.

        • Nwuro

          une centaine de maliens avec un tel raisonnement et un tel courage pour le présenter, le Mali serait sorti depuis belle lurette de cette crise. Faites des émules.

      • Massaye

        Dites l’homme politique malien,de l’ère Modibo Keïta au GMT;
        de AOK à ATT qui n’a pas été assaisonné à tous les plats ?
        Même ceux qui au lendemain du putsch dénonçaient les pratiques du régime déchu,et nous avaient promis plus jamais
        de telles pratiques,à leur tour, se sont arrosés.Je crois qu’il existe dans les partis des hommes neufs qui doivent émerger. Pour cela, il est important d’avoir des primaires interne.