Rentrée littéraire du Mali, 3ème édition : « L’Afrique se raconte à elle-même et au monde » : tel est le thème retenu par les organisateurs !!!

0
0

La 3ème édition de la rentrée littéraire du Mali a donné son coup d’envoi ce  mardi 07 février 2012 à l’ex-Faculté de Lettres, Langues et Science Humaines(FLASH). Placée sous le signe de « l’Afrique se raconte à elle-même et au monde », la session inaugurale était placée sous l’égide de Mme le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Organisée par le fond des prix littéraires, la rentrée s’affirme en tant qu’élément actif ayant pour but de restituer au pays un peu de sa place d’antan sur les plans artistiques et culturels. Dés sa première édition, la rentrée a tenu à instaurer des bons d’achats de livres dont les bénéficiaires sont les élèves et étudiants. Ainsi, lors des deux précédentes éditions, plus de 800 livres ont pu être distribués gratuitement. La rentrée littéraire se veut être une manifestation culturelle, favorable à la promotion socio-économique des écrivains et producteurs nationaux de la filière du livre et plus loin au rayonnement international de notre pays. A l’instar des précédentes,  cette rentrée regroupera plusieurs écrivains de l’espace francophone. Les sites retenus pour accueillir les activités sont, entre autres, l’ex- Faculté de Lettres, Langues et Arts et Sciences Humaines, le musée national, Medina (quartier Médine) et le Centre Culturel Français. Des conférences débats aux ateliers d’échanges, en passant par les expositions de livres et autres visites, la 3ème édition de la rentrée littéraire nous réserve d’ores et déjà de bons et agréables moments.   Enfin pour gagner le pari de cette rentrée, les moyens ne feront pas défaut.  Plusieurs prix seront offerts aux jeunes et certains acteurs de la littérature pour  les encourager à s’engager davantage dans tous les créneaux de la production littéraire.
A titre de rappels, il faut noter que la 1ère journée de cette semaine littéraire a été marquée par une conférence débat tenue à l’Université des Lettres et Sciences Humaines, un atelier et la cérémonie officielle d’ouverture qui était placée sous le haut parrainage de son excellence Madame Cissé Mariam Kaidama Sidibé, Premier ministre et chef du Gouvernement. Les activités se poursuivront jusqu’au vendredi, et nous osons espérer, dans la même ambiance.
TAO IBRAHIM

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.