Festival international Tamani d’or : Bassékou Kouyaté sacré meilleur artiste malien de l’année 2015

0

L’artiste Bassékou Kouyaté vient d’être récompensé par le Tamani d’Or du meilleur artiste malien de l’année 2015. Il a reçu son prix lors de la traditionnelle soirée de récompense des artistes, le 27 février dernier, au Palais de la culture, sous la présidence de la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga. 

La 11ème édition du Festival international de la musique au Mali s’est déroulée du 24 au 27 février dernier, au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah à travers une série d’activités, notamment des conférences-débats sur le rôle de la culture dans la construction de la paix ainsi que des concerts. Comme à l’accoutumée, le clou de ce festival a été la traditionnelle soirée du Tamani d’Or. L’événement était placé sous la présidence de la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga. Elle avait à ses côtés plusieurs personnalités dont le ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Au cours de cette soirée, plusieurs trophées ont été décernés aux artistes qui se sont distingués durant l’année 2015. Ainsi, le Tamani d’Or du meilleur artiste malien a été décerné au virtuose du n’goni, Bassékou Kouyaté. Il a remporté ce trophée devant Nampé Sadio et Safi Diabaté, qui ont été respectivement sacrés meilleur artiste masculin et meilleure artiste féminine.

Le Tamani de la musique d’inspiration traditionnelle a été décerné à Mamou Sidibé tandis que M’Bouillé Koité s’est vu décerner le Tamani de la révélation. Le fils du maestro de la kora, Sidiki Diabaté, a reçu le Tamani Espoir de la musique malienne. Sans grande surprise, le jeune rappeur Iba One a remporté le Tamani du meilleur rappeur.

La première dame lors de la céremonie
La première dame lors de la céremonie

Quant au Tamani d’honneur spécial “paix et réconciliation”, il a été décerné au groupe Amanar de Tombouctou et les artistes qui ont fait le single Mali Kanw.  La jeune et talentueuse Mami la Star (7 ans) du Mali et Balla Moussa de la Guinée Conakry (8 ans) ont été récompensés chacun par un Tamani de l’Espoir. C’est l’artiste Dicko Fils qui a été sacré meilleur artiste du Burkina Faso, tandis que Dioma Fanta a été désignée meilleure artiste de la Guinée Conakry. Le prix du meilleur arrangeur est revenu à Oumar Konaté.

En tout cas, cette 11ème édition du Festival international de la musique a tenu toutes ces promesses, malgré la crise.  L’objectif de ce festival est de promouvoir les talents africains de la musique, de soutenir l’industrie musicale, de contribuer au développement socio-culturel du Mali. Ce n’est pas tout. Il s’agit aussi de créer un cadre de rencontres entre acteurs culturels  et de contribuer au développement  touristique à travers la musique.

Plusieurs artistes ont déjà remporté le Tamani d’Or, à l’image de Adja Soumano, Salif Kéïta, feue Ramata Diakité, feu Mangala Camara, Djénéba Seck, Oumou Sangaré, Babani Koné…

                               A.B. HAÏDARA

PARTAGER