Sortie de la 36ème promotion de l’EMIA et du Centre d’instruction Boubacar Sada Sy : 137 nouveaux élèves-officiers d’active formés pour la défense de la patrie

1

EMIAEn effet, la 36ème  promotion, composée de trois nationalités,  (malienne,  béninoise et centrafricaine), est constituée essentiellement de sous-lieutenants, de médecins, d’ingénieurs en génie civil, de logisticiens et de gestionnaires en ressources humaines.

La cérémonie a enregistré la présence du président de la République, chef suprême des armées, du Premier ministre Modibo Kéita, des ministres de la Défense, de l’administration territoriale, de l’Equipement. Le chef d’Etat-major général des armées, le Général Mahamane Touré et plusieurs officiers, sous-officiers et hommes de rang étaient également présents.

Cette 36ème promotion, baptisée Feu colonel Kôké Dembélé, compte 62 sous-lieutenants, tous issus de l’Ecole militaire interarmes  et 75 élèves-officiers d’actives de cycle spécial issu du centre d’instruction militaire Boubacar Sada SY. Ces derniers, selon le Commandant du centre,  le colonel Nouhoum Mamadou Traoré, sont composées de 63 médecins, 2 logisticiens, 3 personnels féminins, 4 ingénieurs en génie civil et des gestionnaires en ressources humaines. Parmi eux, c’est le sous- lieutenant Yaya Goualé qui est sorti major de la promotion. Il est suivi par deux autres sous-officiers, Hamzata Ag  Mohamed et Mamadou Modibo Coulibaly.  En cette période cruciale de réhabilitation de notre outil de défense, dominée par sa refondation et la reconstitution opérationnelle de ses forces combattantes avec l’appui de l’Union européenne,  le Colonel Traoré a salué les initiateurs de ce chantier laborieux visant à outiller notre armée en fondamentaux nécessaires à son épanouissement. Pour lui, ils permettront de la doter des pré- requis d’une armée républicaine moderne, respectueuse de l’Etat de droit, et entièrement dédiée à la sécurité et à la protection des citoyens et leurs biens. D’après lui, durant  3 années  de solide et rigoureuse formation, les 137  élèves officiers de la 36ème promotion et  élèves officiers spécialistes ont suivi un intense travail intellectuel, physique, moral et convivial leur permettant d’acquérir, dans la dignité et le mérite, les connaissances nécessaires pour la poursuite d’une brillante carrière d’officiers. Pour sa part, le Directeur de l’EMIA, le Lieutenant-colonel Issa Traoré a présenté la biographie du parrain de la promotion qui fut successivement gouverneur de région, directeur de l’EMIA de Kati, commandant et adjoint du chef d’état-major  de l’armée de terre avant d’occuper le poste de grand chevalier des ordres nationaux.

Ainsi, lui et l’actuel chef d’état major général des forces armées, le général Mahamane Touré ont exhorté la 36ème promotion à s’inspirer de l’œuvre de du parrain pour servir le Mali avec honneur, discipline, abnégation et amour dans un  monde en pleine mutation et en proie à des menaces terroristes.

La cérémonie a été clôturée par la remise des épaulettes, galons, sabres, prestation de serment des élèves officiers, chant de promotion et défilé des troupes.

Siaka DIAMOUTENE

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Des chasseurs de galons ou de vrais soldats ?

    Aller, tous au front…

    “…Cette 36ème promotion, …, compte 62 sous-lieutenants, tous issus de l’Ecole militaire interarmes et 75 élèves-officiers d’actives …”

    si je compte bien, cela fait 137 nouveaux stratèges dans les rangs…de quoi changer le visage d’une armée en guerre…non…?

    On veut voir l’impacte immédiate sur le terrain….soirées arrosées et courses aux jupons à plus tard….ok ?

Comments are closed.