1er prime de la téléréalité « A’sadja » ou « l’épreuve de l’héroïne » : 9 groupes représentant les 8 régions et le district de Bamako en compétition

0

L’aventure « A’sadja » permet à une vingtaine de jeunes filles de faire face à des épreuves épiques et éducatives pour améliorer davantage leur savoir-faire au milieu culturel et sportif. Le premier prime a été organisé, le samedi 11 octobre au palais de la culture. Pour cette étape, les triomphées de Mopti, les tigresses de Tombouctou et les mystérieuses de Kayes ont fait leur prestation. Elles avaient comme marraine Mme Maiga Tatou de l’Évidence couture.

1er prime de la téléréalité « A’sadja » ou « l’épreuve de l’héroïne » : 9 groupes représentant les 8 régions et le district de Bamako en compétition  « À sadja », qui signifie “héroïne” en langue sonrai, est une nouvelle émission de téléréalité qui passe sur la deuxième chaine de télévision malienne (TM2). Elle est essentiellement basée sur des épreuves physiques, intellectuelles et psychologiques. Le premier prime de la saison I d’ « A’sadja » a porté sur les épreuves de la culture générale, sur le Paludisme, le virus Ebola, le Sida, le rôle et le droit de la femme dans la société. A cela s’ajoutent des épreuves sportives : des exercices consistant à coudre le drapeau national du Mali, l’équilibre avec l’œuf à la culière, la marche du canard.

La première saison d’ « A’sadja » est placée sous le signe de la paix et de la réconciliation nationale. L’idée de cette émission est de replacer notre culture au centre de l’intérêt de nos jeunes, notamment les filles. Une innovation de taille, les candidates peuvent s’exprimer dans leur langue maternelle. Pour le producteur, Abdoulaye Wattara, cette émission a besoin de soutien matériel et des équipements. Elle souffre également d’un manque notoire de ressources humaines de qualité.

La marraine de l’évènement était très émue de l’initiative d’organiser cette émission. Elle a rassuré les organisateurs de son accompagnement.

À l’issue des épreuves, les triomphées de Mopti ont occupé la 1ère place du podium avec 260 points, suivies des mystérieuses de Kayes avec 250 points et les tigresses de Tombouctou ferment la marche avec 200 points

Mariam CAMARA

PARTAGER