« Recréation » : Les enfants ont désormais leur festival

0
1

Comment donner le goût de l’art et de la culture aux enfants ? Telle est l’ambition de la cinéaste Awa Traoré  qui s’apprête à organiser « le festival récréation ». Manifestations folkloriques, conférence-débat, ateliers d’exposition photo, de lecture, séances de contes, etc. seront entre autres temps forts de cette rencontre culturelle des enfants.

Du 22 au 24 novembre prochains, le Musée national de Bamako abritera les festivités marquant la 1ère édition du « Festival récréation ». Organisée par la société cinématographique « Be Ka Films », (dirigée par la cinéaste Awa Traoré), cette manifestation culturelle est une initiative récréative et éducative pour les enfants. L’objectif, expliquent les organisateurs, est de donner le goût de l’art et de la culture aux enfants, contribuer à la promotion culturelle auprès des enfants, donner un nouvel élan au développement intellectuel des enfants, inculquer une éducation artistique aux enfants. Le « Festival récréation » constitue également une tribune visant à créer un espace d’épanouissement pour les enfants et leur proposer d’autres cadres de divertissements.

 

Si l’on croit aux organisateurs, les enfants constituent la cible principale de ce festival.  Au total, plus de 300 enfants et une trentaine de moniteurs sont attendus par jour pendant ce festival.  

 

Pour la directrice du festival, l’initiative de cibler les enfants n’est nullement fortuite. « Au delà de l’aspect récréatif, il s’agit de donner aux enfants, le goût de l’art et de les amener petit à petit à une culture artistique. C’est à dire, leur apprendre d’autres habitudes jusque là peu explorées pour leur développement intellectuel. Car le développement de l’esprit ne va pas sans l’ouverture d’esprit, et avoir une ouverture d’esprit c’est pouvoir s’accaparer de la diversité », a rappelé Awa Traoré. « L’idée n’est pas d’exclure les cultures d’ailleurs, précise-t-elle. Car nul ne peut se développer étant renfermé. L’objectif est de créer l’esprit critique chez les enfants, en leur proposant des éléments culturels différents : ceux d’ici et d’ailleurs.  Qu’ils apprennent leur histoire à travers leurs propres œuvres mais aussi à travers la connaissance de l’autre ».

Une brochette d’activités

Le « Festival recréation » est un concentré d’activités riches et variées, notamment à travers une exposition photo « Portraits-autoportraits », où plus de 500 enfants de 20 pays de tous les continents sont tirés sur 60 bâches camion de 120 cm de haut/170 cm de large pour chaque portrait.  L’un des temps forts de ce festival pour enfants sera aussi l’organisation d’un atelier photo devant « permettre aux enfants de se distraire et se familiariser avec l’outil photographique pendant les trois jours du festival ».

La projection photo, inscrite au programme, sera organisée tous les jours. « L’idée du goûter pendant la projection, permettra aux enfants de découvrir les films qui leurs sont adaptés dans une ambiance favorable, détendue et non pas rigide. C’est une façon d’initier les enfants en douceur aux plaisirs du cinéma » justifie la directrice du festival.

La 1ère édition du « Festival récréation » sera également marquée par un atelier de dessein et de coloriage, des séances de conte et atelier de lecture, des visites guidées au Musée et au Parc de Bamako, etc.

L’un des moments attendus de ce festival sera par ailleurs la conférence débats sur le thème « La découverte artistique et le développement intellectuel de l’enfant ». Selon la directrice du festival, cette rencontre permettra aux parents, éducateurs et autres personnes intéressées d’échanger sur l’importance des activités culturelles et artistiques pour le développement intellectuel des enfants.

 

Issa Fakaba Sissoko


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.