10ème édition du festival international de Nyamina : Enrichir et diversifier la culture des élèves à travers le cinéma

0
10ème édition du festival international de Nyamina
Souleymane Cissé (en blanc et au milieu)

Les rencontres cinématographiques de Bamako et la 10e édition du Festival International de Nyamina auront lieu le 6 décembre prochain. Ces évènements seront placés sous l’égide du ministère de la Culture et de l’Union des créateurs et entrepreneurs du cinéma et de l’audiovisuel de l’Afrique de l’Ouest (UCECAO). L’information a été donnée le lundi 1 décembre dernier à la faveur d’une conférence de presse qui s’est tenue dans les locaux de l’UCECAO. C’était sous la présidence du promoteur du festival, Souleymane Cissé et du représentant des cinéastes du Mali, Salif Traoré, ainsi que plusieurs acteurs du secteur.

Après une courte période d’interruption, le festival international de Nyamina et les rencontres cinématographiques de Bamako reviennent avec pour thème ” l’éducation au développement durable”.

Dans son intervention, le promoteur du festival, Souleymane Cissé, a souligné toute l’importance que revêt l’éducation des jeunes à l’image. ”Nous avons besoin de fonder une culture cinématographique en incitant les enfants à découvrir le chemin de la salle de cinéma comme lieu d’échanges d’une pratique culturelle et d’un lien social” a-t-il soutenu.

Selon lui, la participation au développement d’une pratique culturelle de qualité permettra aux élèves d’acquérir et diversifier leur culture. Il faut faire découvrir aux jeunes des films qu’ils n’ont pas l’habitude de voir en éveillant la curiosité et l’intérêt des élèves pour les films de qualité. Cela permettra de former le goût et susciter la curiosité de l’élève spectateur par la découverte d’œuvres cinématographiques en salle dans leur format d’origine.De ce fait, le samedi 6 décembre prochain, au Babemba, aura lieu le lancement au cours duquel des films sur l’éducation seront projetés et parmi eux un film documentaire de cinquante-deux minutes, intitulé ”Sory de Nyamina” et plein d’autres basés sur l’éducation des enfants.

Dans la journée du 6 décembre, il y aura également, des expositions photo sur Nyamina, des conférences-débats et des hommages seront rendus aux acteurs du cinéma.

Kadiatou MAIGA

 

PARTAGER