Conseil d’Administration du CNCM : Un budget de 339 millions de FCFA pour l’exercice 2013

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Le budget du Centre National de la Cinématographie du Mali  pour l’exercice 2013 s’élève à 339 millions de FCFA. C’est ce qui ressort des travaux de la 2ème session ordinaire du Conseil d’Administration du Centre. 

Le ministre de la Culture, Bruno Maïga et Moussa Ouane

C’est sous la présidence du ministre de la Culture, Bruno Maïga que les travaux de la 2ème session ordinaire du Conseil d’Administration du Centre national de la cinématographie du Mali se sont déroulés. Les administrateurs ont planché sur l’état d’exécution du rapport d’activité 2012.

Une belle occasion de jeter un regard critique et constructif sur la situation  du Centre. Il s’agissait aussi d’examiner, analyser et évaluer les activités programmées au cours de l’année 2012, qui s’achève. Il a été aussi question du budget pour l’exercice 2013, qui s’élève à 339 millions de FCFA.

Pour le ministre de la Culture, Bruno Maïga, « cette session revêt une signification particulière au regard des enjeux de la préservation de notre patrimoine culturel, en raison des récents actes de profanation et de destruction de nos biens culturels survenus dans les villes sous occupation ». Selon lui, la vocation du Centre national de la cinématographie du Mali est la gestion et la préservation de notre patrimoine filmique, riche et varié.

« Il faut espérer que les professionnels de l’image et du son du Mali puissent relever le défi de notre présence  sur la scène internationale. La question de l’identité est indissociable de celle du rôle à assumer et de la place à occuper, dans un monde où l’inégalité des échanges culturels devient un sujet de vive préoccupation » dira le ministre de la Culture.

Avant d’ajouter que : « malgré les nombreuses contraintes,  le cinéma malien doit constituer par sa qualité  de la production, un instrument de promotion de la diversité culturelle ».

Il faut noter que les activités réalisées au cours de l’année 2012 ont porté sur la finition de la série télévisée de 52 épisodes intitulée « Les Concessions », la post production du film long métrage « Toiles d’araignées »  entre autres et la formation dans le studio école Le Bourgou.

Alou Badra HAIDARA

SOURCE:  du   27 déc 2012.