1er Conseil d’administration extraordinaire du CICB : Les Administrateurs adoptent l’Accord d’établissement

0

cicbC’est la principale information à retenir du 1er Conseil d’administration extraordinaire du CICB, présidé par la ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, en présence du Directeur Général, Paul Ismaël Boro.

Cet accord d’établissement consacre un statut particulier pour les travailleurs du CICB. Son adoption va permettre une amélioration de leurs conditions de vie, à travers la révision de leurs salaires à la hausse et l’octroi de primes.

Elle est aussi la réponse à une recommandation d’une mission de vérification du Bureau du Vérificateur Général. L’accord d’établissement s’inscrit également dans le cadre de la satisfaction du procès-verbal de conciliation entre le Gouvernement et l’UNTM, signé le 28 octobre 2014.

En effet, l’article 8 de ce document prévoit la révision à la hausse du salaire au niveau des établissements publics à caractère administratif. D’emblée, à l’entame, de ses propos, la ministre en charge de la Culture a relevé que cette session revêtait un caractère exceptionnel, du fait de la question soumise à l’appréciation des Administrateurs, qui se voulait un tremplin pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs du CICB.

Selon Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, outre la dimension financière, le document comporte toujours quelques insuffisances, notamment concernant «les congés spéciaux, les congés de veuvage ou même le versement d’allocations en cas d’accidents non professionnels». Elle a donc insisté sur la correction de ces insuffisances pour parfaire cet Accord d’établissement.

Youssouf Diallo    

 

PARTAGER