Le ministre Thierno Hass Diallo au 3eme congrès triennal de la jeunesse de l’église évangélique protestante du Mali (EEPM) à Ségou “: C’est une jeunesse croyante, tolérante et respectueuse qui fera l’avenir du Mali…”

0
Le ministre Thierno Hass Diallo au 3eme congres triennal de la   jeunesse de l'église évangélique protestante du Mali
Une vue du presidium de la cérémonie d’ouverture des festivités. On reconnaît au centre le ministre Diallo, à sa droite, le Pasteur Pierre Dacko
Le ministre Thierno Hass Diallo au 3eme congres triennal de la   jeunesse de l'église évangélique protestante du Mali
Toute la beauté de Ségou exposée par les jeunes dames à travers un défilé

Plus de 1500 jeunes chrétiens de l’église évangélique protestante du Mali, venus d’horizon divers, sont réunis dans la Cité des Balanzans pour prendre part au 3ème congrès statutaire du Conseil National des Jeunes, qui se tient du 9 au 15 septembre prochain. La cérémonie d’ouverture des festivités a été présidée par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo. Il avait à ses côtés le président de la jeunesse EEPM, le Pasteur Pierre Dacko, les autorités administratives, religieuses, notabilités et des invités de marque.

 

La cité des Balanzans abrite depuis le mardi 9 septembre dernier, le 3ème congrès triennal de la jeunesse de l’église évangélique protestante du Mali. Placé sous les thèmes : ” La moisson est grande, mais il y’a peu d’ouvriers ” et “Connaitre ses dons pour mieux servir…“, du 09 au 15 septembre, les jeunes chrétiens débattront sur ces deux thèmes et tireront des enseignements afin de conserver leur foi.

 

Pour le président sortant, le pasteur Pierre Dacko, les remerciements vont à l’endroit du Dieu Tout puissant, grâce à qui il a pu tenir durant son mandat de trois ans. ”

 

Malheureusement, je ne pourrais plus me présenter, car j’ai dépassé l’âge d’éligibilité. Mais mon cœur reste jeune et je suis à votre entière disposition “. Parlant du congrès, il a rappelé que l’objectif fixé était de réunir 1000 jeunes pour l’événement, mais Dieu a plus que exaucé les vœux, car le congrès accueille plus de 1500 jeunes, ” Dieu a donné les ouvriers pour la moisson, que le Saint esprit vous éclaire, vous illumine et vous éduque pour l’accomplissement de son œuvre “. Et d’ajouter que Dieu vient d’allumer le feu du réveil et sa prière est que ce feu ne s’éteigne jamais jusqu’au retour du Seigneur Jésus Christ. “Soyez attentifs et suivez avec rigueur les orateurs qui vous apprendront pleins d’enseignements à travers les deux thèmes choisis “, a-t-il poursuivi.

 

Il a ensuite demandé aux jeunes de soutenir fermement le nouveau conseil, qui sera élu le dimanche 14 septembre. Avant de prier pour les pourparlers d’Alger afin que la volonté de Dieu soit faite pour le retour définitif de la paix dans un Mali laïc, un et indivisible. Et que Dieu donne la paix définitive au Mali.

 

 

Il a enfin remercié le ministre, qui n’a ménagé aucun effort pour son accompagnement en faveur des jeunes de l’EEPM. ” Vous avez honoré Jésus Christ par votre présence à ce congrès triennal. Que le père Tout Puissant vous élève en retour et que la grâce de Dieu soit sur vous. Vous êtes notre ministre ” a-t-il déclaré.

 

 

Prenant la parole, le ministre des Affaires religieuses, très à l’aise dans la citation des versets bibliques, a pris des exemples on ne peut plus clairs, pour illustrer ce que nous vivons aujourd’hui et donner des conseils. ” Jeunes chrétiens de l’EEPM, soyons croyants en respectant les autorités établies et rétablies “.

 

 

Il a apporté le message du président de la République par rapport à la crise que traverse le pays. Il peut se résumer en: ” les grands peuples, les aimés de Dieu sont éprouvés à chaque moment où accroit leur degré de croyance et de foi. Nous tirons l’exemple de la Bible, sur le peuple d’Israël. Vous, jeunes chrétiens croyants, vous comprendrez que vous devez accepter les différentes épreuves que vous vivriez ici bas, car Jésus en a subi, mais ses propos ”pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font”. C’est une jeunesse croyante, tolérante et respectueuse qui fera l’avenir du Mali “. A travers ces propos, il a demandé aux jeunes chrétiens de l’EEPM de cultiver l’esprit du pardon.

Un festival de chorale, des sketchs, des théâtres, des prières pour la paix, des concours bibliques et une journée de salubrité sont au programme. Le dimanche sera le clou de l’événement avec l’élection du nouveau conseil national des jeunes de l’EEPM.

 

 

     Clarisse NJIKAM, envoyée spéciale à Ségou*

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER