Visite du commandant de l’EUTM à l’EMP : Le Général Franz Xavier Pfrengle projette une coopération étroite avec l’EMP

1

EUTMLe Commandant de l’EUTM, le Général Franz Xavier Pfrengle, a rendu  une visite de courtoisie,  hier mercredi 16 septembre, à l’Ecole de maintien de la paix de Bamako (EMP). Cette visite du premier responsable de la mission européenne dans notre pays, qui entre dans le cadre de la réorganisation et la formation des forces armées maliennes, contribuera à mettre en place une coopération étroite avec l’EMP.

La rencontre entre le Général Franz Xavier Pfrengle et le personnel de l’EMP s’est déroulée dans une atmosphère conviviale à travers la traditionnelle présentation de l’institution. Le directeur des stages, Ltc Andreas  a indiqué que l’EMP est un établissement installé au Mali mais qui fonctionne grâce à des contributions internationales et des appuis techniques des coopérants. Elle dispose d’un statut original d’école internationale avec un conseil d’administration composé de six pays (Allemagne, Canada, Etats-Unis, Japon, Pays-Bas et Suisse). Ceux-ci sont, aujourd’hui, associés à ce projet et ont rejoint le Mali et la France (initiateurs du projet) pour participer à la construction, à l’équipement et au fonctionnement de l’EMP. C’est ainsi que dans un souci de cohérence, une filière unique de formation au maintien de la paix en Afrique de l’Ouest a été instaurée en liaison avec le Centre international “Kofi Annan ”  de formation au maintien de la paix d’Accra au Ghana, dévolu à la formation du niveau opérationnel et le War College d’Abuja au Nigeria avec un niveau stratégique.

Notoriété  continentale

Quant à l’EMP de Bamako, elle dispense du niveau tactique. D’après le Ltc Andréas, ces trois écoles sont complémentaires et sont liées par un mémorandum de partenariat avec la CEDEAO. Il a soutenu que l’EMP bénéficie d’une notoriété continentale car elle forme des officiers aussi bien de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO  44 %) que de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC 32 %).

Les cours dispensés par l’EMP concernent, entre autres, des stagiaires, des officiers d’état-major, des observateurs militaires de logistique onusienne, des policiers des Nations Unies. Ils concernent également des actions civilo-militaires, démobilisation-désarmement-réintégration (DDR) consolidation de la paix, réforme du secteur de la sécurité, formation des formateurs. C’est pour cela qu’aujourd’hui l’EMP a ouvert ses portes aux ambassadeurs accrédités au Mali et des différentes institutions pour nouer des partenariats, a dit son directeur des stages.

Le Général Franz Xavier Pfrengle a, dans son intervention, affirmé  que cette visite de courtoisie projette une coopération étroite entre EUTM et l’Ecole de maintien de la paix de Bamako. Il a aussi apprécié les installations et le travail  qui est en train d’être abattu par le personnel de l’EMP.

   C.TYENOU

 

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.