Les comédiens maliens réalisent un coup de théâtre avec « Roméo et Juliette »

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer
Les jeunes comédiens ont surpris avec leur interprétation tout en force et en poésie. En parallèle, ils ont également présenté un film dans lequel certains acteurs sont présents, une comédie intitulée "Tourbillon à Bamako". PHOTO/© F.P.

Les jeunes comédiens ont surpris avec leur interprétation tout en force et en poésie. En parallèle, ils ont également présenté un film dans lequel certains acteurs sont présents, une comédie intitulée « Tourbillon à Bamako ». PHOTO/© F.P.

Les arts de la scène n’ont pas de frontière et l’association Layidou l’a prouvé une fois de plus. Grâce à un projet de coopération avec le ministère des Affaires étrangères (1), huit jeunes comédiens maliens ont eu l’opportunité de se produire dans l’Aude pour 6 représentations de « Roméo et Juliette » de Shakespeare. A Lézignan, à Pézenas, à St-Girons dans l’Ariège, à Ax-les-Thermes, au Festival off de la Cité de Carcassonne…. ils ont brûlé les planches !

 

Dans l’attente d’une nouvelle tournée

 

« Le public a été stupéfait par la force et la poésie transmises par les acteurs maliens, le tout avec une mise en scène moderne qui colle à la situation du Mali tout en respectant le texte original. Pour la totalité des représentations, les spectateurs ont applaudi dès les premières secondes et se sont même levés. Je ne m’attendais pas à un tel engouement et à un tel élan de solidarité : les partenaires, les amis, les familles, les élus… se sont tous mobilisés pour que les comédiens passent un mois inoubliable », souligne Amandine Sagnes, comédienne investie dans le projet.

 

Pour Alima, Mama, Salif, Serge, Jean-Marie, Yoro, Maryam et Charly, les jeunes comédiens maliens, l’expérience fut des plus enrichissantes : à la fois « une aventure et un défi, une école de formation, un bel échange culturel ». Tous ont mis en avant l’accueil chaleureux reçu dans l’Aude et espèrent se lancer dans une nouvelle tournée. « Cela dépendra des financeurs », confie Amandine Sagnes qui dévoile au passage le prochain projet l’association Layidou : « Equiper la salle de spectacle de Bamako, l’Exodus, d’un camion avec scène et studio d’enregistrement , il s’agira de l’Exobus version roulante qui pourra sillonner Bamako et sa région ». Le projet est en bonne voie et « le conseil général est déjà partant ».

 

1 : Les mairies de Lézignan et Bamako au Mali, le département de l’Aude, l’Ambassade de France et l’Institut français du Mali.

 

 

Par F. P

 

lindependant.fr