E-Festival : L’édition 2011 a vécu

0
0

A l’occasion de la fin de chaque année, le ministère des postes et des nouvelles technologies organise le E-FESTIVAL pour la promotion et la vulgarisation de l’accès aux TIC en vue de réduire la fracture numérique conformément aux objectifs de notre stratégie nationale TIC. C’est dans ce cadre que la cinquième édition a vu le jour du 28 au 30 décembre dernier à l’AGETIC.

 

Présidée par le secrétaire général du ministère des postes et des nouvelles technologies représentant le ministre empêché, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Directeur de l’AGETIC M. Moussa DOLO, des partenaires techniques et financiers, des représentants du secteur privé et de la société civile.

Il faut rappeler que le E-FESTIVAL est une grande manifestation électronique initiée par le département des postes et des nouvelles technologies. Elle regroupe toutes les parties prenantes du domaine des technologies de l’information et de la communication à savoir les représentants du secteur public, de la société civile et du secteur privé.

Il a pour but principal de promouvoir et de vulgariser l’accès aux TIC, en vue de réduire la fracture numérique conformément aux objectifs de notre stratégie nationale TIC.

Selon le secrétaire général du ministère, l’appropriation des TIC par le Mali passe nécessairement par une forte exposition de la jeunesse à ces technologies. « C’est pourquoi la formation des jeunes scolaires et des jeunes diplômés sans emploi constitue l’activité principale de cette édition » a-t-il précisé.

Toutes les formations de E-FESTIVAL se sont déroulées cette année sur les sites de l’AGETIC et de la bibliothèque nationale. Etant donné que les jeux électroniques constituent un axe important de l’évènement, un espace jeux est proposé aux festivaliers.

Il s’agit des jeux de types éducatifs, d’action ou d’aventure, qui se sont déroulés dans deux salles équipées chacune de 30 ordinateurs connectés à haut débit par SOTELMA-MALITEL et ORANGE-MALI. Une salle supplémentaire a été aménagée au cybercafé de BUROCARD pour accompagner l’évènement.

Il faut noter que les formateurs et les guides des jeux viennent des associations de jeunes encadrées par l’AGETIC.

Le  Directeur de l’AGETIC affirme que, plus de 500.000 jeunes de toutes les académies d’enseignement de Bamako ont été initiés et qu’à l’instar des éditions précédentes, les concours au niveau de la formation se sont déroulés entre les jeunes par cycle, sexe, âge et académie d’enseignement.

Au terme du festival, des cadeaux constitués d’ordinateurs fixes ou portables, de téléphones portables et de jeux électroniques ont été attribués aux lauréats. Mais bien avant, des attestations d’honneurs pour les partenaires et des attestations de participation pour les exposants ont été décernées.

Mamadou BALLO

Stagiaire    

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.