Pour des factures non payées : Amkoullel décidé à trainer les organisateurs du festival de Sélingué devant les tribunaux

3

Les organisateurs du Festival  de Sélingué sont à pied d’œuvre pour la seconde édition. L’un des organisateurs clés risque de ne pas être retenu. Il s’agit du directeur du festival, le jeune rappeur Amkoullel. C’est pourquoi, il a organisé une conférence de presse, le mercredi 26 septembre  à l’espace culturel Kora de Faladié Sema  pour expliquer le différend qui l’oppose aux deux autres membres, Mamadou Cissé.   Le jeune rappeur qui est exclu  demande aux deux premiers responsables, Mamadou Cissé  de Media plus com  le remettre dans ses droits et de payer les cachets des autres artistes.

C’est sans détour qu’Amkoullel est rentré dans le vif du sujet devant un parterre de journalistes invités pour la circonstance à l’espace culturel Kora de Faladié Sema.  Selon Amkoullel,  cela fait des semaines que les deux premiers responsables du festival de Sélingué contactent des artistes et d’autres prestataires en vue de l’organisation de la 2ème édition du festival de Sélingué. Cela son  insu de lui qui est directeur du festival et qui s’était battu pendant des mois pour que la première édition puisse être une réalité. Mais à sa grande surprise, Cissé et autres  sont en train dans son dos. ” Ils disent aux artistes et autres intervenants que je n’ai pas le temps, alors qu’ils ne m’ont rien demandé, sans oublier qu’il y a plusieurs prestataires de la première édition qui n’ont pas été payés”.

Selon Amkoullel,  en plus des artistes, il y a des hôteliers de Sélingué et des jeunes qui  ont travaillé pour la bonne marche du festival et les hôtesses de la manifestation. Sans oublier le directeur du festival, qui a mis plus de 2 millions sans être remboursé. ”Je suis d’accord qu’ils me mettent de côté, mais il y a  les jeunes artistes qui ont animé, les mannequins qui ont fait le défilé, les hôtesses et tous ces jeunes qui étaient présents et  à qui je  dois de l’argent. Cissé et autres  doivent les rembourser au lieu de me sauter pour aller vers les gens.  Quand je suis parti voir Cissé il n’a pas voulu m’écouter, il me dit d’aller me plaindre là ou je veux, je  lui ai fait savoir qu’il doit de l’argent à des personnes, mais il m’a même chassé de son bureau. Là je me suis dit que c’est sérieux  parce qu’entre nous, on ne devrait pas arriver à ce niveau’‘. Très choqué et surtout déçu de l’attitude du premier responsable du festival, il a jugé nécessaire de s’expliquer,  de prendre l’opinion à témoin surtout les créanciers de la manifestation, afin qu’ils sachent que le blocage n’est pas de son côté mais des deux premiers organisateurs. ”Tout le monde me demande son argent, c’est pourquoi je  leur ai dit qu’ils ne peuvent pas faire la deuxième édition sans payer les gens qui ont travaillé sur la première. Je n’ai rien contre le festival, je me suis donné pour qu’il soit. Si aujourd’hui on m’exclut je leur souhaite bon vent parce qu’avant tout c’est mon bébé. J’ai mis des mois en début d’année pour que ça marche, ceux qui ne misaient pas sur la manifestation et qui se sont cachés derrière moi, voient aujourd’hui que c’est un événement porteur. Je leur souhaite bonne chance, mais qu’ils acceptent de payer  les créances avant de s’aventurer et de faire des coups bas ” a dit le conférencier. S’ils ne payent pas je vais entamer une action en justice pour les faire savoir qu’on est dans un Etat de droit” a martelé Amkoulel.  En tout cas il y avait du sable dans le couscous car lors de la cérémonie d’ouverture du festival, tout le monde a été surpris de voir Mamadou Cissé faire le discours d’ouverture, personne ne savait qu’il était le principal organisateur du festival.

Le même jour Cissé a remplacé Modibo Souaré qui devrait être le maître de cérémonie par son ami, Amadou Kodio. Des coups bas,  il y en a eu de trop et on se demandait qui gérait quoi. La grande majorité se référait à Amkoullel, mais le nerf de la guerre était géré par Cissé.  La 2ème édition du festival international de Sélingué pourra t-elle se tenir dans ces conditions? Les jeunes de Sélingué  attendent aussi les organisateurs de pied ferme.

Nous y reviendrons avec la version des deux autres organisateurs.

 Kassim TRAORE

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Amkoulel,
    Yako, j’étais au Djida Show au Festival. Je t’ai vu en Directeur de ce festival, tu as tellement sué et bravo pour la qualité de cette 1ere édition. On espère te revoir avec d’autres projets. Tu es courageux et tu es sur tous les fronts. Merci pour ta sincérité et bon courage. QUand à ce fameux Monsieur Cissé, tu devrais avoir honte et payer tous ceux qui ont participé à la réussite de cet évènement.

  2. Moi, je connais bien ces gens là : Cissé et Télly. Télly est un cadre a ORange Mali, il fait tout pour donner des marchés à Cissé de Media Com. C’est une honte pour une entreprise comme Orange. Lors de la CAN 2012, Media Com a eu tout le marché Orange pour des dizaines de millions (sono, podium). Il a partagé le gateau avec Telly. C’est une honte; Amkoullel, il faut continuer le combat.

    • Cet Amkoullel est toujours entrain d’organiser une conférence de presse pour dénigrer quelqu’un ou d’entamer une action en justice pour de l’Argent.
      Le domaine du show biz a des hauts et des bats, si la première édition n’a pas bien marché, laisses la chance aux promoteurs de se rattraper pour les prochaines éditions. S’il vous plait arrêtez de travailler avec cet Amkoullel, il n’est qu’un opportuniste, un traitre. Je suis fatigué de l’entendre se plaindre pour de l’argent et ce n’est pas la première fois que je lis un article sur lui de ce genre. Merde à la fin…………….

Comments are closed.