Festival International au Féminin «Les Voix de Bamako» : La cinquième édition prévue du 18 au 22 janvier 2012

0
1

La cinquième édition du Festival international au féminin dénommé «Les Voix de Bamako» aura lieu, du 18 au 22 janvier 2010, au Palais de la Culture. Cette édition du festival aura comme parrain Michel Sidibé, Directeur Général de l’ONU SIDA. Le Festival rendra hommage aux malades de SIDA, aux femmes veuves du SIDA et aux orphelins à cause du SIDA.

Après le succès des éditions précédentes, l’Association «Kolomba» de la cantatrice Fantani Touré s’apprête à organiser la cinquième édition du Festival international au féminin «Les Voix de Bamako». Cette manifestation culturelle est prévue du 18 au 22 janvier 2012 au Palais de
la Culture Amadou Hampâté Bah.
En prélude à cet événement, l’organisatrice principale du festival, Fantani Touré, s’est entretenue avec la presse, le jeudi dernier, au Palais de la culture. Il s’agissait pour elle de faire l’état des lieux zen ce qui concerne les préparatifs.
Selon elle, le festival « les Voix de Bamako» est désormais inscrit, depuis sa première édition en 2008, dans l’agenda culturel du Mali. Ainsi, l’édition 2012 se veut toujours un festival de femmes pour les femmes et avec les femmes. L’ouverture officielle du festival est prévue pour le 18 janvier 2012, sous la présidence du ministre de
la Culture.


C’est ainsi que les festivités seront clôturées au cours d’une soirée à Bozola, quartier où l’artiste est née. S’agissant du programme, il faut préciser que l’édition 2012 sera très riche en activités dont notamment des ateliers, des conférences-débats, des concerts …


Parlant du grand concert, Fantani estime que le plateau sera très riche avec la prestation de vedettes de la musique malienne comme  Cheick Hamala (Washington), Assétou Kouyaté (Mali), Kamaldine (Guinée) Demba Guissé (Sénégal), Serge Aubry et Fantay Touré (Mali-France), Iba Diabaté (Mali), Neba Solo (Mali), Sayon Camara (Guinée), Amithy Miria (Burkina Faso), avec la participation remarquée de Koko Dembélé et surtout la prestation de Guimba national dans son très apprécié one-man-show «Kanouté ka visas ko».


Ainsi donc, la journée du 22  janvier sera l’occasion de voir sur scène toutes ces grandes pointures de l’art et il n’est pas courant de voir un plateau aussi bien fourni en taents divers et variés.


S’agissant des conférences-débats, deux thèmes seront débattus: d’abord «femmes et VIH sida: quels enjeux dans le foyer» animé par le Haut Conseil de la lutte contre le sida; ensuite «l’exposition des femmes dans le mariage». Ce deuxième thème sera animé par Nana Aicha Cissé de
la CAFO et le représentant de CAMEC.


Le Festival «Les Voix de Bamako» a été créé en février 2008 à Bamako, au Mali, par un collectif d’artistes rassemblés sous l’égide de l’association Kolomba dirigée par la chanteuse malienne Fantani Touré. Ce festival met en exergue les valeurs traditionnelles et les coutumes du continent africain. Depuis sa création en
2001, l
‘association Kolomba-Mali a pour mission de valoriser les cultures africaines et de former des femmes en difficulté de la région de Bamako aux métiers traditionnels des arts et de l’artisanat.


Afin de rassembler les fonds nécessaires à la construction d’un Centre de formation, la présidente de cette association, la chanteuse Fantani Touré, a eu l’idée de créer un festival pour rappeler l’importance de la tradition dans les sociétés africaines.
La présidente de l’association, Fantani Touré, a déclaré que «Les Voix de Bamako» n’avaient qu’un seul objectif : «Donner un sens à l’Afrique d’aujourd’hui, un sens à la vie des Africains (…). La culture et la tradition sont les richesses les plus importantes de notre pays, la vraie richesse de notre peuple. Ce sont ces richesses qui font rayonner l’Afrique dans le reste du monde. (…). Ce sont la culture et la tradition qui permettent aux gens de vivre ensemble.»
Nouhoum DICKO




NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.