Troupes de la Cédéao au Mali: Ouattara plaide les “circonstances atténuantes”

5

OuattaraPARIS – Le président ivoirien Alassane Ouattara a plaidé jeudi les “circonstances atténuantes” pour les troupes de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) au Mali, jugées “totalement incapables” par un responsable du Pentagone, à l’issue d’un entretien avec son homologue français François Hollande.

“Il y a des circonstance atténuantes qui ont peut-être été oubliées”, a déclaré le président ivoirien sur le perron de l’Elysée, commentant “le point de vue du Pentagone”.

“Gérer des forces de dix pays membres, ce n’est pas la même chose que d’envoyer l’armée d’un pays”, a-t-il observé.
Mais “si c’est le cas”, a-t-il poursuivi, “nous nous emploierons à faire en sorte que les choses s’améliorent”. Au demeurant, a encore fait valoir Alassane Ouattara, Abidjan a demandé à la France que les éléments de la Force Licorne, déployée par Paris en Côte d’Ivoire, participent à la formation des soldats ivoiriens en partance pour le Mali.
Un conseiller du secrétaire américain à la Défense, Michael Sheehan, a estimé mardi que les contingents des pays de la Cédéao déployés au Mali constituaient une “force totalement incapable” qui “n’a pas été à la hauteur” et “n’est capable de rien”.

 

MM. Hollande et Ouattara “sont convenus de tout faire pour que le calendrier des élections (au Mali, prévues en juillet, ndlr) soit tenu”, a indiqué pour sa part l’Elysée dans un communiqué.

François Hollande a par ailleurs “encouragé les autorités ivoiriennes à poursuivre les réformes engagées dans le domaine de la sécurité, de la réconciliation et du dialogue politique”, selon la présidence française.
La force africaine est constituée d’environ 4.300 soldats de pays membres de la Cédéao, notamment du Togo, du Sénégal, du Bénin, du Ghana, du Niger, de la Sierra Leone, de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, auxquels s’ajoutent 2.000 militaires tchadiens (non-membres de la Cédéao) et quelque 4.000 soldats français.

 
ha/mad/bma

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. QUELLE CIRCONSTANCE ATTENUANTE

    JE VOUS RAPPELLE MR OUATTARA QUE LE PIB CUMULE DE LA CEDEAO CEST PLUS DE 500 MILLIARDS DE DOLLARS

    VOUS N AVEZ QU A VOUS ORGANISER ET PRELEVE ENTRE 0.5 ET 1% DE CETTE RICHESSE POUR OBTENIR UNE PUISSANCE MILITAIRE CERTAINE

  2. IL FAUT LEUR PROUVER QU ILS ONT TORT DE NOUS PARLER SUR CE TON ARROGANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Mon souhait est de voir ADO lancer les bases d’une vrai armee sous regionale avant la fin de son mandat. MERCI PRESIDENT.

  4. Au moins, nous esperons que cela conduira à une prise de conscience et amélioration pour les futures opérations de la cedeo (et a plus de cooperation entre les etats de la sous region)
    Que Dieu nous aide

  5. Bon courage monsieur le Président de la CI! Vous aviez été utile pour le MALI pendant tout ce temps difficile et le peuple vous sera reconnaissant soyez en sûr.

Comments are closed.