Révélation sur la disparition de Abdoul Karim Camara : Comment Cabral a été tué et comment son corps a disparu

13
Abdoul Karim Camara dit Cabtral
Abdoul Karim Camara dit Cabtral

Le témoignage fait par le Commissaire de police à la retraite Almahamoud Sidibé, est assez poignant et provoque la chair de poule chez tout être humain sensé et imprégné d’un peu d’humanisme. Parce que le leader estudiantin, rien que pour avoir exigé une éducation et un enseignement démocratique, a été traqué, conduit manu militari tel un vil malfrat, et soumis à des supplices qui dépasse sa capacité d’être humain. Et cela par des personnes qui l’ont vu s’écrouler sous les coups de ceinturon et de rangers… Cabral, affaibli par des jours de clandestinité a subi des coups dégradants et mortels.

 

Il a été tué sous les regards d’hommes à la solde du pouvoir militaire, personnalisé par le président du CMLN, le Lieutenant Colonel Moussa Traoré. Aujourd’hui Général et bien vivant, peut-être l’ancien président Moussa Traoré, pourra-t-il aussi témoigné pour l’histoire, et au nom de la vérité justice et réconciliation.  L’ancien président ATT, lui aussi, nommément cité dans ce dossier, car était le Commandant adjoint de la compagnie para de l’époque. Le Commissaire de police à la retraite Almahamoud Sidibé,a fait son témoignage du lors d’une conférence-débat organisée par l’Ams-Uneem, le dimanche 16 mars 2014 à la pyramide du souvenir, a été fait, après avoir reçu un diplôme de reconnaissance. Une commission d’enquête a été mise en place par le régime militaire de Moussa Traoré afin d’interroger les élèves, étudiants et professeurs concernant la grève de 1980. Elle était dirigée, à l’époque, par le commandant Bougouzié Coulibaly,  Directeur de la sécurité d’Etat. Le commissaire à la retraite, Almamoud Sidibé était parmi les enquêteurs au camp para.  Il nous a fait un témoignage poignant lors de la commémoration du 34ème anniversaire de l’assassinat de Abdoul Karim Camara dit Cabral. Son témoignage !

« Je vais vous faire un témoignage très important. Aujourd’hui, nous célébrons le 34ème anniversaire de Cabral. Il est mort effectivement à cette date-là et cela s’est passé en ma présence. Quand j’avais fini mon calvaire de punition par ce que je n’ai pas voulu livrer M. Oumar Arboncana Maiga (l’actuel secrétaire général de l’AMS-UNEEM). Alors on m’a désigné dans une commission d’enquête qui se trouvait à la compagnie para.

 

Donc, cette commission était là pour interroger les étudiants, les élèves et les professeurs sur la grève. Cabral, recherché à l’époque, a été finalement retrouvé par le commissariat du deuxième arrondissement de Bamako. Ils l’ont amené un matin de bonheur et ils l’ont fait faire le tour du terrain de Basket. Moi j’étais parmi les premiers qui sont arrivés ce matin-là, j’ai assisté toute la scène. En même temps qu’il faisait le tour, on le tabassait. Et puis à un moment donné, il est tombé. Quand il est tombé, ils l’ont ramené devant nous (les enquêteurs) à la terrasse. Et les enquêtes étaient dirigées à cette époque par le commandant Bougouzié, Directeur de la sécurité d’Etat, à l’époque. Donc on était sous ses ordres. Apres, on s’est rendu compte que ça n’allait pas. Il fallait l’amené à  l’hôpital. Bougouzié était présent, il a demandé un volontaire, j’ai levé la main et je les ai accompagnés avec deux infirmiers du camp militaire dans une ambulance de l’armée. Arrivée à l’hôpital (Gabriel Touré) on avait à faire avec le Docteur Diop. Quand il a ausculté Cabral, il a vu les traces de frappes. Ensuite, il a demandé qui est le chef. J’ai levé la main par ce que c’était moi le chef. Il m’a amené à l’écart et me dit qu’il était mort et qu’il faut retourner avec son corps.

 

Nous sommes, donc, retournés avec le corps  à la compagnie para. Il est resté dans l’ambulance durant quelques jours. Après, il a disparu. Puisqu’il fallait l’enterrer et les gens qui sont partis l’enterrer sont connus. C’est ATT qui était l’adjoint du commandant de compagnie à cette époque. C’est lui et quelques éléments qui sont partis l’enterrer loin de Bamako.  Donc sa tombe n’est pas à Bamako. Si on dit que c’est à Bamako, qu’il a été enterré c’est faux ».

 Ousmane Baba Dramé

B. Daou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. les langues vont se délier.
    j’étais le vendeur de cigarettes ambulant dans le camp para à l’époque.
    CABRAL a été arrêté par le Commissaire Yacouba COULIBALY du 2ème Arrondissement (vers 14h30, ils sont arrivés à Bamako) et conduit au au domicile de Moussa TRAORE vers 19h ( là il a subi les premiers coups et les premières totures des mains de Moussa lui même) les jeunes gendarmes qui assurraient la garde en ce moment chez lui vont un jour témoigner.
    ensuite Lamine Coulibaly et Colonel un travailleur de l’ORTM qui logeait à Dar Es Salam ont été appelé pour enregistrer sa voix. Mais CABRAL était déjà affaibli par une dysenterie. Avec les tortures l’enregistrement a été repris au moins trois fois. Colonel, il faut témoigner.
    la nuit il a été conduit vers 4h du matin au camp para. Sergent TAMBOURA dit Diable Rouge, Kolibri et les autres qu’avez vous fait ??? il faut témoigner.
    le matin Cabral a demandé de l’eau est ce que cela a été fait, quand on lui a fait porter le sac à dos pour le faire courir en le frappant il demandait de l’eau est ce que cela a été fait ??? jusqu’à ce qu’il tombe , se relève, tombe, se relève pour tomber et ne plus se lever. il disait “A YE DJI KE N KAN”
    Thiam et Madina SaNOGO étaient à l’infirmerie, Rokia était devant sa porte. quand elle a vu CABRAL elle a crié et est presque tombée évanouie quand il ne s’est plus levé…
    le reste après, je vous que vous témoignez, il faut témoigner, il faut témoigner….

  2. mr DES TOURS DE TERRAIN DE BASKET NE TUE PAS KEL K1,KI ETAIT LE CHEF?KI A DONNE L ORDRE D ARRERTE CABRAL?
    UN CHEF D ETAT N EST PAS EGAL A PRESIDENT

  3. mr DES TOURS DE TERRAIN DE BASKET NE TUE PAS KEL K1,KI ETAIT LE CHEF?KI A DONNE L ORDRE D ARRERTE CABRAL?

  4. ALLAHOU AKBAR, ALMAHAMOUD SIDIBE HONTE A TA DÉCLARATION. C’EST ça LE MALIEN, ON CHERCHE TOUJOURS A DIFFAME QUELQU’UN PAR DE FAUX TÉMOIGNAGES. C’EST CE QUE TU AS FAIS CONTRE ATT COMME IL EST AUJOURD’HUI EN EXILE. MAIS DIEU NE DORT PAS. QUESTIONS A TOI SDIBE:
    – COMMENT TU T’ES TROUVE CHEF DE L’ÉQUIPE QUI A AMENE CABRAL A L’HÔPITAL SI TU N’ÉTAIS PAS COMPLICE ALORS QUE TU A PROTÉGÉ ARBONCANA MAÏGA?
    – QUI ÉTAIS LE COMMANDANT DU CAMP PARA ?
    – AUX GENS DE L’AMS – UNEEM AVEZ – VOUS OUBLIE QUE BEAUCOUP D’ENTRE VOUS ONT DÉCLARE EN 1991 QUE ATT NE VOULAIT PAS VOUS SOYEZ TORTURES ?
    – AVEZ – VOUS OUBLIES QU’EN 1991 APRÈS LE COUP D’ÉTAT AVEC DEMBA DIALLO ET CERTAINS MEMBRES DU MOUVEMENT DÉMOCRATIQUE IL VOUS INDIQUE LA TOMBE DE CABRAL ?
    – NE SAIS – TU PAS QU’IL A ÉTÉ TORTURE PAR TES SOINS ?
    – AS – TU OUBLIES QUE ARBONCANA DE L’AMS – UNEEM A ÉTÉ SAUVE PARCE QU’IL A INDIQUE OU SE CACHAIT CABRAL ? N’EST CE PAS POUR CACHER CELA QU’IL T’AS FAIT UNE RECONNAISSANCE POUR DISSIMILER CETTE INFORMATION ?
    ALORS, QU’IL EST ENTRAIN DE PROFITER DU NOM CABRAL, LUI COMME CERTAINS DE SES CAMARADES QUI UTILISENT LE NOM DE CABRAL COMME UN LOBBY. PAIX A SON ÂME.
    ENCORE DIEU EST INCOMPARABLE.LA VÉRITÉ JAILLIRA TRÈS VITE.

  5. Article nul et mal redige. Comment oses tu relater la mort de cabral en quelques lignes?
    Un affront de plus au Grand Cabral il merite mieux.
    Dites a ce commissaire que son temoignage est pathetique.Pourquoi se manifester maintenant ? Il veut se faire important ou quoi.
    Un autre farfelu.Le role du comissaire est si minime qu’il doit passer chez le juge karambe.je suis convaincu que faire des tours de terrain de basket ne pouvais pas tuer Mr Cabral.Dites a ce comissaire d’aller se faire voir ailleurs
    Le soi-disant journaliste b daou tu ecris mal on dirait le langage d’un eleve du premier cycle.Please revise un peu tes lecons de journalisme.
    Bonne journee

  6. Un autre martyre vient de tomber par la Boubeye de Bathily de Karambe + IBK à la personne de Sirima Fané

    • N’insulte pas la mémoire de voyant syndicaliste en souillant leur nom par Sirima. Sirima n’est rien et n’a rien fait qui va ni dans l’intérêt du peuple ni dans l’intérêt des siens. Il est peut mort vite sans avoir à payer ses dettes sur terre mais dieu lui ne le ratera pas il n’aura point d’avocat.

  7. Salut Bougobali-nanibali.Je croyais que “ton” ATT était en “formation à Moscou” à cette époque?”L’ancien président ATT, lui aussi, nommément cité dans ce dossier, car était le Commandant adjoint de la compagnie para de l’époque”:Voilà la vérité!Mais sachons que Dieu ne dort pas: Mokow bè ou ta la wa allah bà a ta la… 😥 😥

    • Ah bon, c’est ce que j’ai dit? 😯 😯 😯
      Tu vas faire que je vais te traiter de MENTEUR encore. Tu sais tres bien de quoi on parlait ce jour et tu veux essayer de transformer ce que j’ai dit. Si tu as oublie je peux te rafraichir la memoire a moins que Coco ne nous sorte ce que je t’ai dit ce jour.
      A “supposer” meme que tes histoires aient un semblant de verite, tu dis toi meme qu’il etait commandant adjoint de la compagnie para, mais et apres? Y a t-il quelqu’un pour l’incriminer directement? Et pourtant ceux qui ont vecu l’epoque sont toujours vivant a ce que je sache.

  8. Si on a des preuves sur l’identite de ceux qui se sont rendus coupables de crime, pourquoi ne pas les poursuivre en justice au lieu de speculer a l’infini? Je crois qu’une journee consacree a la comemoration de Cabral est largement suffisant, sinon tout ce que notre ecole connait comme decheance a pris sa source avec lui. Donc qu’on nous laisse un peu respirer la.

    • La déchéance a commencé en 1994 lors de la fermeture des écoles secondaires et supérieures.

Comments are closed.