Festival du théâtre des réalités : L’Afrique entre en scène

2
Une démonstration des danseurs sénoufo au théâtre des réalités
Une démonstration des danseurs sénoufo au théâtre des réalités

Du 1er au 7 décembre 2014, Sikasso vibrera au son des spectacles du festival du théâtre des réalités. Instant de rencontres, d’échanges et de communion entre les artistes venus du Togo, du Burkina Faso, de la République de Côte d’Ivoire, du Bénin, de la France… et le public malien. L’association Act 7 (Acte de sensibilisation, Education et Promotion théâtrale) initiatrice du festival a mis le paquet pour que cette édition retienne toutes les attentions.

Le Festival Théâtre des Réalités est un festival bisannuel démarré en 1996 qui a pour but la promotion du spectacle vivant africain contemporain. Il cherche également à contribuer au développement culturel et social du Mali. Lieu de rencontres privilégiées pour les professionnels de la culture, les créations tant nationales qu’internationales sont présentées à tous les publics.

Expositions, danses, lectures publiques, marionnettes, performances et prestations artistiques de tous genres présentés à Bamako, puis à Sikasso depuis la 10 ème édition, en 2010.

Pour cette édition, il y aura pas moins de 7 espaces dédiés à la reconstruction des identités culturelles maliennes dans la ville en fête de Sikasso. Le Parc des Sports, le stade, le centre Cicaraa regroupent l’essentiel des productions théâtrales, musicales ainsi que des performances, danses et marionnettes issues des racines populaires telles que : Kel Tamasheq, Senoufo, Miyanka et Gana. Des conférences et des animations animent également les quartiers de Mancourani, Sanibougou, Hamdallaye et Wayerma II.

 

Démocratiser les arts de rue

Dans le contexte de décentralisation, le festival s’est tenu pour la première fois à Sikasso, à 400 km au sud de Bamako, en 2010. Ce fut une manière d’ouvrir la culture à tous, loin de la capitale malienne. Située à la croisée entre le Burkina Faso, la Guinée et la Côte d’Ivoire, cette ville du fait de sa position géographique espère devenir la nouvelle capitale culturelle du Mali. En attendant, la population sikassoise profite des divers spectacles gratuits qui s’offrent à elle : concerts, films, conférences, expositions photographiques.

                                 Clarisse

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. C’est une tres belle initiative, mais dommage qu’une structure de ce genre soit cree depuis 1996 apparait comme a ces debuts et manque de reel accompagnement de la part des autorites.
    Quel est le probleme ?
    C’est vraie que le gouvernement ne peut les accompagner eternellement, pourquoi les sponsors ne sont encore derriere ? Pourquoi une visibilite aussi faible ? Quelles sont les ambitions et le but des organisateurs?
    Ne devaient ils pas etre aujourd’hui au stade de choisir parmis les milles pretendants sponsors ?
    Sinon le plus difficile(danse, theatre, marionette, etc) pour de tel evenement ne manque pas
    Donc pourquoi aller a pas de cameleon?
    Le ministere ne peut il pas mettre a la disposition des initiateurs des experts de ce genre de festival meme d’autres nationalites, ou les faire voyager pour voir de leur yeux comment les autres parviennent a bien vendre de tel evenement avec moins de matieres premieres de qualites ???
    Cessons de faire pour seulement le plaisir de dire ON A FAIT.

  2. Belle initiative des créateurs de ce festival qui peut favoriser l’intégration sous régionale, Sikasso étant un carrefour entre les pays du Sahel et ceux de la forêt. Nous ne pouvons pas oublier cette citation de feu Ahmed Sékou TOURE (ex-président de la Guinée): “Il n’y a pas de révolution économique sans révolution culturelle et sociale”. 😉

Comments are closed.