Patrimoine culturel : Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo primée

1
«Dégager des perspectives pour la bonne marche de notre démocratie», dixit Mme le ministre N’Diaye Ramatoulaye Diallo
Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la Culture

Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme, a été décorée de la médaille commémorative du Soixante-dixième anniversaire de l’UNESCO. C’était à l’occasion de la Conférence de haut niveau, suivie d’une réunion technique d’experts, à l’Académie royale flamande des arts et de la culture,  à Bruxelles, le 9 juin dernier. Le thème : « Unis pour le patrimoine, la diversité culturelle prise pour cible : protéger le patrimoine pour la paix, »  portait sur la manière dont la culture peut contribuer à la paix et à la reconstruction.

Dans son discours, Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, a attiré l’attention sur l’urgence « de proposer un contre discours à la propagande de haine et d’insister sur le pouvoir de la culture pour aider la population à reconstruire. » L’Union européenne a décidé de protéger le patrimoine culturel dans des situations de conflit.

En effet, l’intensité et le nombre d’attaques dirigées contre le patrimoine culturel ont considérablement augmenté ces dernières années, en particulier au Moyen-Orient et en Afrique. C’est dans ce cadre que l’UNESCO a organisé ces débats dont les résultats permettront de finaliser le Plan de mise en œuvre de la Stratégie de l’UNESCO pour la protection du patrimoine culturel et la promotion du pluralisme culturel.

La réunion d’experts  s’est surtout penchée  sur le rôle de la culture comme facteur de cohésion sociale et de réconciliation, en vue de la reconstruction après-conflit. Elle a formulé des recommandations pour une meilleure prise en compte de la culture et de son potentiel lors des interventions humanitaires et de sécurité.

C’est donc, en marge de ces réunions, que la ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a reçu, des mains de Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO,  la médaille commémorative du soixante-dixième anniversaire de l’UNESCO, pour son leadership dans la coordination du programme conjoint UNESCO/Mali pour la sauvegarde du patrimoine culturel. C’était en présence du chef de bureau de l’UNESCO au Mali, du représentant du Mali auprès de l’UNESCO et de l’ambassadeur du Mali en Belgique.

B.D.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Patrimoine culturel : Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo primée
    Par Canard Déchainé -15 Juin 2016

    – “…On est primé après un discours”. Médaille et dégustations de vin…Une fois n’est pas coutume, même M. Obama aura passé par là
    – Il faut bien ces jongleries avec la substance et les cérémonies dites de mémoire et sensibles pour parvenir à faire croire qu’on s’occupe réellement des peuples et de leur culture!

Comments are closed.