Fespaco : Cinq films maliens en compétition en 2015

0
La présentation des deux prix lors de la 23ème édition par le film "Toiles d'arraignée, d'Ibrahim Touré (G) à l'ancien ministre de la Culture, Bruno Maiga
La prĂ©sentation des deux prix lors de la 23ème Ă©dition par le film “Toiles d’arraignĂ©e, d’Ibrahim TourĂ© (G) Ă  l’ancien ministre de la Culture, Bruno Maiga

Parmi les 720 films envoyĂ©s, le Fespaco a retenu 134 films pour sa sĂ©lection officielle en cinq sections, dont 20 longs mĂ©trages en lice pour l’Étalon d’or de Yennenga, la Palme d’or africain. Rapt Ă  Bamako de Cheick Oumar Sissoko fait parti des favoris de cette compĂ©tition. Quatre autres films maliens seront Ă©galement en compĂ©tition. Il s’agit de  Chambre noire d’Oumar NiguiziĂ© Sinenta en court mĂ©trage,  devoir de mĂ©moire de Mamadou CissĂ© en compĂ©tition documentaire,  Dougouba Sigui de Boubacar SidibĂ© en compĂ©tition TV,  et dĂ©lestage Ă©lectrique de Karim KonĂ© en compĂ©tition film des Ă©coles.

a programmation officielle dévoiléele mois dernier à la Cinémathèque française de Paris, indique en outre que le réalisateur sénégalais Ousmane William Mbaye présidera le jury de la compétition documentaire et films des écoles.

Les autres jurys seront présidés par le réalisateur ghanéen Kwaw Ansah (long-métrage) et la comédienne martiniquaise Firmine Richard (court-métrage).

Sur les 700 films reçus, la Délégation générale du Fespaco dirigée par Ardiouma Soma a sélectionné 134. Il y a, sur la liste, 20 longs-métrages, 22 courts-métrages, 20 documentaires, 9 séries TV et 15 films des écoles ainsi que 48 films hors-compétition.

Cette Ă©dition est marquĂ©e par l’ouverture de la compĂ©tition officielle aux films de la diaspora et son basculement en numĂ©rique. L’Egypte est le pays invitĂ© d’honneur. Le programme prĂ©voit aussi la tenue du MarchĂ© international du cinĂ©ma africain (MICA).

Le Mali n’est pas Ă  sa première participation au Fespaco. Selon Moussa Ouane, le Directeur General du (CNCM), tout est fin prĂŞt afin que les reprĂ©sentants maliens connaissent une bonne participation. Il faut rappeler que le Mali avait remportĂ© deux trophĂ©e avec le film «toiles d’araignĂ©es» de Ibrahima TourĂ©. deux prix glanĂ©s par le film « Toiles d’araignĂ©es » .

Il s’agit du  trophée de l’Union africaine pour la paix et la sécurité, composé d’un trophée et d’une somme de 8 millions de FCFA et le Prix spécial Ousmane Sembène de Ecobank, doté d’une sculpture du buste du célèbre cinéaste, en guise de trophée et d’une somme de 2 millions de FCFA,

” Pour cette Ă©dition,  les films qui ont Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©s sont connus du grand public et nous osons croire que notre participation cette Ă©dition sera l’une des meilleurs. Nous ambitionnons cette annĂ©e de remporter plusieurs trophĂ©es “.

Il faut rappeler que l’Ă©talon d’or passe de 10 Ă  20 millions de Fcfa. Le film Rapt Ă  Bamako de Cheick Oumar Sissoko, est en compĂ©tition dans cette sĂ©rie. Pour M. Ouane, ce film a toutes ses chances de remporter ce trophĂ©e, “ remportĂ© le trophĂ©e yennenga c’est comme remportĂ© la coupe d’Afrique de football, mais en version cinĂ©ma ” a conclu le directeur du Cncm.

Réalisé par Clarisse, Flassoun et H. Touré

 

 

Liste complète des 134 films en compétition:

 Compétition long-métrage :

– Avant le printemps d’Ahmed Attef (EGY),

– C’est eux les chiens d’Hicham Lasri (MAR),

– Cellule 512 de Missa HebiĂ© (BF),

– Des Ă©toiles de Dyana Gaye (SEN),

– Entre le marteau et l’enclume d’Amog Lemra (CON),

– Esclave et courtisane de Christian Lara (GUA),

– Lalla Fadhma N’Soumer de Belkacem Hadjadj (ALG),

– Fièvres de Hicham Ayouch (MAR),

– Four Corners de Ian Gabriel (ZA),

– HaĂŻti Bride de Robert Yao Ramesar (Trinidad-et-Tobago),

– J’ai 50 ans de Djamel Azzizi (ALG),

– L’Ĺ“il du cyclone de Salif TraorĂ© (BF),

– Morbayassa de Cheik Camara (GUI),

– O Espinho da Rosa de Filipe Henriques (GuinĂ©e Bissau),

– Price of love de Hermon Hailay (ETH),

– Printemps tunisien de Raja Amari (TUN),

Rapt Ă  Bamako de Cheik Omar Sissoko (MAL),

– Render to Cesar de Desmonde Ovbiagele Onyekachi Ejim (NIG),

– Run de Philippe LacĂ´te (CIV),

– Timbuktu d’Abderrahmane Sissako (MAUR).

 

Compétition court-métrage :

– A cĹ“ur ouvert d’Ayekoro Kossou (BEN)

– AĂŻssa’s Story d’Essien Iquo (NGR)

– Ashley d’Ibrahim Ibra Kwizeka (BUR)

– Chambre noire d’Oumar NiguiziĂ© Sinenta (MAL)

– Cinq boĂ®tes de lait de Siam Marley (CIV)

– Coming Home de Marinda stein (NAM)

– Damaru d’Agbor Obed Agbor (CAM)

– De l’eau et du sang d’Abdelilah Eljaouhary (MAR)

– Derniers recours de Mahi Bena (ALG)

– L’alliance de Rahmatou KeĂŻta (NIG)

– Kamelo de Jean-Claude Bourjolly (HAI)

– Kwaku Ananse d’Akosua Adoma Owusu (GHA)

– La Boucle de Didier Cheneau (REU)

– La dot de Tahirou TassĂ©rĂ© OuĂ©draogo (BF)

– Les avales du Grand Bleu de Kossivi Tchincoun (TOG)

– Madama Esther de Luck Razanajaona (MAD)

– Malika et la sorcière de Boureima Nabaloum (BF)

– Moane Mory de PacĂ´me AmĂ©dĂ©e Nkoulou Allogo (GAB)

– Muruna de Moly Kane (SEN)

– Soeur Oyo de Monique Mbeka Phoba (RDC)

– Twaaga de CĂ©dric Ido (BF)

– Zakaria de Leyla Bouzid (TUN)

 

Compétition documentaire :

– 10949 femmes de Nassima Guessoum (ALG)

– Ady Gasy de Nanteneina Lova (MAD)

– Asni : Courage, passion and glamor in Ethiopia de Samuel Rachel (ETH)

– Beats of the Antonov de Hajooj Kuka (SUD)

– Devoir de mĂ©moire de Mamadou CissĂ© (MAL)

– Egypt’s Modern Pharaons de Jihan El-Tahri (EGY)

– Esklavaj Reparasyon de Jean-Luc Sylvain et Michel Miheaye (TOG)

– Intore, entre la danse et l’art de la guerre de Aristide Muco et Aristide Katihabwa (BUR)

– Koukan Kourcia, les mĂ©diatrices de Sani Magori (NIG)

– La sirène de Faso Fani de Michel K. Zongo (BF)

– La souffrance est une Ă©cole de sagesse d’Ariane Astrid Atodji (CAM)

– Le chant des tortues de Jawad Rhalib (MAR)

– Mantuila, un fou de la guitare de MichĂ©e Sunzu Tshimanga (RDC)

– Miners Shot Down de Desai Rehad (RSA)

– Momsarew d’Alassane Diagne (SEN)

– Paths To Freedom de Richard Pakleppa (NAM)

– Sur les chemins de la Rumba de David-Pierre Fila (CAM)

– Sur un air de rĂ©volte de Franck Salin (GUA)

– Tango Negro, les racines africaines du tango de Dom Pedro (ANG)

– Victorieux ou morts mais jamais prisonniers de Mario L. Delatour (HAI)

 

Compétition série TV :

– ” Eh les hommes ! Eh les femmes ! ” de Woye Apolline Traore (BF)

– Chroniques africaines de Marie-Christine Zmon (CIV)

– Coeurs errants de Sorel Agbodemakou (BEN)

– Courses pour la vie de Francis Zossou et Tiburce Bocovo (BEN)

– Dougouba Sigui de Boubacar Sidibe (MAL)

– Du jour au lendemain d’Adama Roamba (BF)

– La belle-mère d’Ebenezer Kepombia (CAM)

– Lex Nostra de GĂ©rard DĂ©sirĂ© Nguele Amougou (CAM)

– TĂ´t ou tard de S. Bernard Yameogo (BF)

 

Compétition film des écoles :

– ABC, Abloni bien choisi de Tchilalo Bebi Solo (ESEC, Togo)

– Croix d’Agadez d’Amadou DĂ©nis Paraiso Roufay Charifatou (IFTIC, Niger)

Délestage électrique de Karim Koné (Brico Films Formation, Mali)

– Dinan de Senami Kpetehogbe (Isma, BEN)

– Elise de Saho Venance Simon Zoh (ISMA, BĂ©nin)

– Et si Dieu avait tort de Palyikem Kpatchaa (Esec, Togo)

– Je danse, donc je suis d’Aissata Ouarma (ISIS, Burkina Faso)

– Kadi (Lanterne) de Lawrence Agbetsise (Nafti, Ghana)

– Kanko l’Ixelloise de Boubacar SangarĂ© (ISIS, Burkina Faso)

– KaritĂ©, mane des savanes d’Abossi Abenan Felicia Kouakou (ISACOM, CĂ´te d’Ivoire)

– LibertĂ© emprisonnĂ©e de Sara Mikayil (ESAV, Maroc)

– Sagar de Pape Abdoulaye Seck (ESAV, Maroc)

– Stigmate d’une prĂŞtresse de Prince Kong A. Maneng (ISMA, BĂ©nin)

– Le voyageur de Peter Sedufia (NAFTI, Ghana)

– Wakman de SĂ©kou Oumar SidibĂ© (ISIS, Burkina Faso)

PARTAGER