Concours « Talents de la cité » : Mariam Koné de Bamako remporte le trophée

0
1





L’édition 2012 de la compétition d’art et de musique du Festival sur le Niger a consacré samedi dernier  la victoire de Mariam Koné et son groupe "Accoustic Mandingue" qui succèdent ainsi à la troupe percussionniste "Bouanzan".

·                     Samedi 14 janvier 2012 s’est déroulé au bord du fleuve Niger, le  "Concours Talents de la Cité" dans l’enceinte de la Fondation Festival sur le Niger. C’était en présence du gouverneur de la région de Ségou, Bouréïma Seyba, du secrétaire général du ministère de l’artisanat et du tourisme. Ainsi que la coordinatrice du PADESC (Programme de développement économique et social de la culture) et le directeur du Festival sur le Niger, Mamou Daffé.

·                     Promouvoir les jeunes talents

·                     Organisé par l’Association "Smart Ségou" en collaboration avec le Festival sur le Niger, le concours "Talents de la Cité" a pour but de promouvoir les artistes en herbe, comme l’explique le coordinateur de l’association, Djibril Guissé. Pour lui, cette manifestation en prélude au festival permet de dénicher les jeunes talents et de susciter l’émulation chez eux en favorisant la créativité artistique. Le concours "Les Talents de la Cité" s’inscrit, dira-t-il, dans la réalisation des objectifs du Festival sur le Niger, notamment dans sa composante éducation artistique. Il se déroule depuis plusieurs années dans les disciplines comme la musique, les arts plastiques et la tresse.

·                     Un dizaine de trophées à des futurs grands talents

·                     Pour cette 6e édition du concours "Talents de la Cité", les candidats ont compéti dans  différentes disciplines dont  la tresse pour la première fois. Le grand prix a été décerné à Mme Zénabou Cissé avec une note de 14,24/20, suivie de Meissa Doucouré et de Mme Kadiatou Traoré. Elles ont reçu (tout comme les lauréats des autres catégories), d’un trophée, d’une attestation et d’une enveloppe symbolique.

·                     Dans la catégorie enfants du concours arts plastique, le 1er prix a été enlevé par Seydou Sawadogo. Il sera suivi de Tidiane Sogoba et de Yaya Djilla en 2e et 3e position. La notation du jury s’est appuyée sur des éléments comme la créativité de l’artiste, la pertinence de la thématique et l’originalité de l’œuvre.

Dans la catégorie peinture, qui consacre un seul prix, c’est Adama Diakité qui a été 1er pendant que  Sidiki Diallo enlevait le prix de la meilleure création en bogolan. Quant à Mariam I. Maïga, elle a été sacrée meilleure photographe numérique.

Promesse d’un bel avenir

Au total neuf troupes étaient en compétition pour cette édition 2012 du concours "Les Talents de la Cité" en catégorie musique. Il s’agit notamment des groupes "Sangarankan", "Pawari" et "Les frères Dembélé" de Ségou ; "Poly-Rythmo du Kénédougou", "Coulibaly Fanta dite Dogomani" et "Gongasso" de Sikasso, "Dougoura", "Somane" et Mariam Koné de Bamako. Trois régions étaient donc au rendez-vous de cette phase finale.

Devant un jury de quatre membres, dont le maestro Cheick Tidiane Seck, les neuf troupes ont été en compétition sur des critères de notation axés sur la maîtrise de la scène, la cohésion du groupe, l’expression sonore et la pertinence de la voix.

Après une compétition plutôt serrée, selon les membres du jury, c’est Bamako qui revient avec le trophée à travers sa jeune chanteuse Mariam Koné et son groupe "Accoutic Mandingue". Ils succèdent ainsi à la troupe "Bouanzan" (les enfants bobos) primée l’année dernier.

Les professionnels de la musique sont formels sur les qualités artistiques du groupe, notamment de son leader Mariam Koné qu’on promet à une belle carrière. La lauréate est une ancienne étudiante du Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako. En plus de son trophée, d’une attestation et d’une enveloppe, la chanteuse bénéficie d’un enregistrement au studio "Korè" de Ségou (créé par le Festival sur le Niger) et d’une prestation à la 8e édition du Festival sur le Niger prévue du 14 au 19 janvier prochains. Pour le gouverneur de la région de Ségou, le Festival sur le Niger est un évènement majeur qui fait de la région depuis quelques années une  destination touristique prisée.

·                     Issa Fakaba Sissoko

·                      

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.