Première édition du festival “Yérèdon” de Kita kuru ni Boudafo : La culture mandingue était à l’honneur

0

kita1L’occasion a été mise à profit pour récompenser certains artistes qui ont fait la fierté de la culture Mandingue à travers leurs Arts.

a cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs responsables, dont le chef du village, la marraine Bana Koïta, Directrice de SEWA-Sarl, le Maire de Koulikoro, M. Haidara et le promoteur du festival, Mamadou Tounkara.

Le festival ”Yérèdon” de Kita kuru ni Boudafo a été de véritables retrouvailles entre les ressortissants de Kita qui sont venus de tous les coins du monde pour assister à cette rencontre. La première soirée a été marquée par le concours des artistes en herbe et les grands gagnants sont : ” Force one” dans la catégorie des rappeurs et ”Nakan de Kita” pour la musique traditionnelle. Le promoteur du festival a promis comme récompense la production de leurs premiers albums. La deuxième soirée était axée sur la remise des diplômes de reconnaissance à quelques artistes qui ont valorisé la culture mandingue. Plus de 40 artistes connus, originaires de Kita comme Koumba Tounkara, Baou Tounkara, Djélimandi Tounkara, Djodjo Diabaté, Mariétou Diabaté  on fait le show  jusqu’au bout de la nuit. Le dernier jour du festival a été marqué par des visites touristiques dans des endroits cultes comme ” la statue de la sainte Marie, Kita kuru ni Boudafo, la colline sacrée de Kita, la Mosquée mystérieuse “. Le festival a donc été très instructif surtout pour les enfants qui doivent connaitre leur histoire.

Ils ont dit : 

La marraine du festival Mme Keita Bana Koita : 

kita-avis“Ce  festival est un honneur pour nous les ressortissants de Kita”

“J’invite tous les enfants de Kita à se donner la main chaque année pour soutenir l’initiative de Mamadou Tounkara, le promoteur du festival. Je ne peux que le remercier pour ce qu’il a fait, et m’engage à soutenir le festival chaque année, car j’y crois fermement”.

 

 

Koumba Tounkara : 

“Je skita-avis2uis Kitaka yérèwolo”

“Je salue l’initiative du promoteur, car grâce à lui on aura la reconnaissance qu’on mérite. Je n’ai pas d’argent pour financer un tel évènement, mais je m’engage à venir chanter à chaque fois que l’occasion se présentera”.

 

 

Mamadou Tounkara, promoteur du festival 

”Les mots sont faibles pour exprimer ma fierté”mtoukara

“Je suis très heureux et fier, car tous mes frères artistes ont répondu présents à mon appel. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu, car chacun a fait de son mieux pour que ça marche. Et si c’était à refaire même demain je serai là”.

 

kita-diplomeNanka de Kita le grand gagnant : 

”Grâce au festival yérèdon, nous allons réaliser le rêve de notre vie ”

“On a toujours rêvé de gagner notre vie dans la musique et grâce au festival yérèdon, on espère que ce rêve deviendra une réalité. On espère que ça va continuer et que d’autres auront la chance d’être connus grâce à ce festival”.

Flassoun Traoré, envoyée spéciale à Kita

PARTAGER