Fête de l’Artisanat du Mali en Afrique Centrale : Une délégation du ministère des Arts et de la Culture au Gabon

0

Artosa,t  GabonPour l’organisation de la fête artisanale du Mali en Afrique Centrale, symbole d’un dialogue interculturel, une délégation du département des arts et de la culture était en mission d’information et de sensibilisation à Libreville. La délégation, conduite par M. Samba Thiam, le conseiller technique, a rencontré les membres du bureau du Conseil des Maliens du Gabon (CO.MA.GA) le 3 mars 2014, afin d’échanger sur le projet.

La fête de l’artisanat du Mali en Afrique Centrale (Congo Brazzaville, Gabon, Guinée Equatoriale), une rencontre historique pour faire rayonner l’art malien, conquérir marché extérieur, était la priorité absolue de la délégation venue de Bamako.

 

 

A l’entame de sa brillante  intervention, lors de la réunion présidée par M. Madikandia Diawara, le 1er Vice-président du CO.MA.GA, le président Habib Sylla empêché, M. Thiam a tout d’abord exprimé sa gratitude aux membres du bureau de cette organisation pour leur entière disponibilité et leur marque d’attention et d’estime à l’endroit de sa délégation. Il a également reconnu et salué les efforts gigantesques entrepris par Mme la ministre de tutelle, pour la promotion de la culture malienne.

 

 

Le conseiller technique s’est aussi  réjoui de la disponibilité et de l’accueil chaleureux du personnel diplomatique de l’ambassade ainsi que l’hospitalité des autorités gabonaises, qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement artistique. ” C’est avec fierté que je présente le projet : l’Artisanat du Mali en Afrique Centrale “, a-t-il déclaré. Et d’ajouter que les initiateurs du projet sont prêts à aller en rangs serrés à la conquête du marché de l’Afrique Centrale. Il a expliqué et clarifié aux représentants de la communauté malienne que ce projet qui sera financé par le ministère des Arts et de la Culture a été initié à la base par le réseau des femmes artisanes.

 

 

Et pour rappel, au Mali l’artisanat est majoritairement l’affaire des femmes. Ce projet , selon M. Thiam, sera très productif, capable de contribuer à la formation professionnelle, de renforcer les capacités des artistes maliens et gabonais, d’assurer leur perfectionnement technique et de développer l’esprit de coopération et de fraternité, de rapprocher les peuples malien et gabonais. Pour l’organisation matérielle de cet évènement artisanal, le chef de la délégation a sollicité le soutien des maliens du Gabon.

 

 

Et répondant à nos questions, M. Thiam s’est dit à la fois confiant et optimiste quant à la réussite de cette fête artisanale. “Je vois toujours les choses du bon côté ”  a-t-il affirmé. Tout comme M. Thiam, Mme Balayira Safiatou Kéïta, membre du réseau des femmes artisanes  et M. SORY Tiémounou demeurent convaincus que la réussite du projet dépendra de la franche collaboration, du soutien et de l’adhésion de la communauté malienne.

Pour sa part, M.Madikandia DAiawara  après avoir souhaité la bienvenue à la délégation, s’est réjoui de ces retrouvailles, tout en donnant l’assurance du soutien et de l’adhésion de ses compatriotes. ” Les maliens vous accompagneront “, a-t-il déclaré.

 

 

Par la détermination du département des arts et de la culture et celle du réseau des femmes artisanes, aussi bien que le soutien et l’adhésion de la communauté malienne, la culture malienne sera à l’honneur à Libreville. Ce sera l’occasion pour les artistes maliens de montrer aux gabonais leurs œuvres artisanales, leur créativité et leur savoir-faire technique.

        Moussa DANIOKO, depuis Libreville

PARTAGER