Remplacement de feu Modibo Konaté comme Secrétaire général : La FEDAMA n’a même pas attendu les 40 jours

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

C’est dans le quotidien national  »L’Essor », que nous avons appris la nouvelle du remplacement  de notre regretté confrère, à son poste de secrétaire général du bureau de la fédération nationale des artistes du Mali (FEDAMA).

Feu Modibo Konaté

La Fédération nationale des artistes du Mali a élu le 10 novembre un nouveau secrétaire général après le décès, le 29 octobre, du titulaire du poste, Modibo Konaté (l’Essor du 31 octobre). Ce remplacement était obligatoire selon les responsables de cette association, car depuis le début de la maladie de Modibo Konaté, plusieurs dossiers du bureau étaient bloqués au niveau de plusieurs structures. C’est pourquoi : ‘‘Nous ne pouvions plus attendre, car le temps presse on risque de perdre beaucoup de choses, si on laissait filer le temps », a dit un membre du bureau ayant participé au remplacement, à la Pyramide du souvenir. C’était  en présence des 35 délégués des 7 disciplines artistiques.

Selon notre source,  c’est à l’unanimité que  le comédien Kary Bogoba Coulibaly  a été choisi, comme remplaçant de notre défunt confrère, Modibo Konaté.  » Cela conformément aux statuts et règlement intérieur, l’association peut procéder au remplacement d’un membre du bureau démissionnaire ou décédé », nous a confié notre source, avant d’ajouter que  c’est le  président de la Commission de contrôle, le cinéaste Salif Traoré, qui a présidé les travaux.  Kary Bogoba Coulibaly doit prendre en charge les affaires courantes de la fédération jusqu’à la fin du mandat de l’actuel bureau central prévue pour février 2014. En l’absence du président Amadou Bagayogo en tournée aux Etats-Unis, le bureau devait procéder à ce remplacement afin de pouvoir mener à bien les nombreux chantiers ouverts par Modibo Konaté. Le bureau de la FEDAMA a été ensuite présenté au ministre de la Culture Boubacar Hamadoun Kébé. Ce dernier l’a rassuré de sa disponibilité à travailler avec lui dans le cadre de l’émancipation des artistes et la promotion de l’art et de la culture de notre pays.

Kary Bogoba Coulibaly est un comédien confirmé qui a fait ses premières armes au théâtre avant de s’affirmer dans le cinéma (la Genèse, Sia, Yélèma II) et la télévision (Dou la famille, Fatobougou). Il s’attèle déjà à l’organisation de la  » Nuit du Dankélé  » que le Bureau malien des droits d’auteur organise en collaboration avec la FEDAMA. Avant l’installation des bureaux régionaux de la fédération à Kayes et Sikasso.

Le hic dans cette affaire est que la fédération des artistes du Mali n’a même pas attendu les 40 jours du décès de Modibo Konaté, eux qui se disent hommes de culture et de tradition, quels que soient les contrats ou autres activités qu’ils ont avec les structures partenaires, ils devraient au moins respecter les 40 jours traditionnels. Et dire que dans la même foulée, la femme du défunt a accouché de jumeaux. Le baptême a eu lieu le dimanche 25 novembre 2012. Les jumeaux ont déjà donné un signal fort, car ils sont venus la main dans la main, preuve de cohésion et de solidarité. Si La fedama a vite oublié Modibo Konaté tel n’est pas le cas des journalistes, lors de la soirée Talent de presse, organisée par l’OJRM et le club des amis de l’Union Européenne, notre confrère Issa Fakaba Sissoko a dédié son prix à Modibo Konaté. Comme l’a si bien dit Alassane Souleymane,  »Nous te pleurons toujours ».              K.TRAORE

SOURCE:  du   1 déc 2012.    

2 Réactions à Remplacement de feu Modibo Konaté comme Secrétaire général : La FEDAMA n’a même pas attendu les 40 jours

  1. Touré A.

    Parfaitement d’accord avec Bougobalini, ces pratiques sont des innovations réligieuses apportées par les marabouts gloutons voulant se sucrer sur le dos de ceux qui n’ont pas cherché la connaissance eux même. En Islam il n’existe pas de fatiha de 7 ou 40eme jour, c’est du « bid’a » de l’ajout donc illicite ouharam. Voilà un des sujets qui opposent les sunnites aux autres car eux expliquent clairement à qui veut comprendre que ces pratiques sont anormales et ne contribuent qu’à nous faire reculer, même le festin d’un baptême n’est pas obligatoire seul le sacrifice du mouton l’est là aussi dans la mesure des moyens des parents sinon c’est comme la tabaski : t’en as tu fais, t’en as pas tu laisses tomber. Que Dieu nous guide, amen. Wallahou a’alam.

  2. Bougobalini

    Decidement ce pays est bien parti pour ne tirer que les queues dans le concert des nations. Le Monsieur est decede(que Dieu ait pitie de son ame), mais qu’est ce que son remplacement a a avoir avec ses 40jours traditionnels? La structure a une obligation de resultat, alors que dire au moment des bilans si toutes les previsions n’ont pas ete atteintes? Va-t-on dire qu’on observait les 40jours de sacrifice du defunt collegue et que c’est pour cela qu’on a pas ete performants? Un peu de serieux ne ferait pas de mal a ce pays.

    Depuis que sa maladie a commence a s’aggraver, il aurait du etre remplace, simple question de bon sens et de pragmatisme. Nul n’est indispensable dans la vie; surtout qu’on parle la d’une structure a vocation d’interet national.

    Mr Traore vous avez tire a terre! Il n’y a rien d’incorrect qui ait ete fait en remplacant feu Mr Konate. Cherchez votre petite bete ailleurs. :evil:

    Au fait j’allais oublier, pendant vous y etes, pourquoi n’avez-vous pas demande a la femme du defunt d’attendre les « 40jours traditionnels » avant d’accoucher?

    N.B: Certains me trouveront mechant ou severe mais je dis simplement qu’on est derniers en tout a cause des considerations pareilles, qui n’ont ni base religieuse ni coutumiere; mais qui ne font que donner de l’avance a nos concurrents dans ce monde en quete perpetuelle de performance.