Première édition du concours Miss Faïda : Doussouba Coulibaly, élue la reine de la beauté ronde

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer
La photo de famille des 9 candidates. On reconnaît le parrain Sékou Keita et la promotrice de Diam Consult, Kanssourou Bathily

La photo de famille des 9 candidates. On reconnaît le parrain Sékou Keita et la promotrice de Diam Consult, Kanssourou Bathily

Les lampions se sont éteints sur la 1ère édition du concours de beauté Miss Faida, au palais de la culture, le dimanche 1er juin dernier. A l’issue d’une compétition rude et pleine de surprise, c’est finalement, Doussouba Coulibaly, qui a été élue Miss Faida 2014. Elle portera durant un an, la toute première couronne de ce concours de beauté initié pour rendre hommage aux femmes rondes. On notait la présence du parrain, le chorégraphe international malien, Sekou Kéïta, la promotrice de Diam Consult, Mme Kanssourou  F. Bathily et une foule nombreuse.

Ma salle de 3000 places du palais de la culture était plein à craquer le dimanche dernier à l’occasion de la finale de la première édition du concours de la plus belle femme ronde dénommé Miss Faida. Lancée le 28 décembre 2013, cette émission de téléréalité est une initiative de l’Agence de Communication Diam-Consult.

Une victoire qui fait l’unanimité ! Autant le public l’a adulée, autant le jury l’a désignée. Mlle Doussouba Coulibaly est, désormais, la nouvelle reine de la beauté de la femme ronde malienne. Elle a reçu des mains du parrain Sekou Keita, un trophée, une couronne, un chèque de 500 000Fcfa, un billet d’avion blanc, 6 mois de formation en informatique et plusieurs autres gadgets. Sa première dauphine, Djelika Soumano, quant à elle, a reçu un chèque de 300 000Fcfa, trois mois de formation en informatique d’une valeur de 400 000Fcfa. Kouyaté Téné, la deuxième dauphine, a reçu un chèque de 200 000Fcfa, puis une formation en information d’une valeur de 300 000 FCFA.

Véritable tribune de la beauté africaine, de l’éloquence  et de l’esthétique féminines.

La première édition du concours de la plus belle femme ronde avait pour thème : « Le rôle des femmes dans la réconciliation est non négligeable « . Selon la promotrice, elle a expliqué le choix du thème par le fait que les femmes sont le socle de la vie et de l’humanité. « Par conséquent, nous devons valoriser leur savoir-faire en leur accordant une place de choix dans notre société. Je pense qu’en plaçant la femme au cœur de la réconciliation nationale, nous pourrions plus facilement tourner la page sombre que nous avions connue en nous pardonnant les uns les autres. Car, sans la réconciliation et la paix, aucun développement n’est possible » a-t-elle déclaré.

Mme Kanssourou  F. Bathily, d’ajouter que l’objectif recherché à travers Miss Faida est tout d’abord de donner l’opportunité aux jeunes filles rondes, ayant au moins un baccalauréat, qui ont su garder leur teint naturel intact, qui connaissent leurs traditions, qui ont une très bonne culture générale et qui sont un modèle pour les générations futures, de mettre en exergue leur beauté physique. Ensuite, il s’agissait de promouvoir la beauté naturelle de la femme africaine et son rôle dans la cohésion sociale, de valoriser ses atouts physiques et intellectuels, de créer un cadre de rapprochement et d’échange culturel régional puis sous-régional.

Une soirée riche en son et en couleur

Dans le déroulé de la soirée, c’est par une chorégraphie que les 9 jeunes filles, arborant une tenue traditionnelle ont visité les quatre coins du Mali par ses rythmes musicaux. Suivra le passage noté en tenue moderne. L’autre instant important du concours était le moment du speech. Les candidates ont ainsi présenté l’histoire de la reine Sogona. Il faut le dire, pendant tout leur passage, le public a vraiment vibré, acclamé les filles et donné un cachet hautement festif à la soirée dans une salle agréablement décorée et éclairée.

En tout cas, le staff de Diam Consult a permis aux milliers de spectateurs de vivre une soirée de rêve. Plusieurs artistes dont Faty Kouyaté ont meublé les intermèdes.

Il faut rappeler que les 9 finalistes ont été en résidence durant 45 jours pour la téléréalité diffusée chaque soir sur la TM2. Au cours de cette émission, les téléspectateurs avaient l’opportunité de choisir parmi les candidates et de voter pour elles par SMS, afin d’augmenter leurs chances de remporter la finale. La note du jury etait de 40% et 60% celle du public.

Clarisse NJKAM

SOURCE:  du   3 juin 2014.    

Une Réaction à » Première édition du concours Miss Faïda : Doussouba Coulibaly, élue la reine de la beauté ronde

  1. sambpu

    « …Femme des champs, femme des rivières
    femme du grand fleuve, ô toi, [mon coeur] je
    pense à toi… :mrgreen: :mrgreen:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire ( caractères restants)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

:wink: :twisted: :roll: :oops: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-P :-D :( :!: 8-O 8)