En visite dans le cadre des préparatifs du festival International de la Musique du Wassoulou : La diva Oumou Sangaré accueillie dimanche à Yanfolila comme une reine par les autorités et les populations

1
En visite dans le cadre des préparatifs du festival International de la Musique du Wassoulou
Oumou Sangaré et le préfet

En prélude à l’organisation de la première édition du Festival international de la musique du Wassoulou, prévue du 29 au 30 avril prochain, sur les berges du Sakarani, la diva Oumou Sangaré était,  dimanche dernier, à Yanfolila où elle a été accueillie par les autorités et les populations comme une Reine.  Elles ont tous adhéré à ce projet, qui permettra, sûrement de vendre la destination touristique de la localité.

-Maliweb.net- Du 29 au 30 avril 2016, la ville de Yanfolila abritera les activités de la première édition du Festival international de la musique du Wassoulou. Initié par l’Association des Forces Vives  (une Association des jeunes de la localité) et l’Association pour le Développement du Wassoulou, cet événement culturel a pour thème : «paix et développement». En tant que native de la localité, la diva du Wassoulou, Oumou Sangaré n’a pas hésité à soutenir et accompagner cet ambitieux projet. Raison pour laquelle, elle se bat pour que ce premier coup d’essai soit une réussite. «Il n’y a pas un festival dans le monde que je n’ai pas  participée une fois. C’est pour vous dire que je connais la valeur d’un festival. Ce projet de festival existe depuis quatre ans. C’est une initiative de la jeunesse du Wassoulou. C’est une obligation pour moi d’accompagner cette belle initiative, qui s’inscrit en droite ligne dans le cadre du développement du Wassoulou» dira Oumou Sangaré, lors de la conférence de presse de lancement, le vendredi dernier, à l’Espace culturel Wassoulou.

Vingt heures seulement après cette rencontre, Oumou Sangaré à la tête d’une délégation composée du patron de l’Agence Média Plus, Mamadou Cissé, s’est rendue à Yanfolila, le dimanche dernier. Il s’agissait pour elle de s’imprégner sur l’état des préparatifs du festival et d’échanger avec les autorités politiques et administratives. La délégation a été accueillie en grande pompe par les populations de la ville. A l’entrée, une soixantaine de jeunes étaient mobilisés pour la cause. Objectif : réserver un accueil chaleureux  à l’enfant du Wassoulou. Après, ce fut les différentes rencontres notamment avec le Préfet, le Maire ainsi que les notabilités. Tous ont adhéré à la tenue de cette grande manifestation culturelle.

Le Maire de Yanfolila, Issa Sangaré était visiblement très heureux de la tenue de ce festival. Raison pour laquelle, il a adressé ses remerciements à Oumou Sangaré pour avoir acceptée de soutenir cet événement.

Prenant la parole, le Préfet Mamadou Bah estime que ce festival permettra de mieux connaitre les richesses culturelles du Wassoulou et de vendre cette destination.

Avant de quitter Yanfolila, l’Imam Vieux Sangaré a tenu à faire des bénédictions à la diva Oumou Sangaré pour que ce festival puisse être une grande réussite pour le plus grand bonheur des populations du Wassoulou. Cette rencontre a été suivie par la lecture du Saint Coran. C’était en présence d’une cinquantaine de disciples.

D’ores et déjà, on peut dire sans risque de se tromper que le festival international de la musique du Wassoulou promet d’être bel.

 

A.B. HAÏDARA, Aujourd’hui-Mali pour Maliweb.net

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je ne comprends pas. si ma mémoire est bonne, Il y a eu à yanfolila du 07 au 10 avril 2016, le festival international dénommé “la nuit de KAMELEN N’GONI” organisé par Yoro Diallo et autres et aujourd’hui du 29 au 30 avril 2016, le festival de la musique de wassoulou organisé par oumou sangare alors qu’on l’accusait dans les colonnes d’un journal “le Débat” du 18 Avr 2016 en ces termes “Boycott des activités culturelles de Wassolo : Oumou Sangaré vomie par les siens”.

    De mon point de vue personnel, il y a un problème que tout le wassoulou doit s’impliquer pour trouver la solution.

    Pourquoi Oumou SANGARE, n’a jamais participé à la nuit du kamelen n’goni? A t-elle été officiellement saisie depuis le début de ce festival?

    Pourquoi crée un autre festival au même mois que le festival de kamelen n’goni pour, je me permets concurrencer la nuit du kamelen n’goni.

    je pense sincèrement que les artistes doivent être des donneurs de leçons et non exposer les rivalités personnelles sur la scène publique et surtout les artistes de la même zone.

Comments are closed.