Temps Forts
INFO ALERTE 

Assemblée Nationale

 Mutation

Adoption du statut de l’Opposition au Mali : Polémique autour du concept du porte-parole et des avantages liés !

Depuis quelques jours la polémique ne cesse de s’enfler au sujet du mot de porte-parole de l’opposition contenu dans l’un des articles du statut de l’Opposition adopté par l’Assemblée nationale le 4 mars 2015. Si tous les leaders politiques reconnaissent que cette adoption est une avancée considérable pour la démocratie malienne, force est de reconnaitre que le  concept du porte-parole et des avantages liés sont jugés suicidaires pour la démocratie malienne par certains partis politiques.

Institué par la loi 007- 2015 du 4 mars 2015 portant statut politique de l’opposition en république du Mali, l’institution du chef de file de l’opposition dans son rôle de porte-parole divise déjà la classe politique malienne. Si En effet lors du débat télévisé de l’ORTM du 22 mars 2015, on s’est rendu compte que […]

3 réactions
 Canard Déchainé

Assemblée nationale : la destitution du Président réclamée pour avoir attribué, illégalement, un marché à sa fille, épouse de Karim Kéïta, fils d’IBK

Indignés par le népotisme ambiant à l’Assemblée nationale, des députés entendent tout mettre en œuvre pour aboutir à la destitution du président de l’Assemblée nationale, accusé de tous les péchés d’Israël.

Issus du parti au pouvoir, de la majorité présidentielle et de l’opposition, ces élus du peuple accusent, ouvertement, l’honorable Issiaka Sidibé, député élu à Koulikoro et non moins président de l’Assemblée nationale de fautes graves, commises dans l’exercice de ses fonctions. Notamment, l’attribution, de gré à gré,  de certains marchés de l’hémicycle à sa fille, […]

28 réactions
 L'Indicateur du Renouveau

Désigné hier chef de file de l’opposition : Voila ce dont Soumaila va désormais bénéficier

Comme attendu, Soumaila Cissé a été choisi hier chef de file de l’opposition. Cette intronisation a eu lieu au siège de son parti, l’URD, la formation de l’opposition la mieux représentée à l’assemblée nationale. Conformément à la nouvelle Loi p13 de la loi numéro 2015007 du 4 mars 2015 portant statut de l’opposition politique, le […]

34 réactions
 L'Indicateur du Renouveau

Chef de file de l’opposition politique : L’honorable Soumaila Cissé désigné

Ça y est ! Le challenger d’Ibrahim Boubacar Keita à la présidentielle de juillet 2013, l’honorable Soumaila Cissé sera le tout premier chef de file de l’opposition politique dans l’histoire de notre démocratie. Il a été désigné hier  sur la base de l’article 13 de la loi numéro 2015007 du 4 mars 2015 portant Statut de l’opposition politique.

Le président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), l’honorable Soumaila Cissé a été désigné, hier, à l’issue  d’une réunion extraordinaire par les militants du parti chef de file de l’opposition politique. Le député élu dans la circonscription électorale de Nianfouké a dit approuver «  le choix des camarades pour corriger les insuffisances et […]

 Le Républicain

Le chef de file de l’opposition désigné : C’est Soumaïla Cissé

Adopté par l’Assemblée nationale du Mali le 19 février 2015 et promulgué par le président de la République le 4 mars dernier, la loi portant statut de l’opposition politique constitue une véritable avancé démocratique dans notre pays. Cette loi permet aux partis politiques de l’opposition politique d’être consultés sur les grandes préoccupations nationales et confère […]

9 réactions
 La Nouvelle Patrie

L’air du temps à l’Assemblée Nationale du Mali : Des élus estomaqués contre le président

Les groupes rebelles ont-ils décidé de s’inscrire dans une logique de guerre ? Tout porte à la croire. Il suffit juste de faire un décryptage du comportement actuel de la Coordination des Mouvement de l’Azawad

Des élus nationaux, notamment ceux de la majorité présidentielle, enragés par la posture intègre de leur propre collègue et président de l’AN, ne comprennent plus ce qui les arrive. Les avantages qu’ils croyaient légitimes en raison de leur appartenance à la majorité, se sont vite transformés en illusions pour eux. D’où, leur noire colère en […]

1 réaction
 La Nouvelle Patrie

Assemblée Nationale du Mali et les interminables coups fourrés. L’honorable président Sidibé, victime de sa rigueur ?

La grande rigueur morale du président de l’AN du Mali, est sans conteste, la raison de la noire colère déchaînée en son endroit par des élus émanant de sa propre majorité. Mais l’élu national qu’il est, entend aller jusqu’au bout.

Après le rétablissement des faits sur les véhicules reformés, du mauvais recrutement à l’AN et plus récemment de la fuite organisée du dossier ATT, le président Sidibé, fait davantage peur, au point qu’on n’en dort plus, d’où, les coups fourrés de ces derniers temps. Imperturbable face aux manigances des élus de sa propre majorité, le […]

1 réaction
 L'Indépendant

Gouvernance contestée de l’Assemblée nationale : Grande fronde en gestation pour contraindre l’honorable Issaka Sidibé à quitter le perchoir

Depuis plusieurs semaines, certains députés distillent au sein de l’opinion des informations selon lesquelles le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issaka Sidibé,  » n’est pas à la hauteur de sa mission de diriger l’institution « . Un autre parlementaire ayant requis l’anonymat a d’ailleurs souligné que  » Issaka Sidibé a atteint son seuil d’incompétence  » et […]

12 réactions
 L'Indépendant

Commission Défense de l’Assemblée nationale : Le ministre Sada Samaké hier à la barre

Après avoir soumis le ministre de la Défense et des anciens combattants, Tiéman Hubert Coulibaly, à une rude série de questions sur la défense du territoire national et la menace terroriste, le vendredi 13 mars, les députés de la Commission défense de l'Assemblée nationale, avec à leur tête l'honorable Karim Kéita, ont reçu hier, mardi 17 mars le ministre Sada Samaké de l'Intérieur et de la sécurité, accompagné de plusieurs hauts responsables de la sécurité du pays.

Arrivé à l’Hémicycle aux environs de 10 heures et demie, le ministre de la Sécurité, le Général Sada Samaké et ses collaborateurs n’ont pu se libérer des questionnements des représentants du peuple que peu avant 13 heures. Ce qui n’a pas empêché certains députés de protester contre l’insistance du ministre de partir précipitamment pour « une […]

4 réactions
 Le Matinal

Conclusion de la commission ad hoc chargée de la mise en accusation d’ATT : « Aucune preuve matérielle ne soutient les accusations contre ATT »

INTRODUCTION  Le Procureur général près la Cour suprême a transmis au Président de l’Assemblée nationale sa correspondance N°285 du 18 décembre 2013 dénonçant des faits susceptibles d’être retenus contre l’ancien Président de la République Amadou Toumani TOURE dont copie jointe. L’Assemblée nationale, après examen de la dite correspondance, a mis en place une Commission Ad […]

3 réactions
 L'Indicateur du Renouveau

Mody Ndiaye, groupe parlementaire VRD, à propos de l’accord : « Le caractère sincère de notre point de vue n’est pas matérialisé »

Pour le président du groupe parlementaire de l’opposition, l’honorable Mody Ndiaye, le texte final de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali proposé au gouvernement et aux groupes armés du Nord par la médiation internationale est loin d’être équilibré.

Il estime même qu’il contient quelques passages qui dérangent la Vigilance républicaine et démocratique (VRD). « Le conception du terme d’Azawad dans le document, la signature unilatérale… le caractère sincère du texte final n’est pas matérialisé », a-t-il indiqué. Interview.   Indicateur du renouveau : Le gouvernement et les groupes armés ont paraphé un accord de paix et […]

7 réactions
 Tjikan

Adoption du statut de l’opposition par l’Assemblée nationale : Modibo Sidibé et Djiguiba Keita cachent mal leur mécontentement

Que cache donc le refus de Modibo Sidibé, président des Forces Alternatives pour  le Renouveau et l’Emergence (FARE) et Djiguiba Keita dit PPR, leader du Parti pour la Renaissance Nationale (PARENA) de se prononcer sur le statut de l’opposition là où la majorité de la classe politique, comme l’opposition,  salue son adoption  par l’Assemblée nationale? La question a tout son pesant d’or car, lors du cadre de concertation des partis politiques sur la date des élections communales et régionales, mardi dernier, au grand hôtel de Bamako, ces deux hommes politiques ont refusé de s’exprimer à notre micro sur ce statut. Le motif avancé est qu’ils ne disposent pas d’assez d’informations pour se prononcer sur ce texte.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’adoption du projet de loi portant statut de l’opposition par l’Assemblée nationale ne semble pas faire sauter de joie toute la classe politique. Mais le comble est qu’au niveau de l’opposition, certains partis, si l’on s’en tient aux réactions de leurs leaders après son adoption,  n’a pas […]

7 réactions
1 2 3 109