9ème édition du festival panafricain de musique au Congo : Zalihatou Maïga, Miss Ortm Mali élue première dauphine

3

Les rideaux sont tombés sur la 9ème édition du festival panafricain de musique (Fespam), tenue du 13 au 20 juillet dernier, à  Brazaville. La capitale du Congo a vibré au rythme des sonorités africaines. Le Mali a été représenté à cette grande fête africaine par Miss Mali Ortm, Zalihatou Maiga.

 

zali et managerPlacé sur le thème ‘les musiques africaines, vecteur d’authenticité et facteur d’émergence”, le FESPAM est un symposium international sur la musique africaine. C’est aussi le marché de la musique africaine, consacré à l’exposition et à la vente des supports phonographiques, vidéographiques, des instruments de musique ainsi qu’à des rencontres professionnelles sur l’industrie culturelle et musicale.

 

Pour la 9ème édition, plus d’une trentaine d’artistes et plus d’une vingtaine de groupes musicaux traditionnels, modernes et religieux venus d’Egypte, du Tchad, du Nigéria, de la France, de la Colombie,  de RD Congo, du Cameroun, du Mali, de Côte d’Ivoire, de l’Angola, du Congo et des Etats-Unis d’Amérique etc, ont effectué le déplacement. Quelques grands noms de la musique africaine comme Yvonne Chaka Chaka (Afrique du Sud), Fanny J et Singuila (France), Saintrick (Sénégal), Nahawa Doumbia (Mali), Werrason et JB Mpiana (RD Congo), P Square (Nigéria), DJ Kedjevara (Côte d’Ivoire) et Roga-Roga (Congo-Brazzaville), ont tour à tour animé la capitale congolaise .

 

L’un des temps forts de cette rencontre panafricaine fut l’élection Miss Fespam. Sur douze candidates en lice, c’est la représentante du  Rwanda, Kayibanda Unetesi Aurore qui a été élue “Miss Fespam 2013 ” avec comme 1ère dauphine ” Miss Ortm Mali “, Zalihatou Maïga  et la ” Miss Congo-France ” 2ème dauphine.  Douze candidates, venues des deux Congo, du Mali, du Rwanda, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Cameroun, du Bénin, de la République Centrafricaine, ont rivalisé de beauté devant un public nombreux au Palais des Congrès de Brazzaville.   Le jury présidé par la franco-sénégalaise Hapsatou Sy, directrice d’une ligne de produits de beauté à Paris, a alors choisi Miss Rwanda comme l’ambassadrice du Fespam. Quant à la 1ère dauphine, la représentante du Mali, Zalihatou Maïga a séduit le public congolais avec sa beauté naturelle et son éloquence. Elle a également présenté la culture de son pays natal, du Nord au Sud de l’Est à l’Ouest et a exhorté tous les festivaliers d’avoir une pensée pour son pays qui se prépare pour l’élection présidentielle, une échéance importante qui marquera une nouvelle page de l’histoire du pays.

 

Pendant deux ans, c’est-à-dire jusqu’au prochain Festival panafricain de musique, la Miss va  promouvoir les idéaux du Fespam par son talent et sa beauté. La soirée de l’élection ” Miss Fespam 2013 ” a été rehaussée par la présence du ministre congolais de la Culture et de plusieurs autres  personnalités.

   Clarisse Njikam

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Cette fille porte la chance dans sa peau avec son gros front
    chanceux serra son époux serra heureux

  2. Enfin une miss qui remporte deux titres internationale en un AN pour le MALI BRAVO zalia beaux sourir

Comments are closed.