3e édition du Festival International Soninké à Nouakchott : Les Soninké revisitent leurs riches patrimoines culturels et artistiques

0
festival soninke
festival soninke

La 3ème  édition du festival international Soninké a connu son épilogue le lundi 24 février dernier à Nouakchott. Durant près d’une semaine, les Soninké venus de partout se sont retrouvés dans un seul endroit pour faire découvrir au monde le riche patrimoine culturel et artistique de ce peuple. Rappelons que c’est la première fois que la capitale mauritanienne abrite cette importante manifestation après les deux premières éditions qui se sont déroulées à Kayes. Cette troisième édition est organisée par l’Association mauritanienne pour la promotion de la langue et de la culture soninké avec l’appui de l’État Mauritanie et de la région Île-de-France à travers la communauté urbaine de Nouakchott.

 

Du 20 au 24 février dernier, cinq durant, le stade olympique de Nouakchott, a vibré au rythme de la culture et de l’art. La 3ème édition du festival international Soninké a tenue toutes ses promesses. Ce festival a connu la participation de plusieurs personnalités parmi lesquelles figuraient des chercheurs, des artistes ainsi que les Soninkés venus des quatre coins du monde.

 

 

Selon le président de l’AMPLCS (Association mauritanienne pour la promotion de la langue et la culture Soninké), Cheikh Sidya Tandia que le Fiso se tient en Mauritanie n’a rien d’étonnant. Et ce, dans la mesure où la capitale de l’empire du Ghana, Coumbi Saleh qui est le berceau originel du royaume soninké, se trouve en Mauritanie. Rappelant donc que la tenue de cet événement à Nouakchott est plutôt, un retour à la source. Il a déclaré que les objectifs du FISO sont ” de faire la jonction entre les soninké immigrés qui contribuent grandement au développement local et ceux de leurs pays d’origine “. Quant à Ousmane Diagana de l’APS (Association pour la promotion de la langue et de la culture Soninké), l’association a l’origine de la naissance du FISO, il a noté que cette troisième édition permettra de faire découvrir la langue et la culture Soninké aux autres composantes de la Mauritanie. Il convient de rappeler que le FISO vise à promouvoir et diffuser la langue et la culture Soninké à travers le monde. Ainsi, outre le côté festif du festival, plusieurs conférences, des ateliers ont marqué cet événement. Car, l’idée est même venue aux organisateurs de créer une académie de la langue Soninké. Cette édition était donc une occasion de rassembler toutes les communautés soninkés et de sa diaspora afin de montrer au monde entier toute la richesse du patrimoine culturel en générale et celle du Soninké en particulier à travers conférences-débats, chants, danses, cérémonies et rites traditionnels. Grâce à ce grand rendez-vous culturel, les participants ont pu revisiter le riche patrimoine culturel et artistique des ” héritiers de l’empire du Wagadou “. En tout cas, cette troisième du festival international Soninké s’est clôturée en beauté. Car, en quatre jours, les différentes facettes de la riche histoire des héritiers de l’empire du Wagadu ont été revisitées. Vivement, alors la quatrième édition.

 

                                                                  Massiré DIOP

 

PARTAGER