Temps Forts >
Éventuel «dossier ATT» à l’Assemblée nationale : Renvoi aux calendes grecques?

Éventuel «dossier ATT» à l’Assemblée nationale : Renvoi aux calendes grecques? ...

Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 03 juillet 2015

Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 03 juillet 2015 (1)

MPLM : Un nouveau mouvement armé en gestation

MPLM : Un nouveau mouvement armé en gestation (3)

Remaniement imminent: –  5 à 6 ministres quitteront   –  Les mouvements armés ciblent des postes

Remaniement imminent: - 5 à 6 ministres quitteront - Les mouvements armés ciblent des postes ... (34)

Assemblée Nationale

 Tjikan

Passe d’armes à l’hémicycle : Sada Samaké et Oumar Mariko se livrent en spectacle

Interpellé par le député Oumar Mariko sur le dossier des élèves-commissaires et du syndicat, l’insécurité et la pénurie de cartes d’identité et de passeports, les débats entre l’interpellateur et l’interpellé Sada Samaké avaient l’air d’un règlement de compte entre deux personnes qui se connaissent de longue date.

Pour la 3ème fois  en  l’espace de trois mois, le ministre de la Sécurité, général Sada Samaké « comparaissait » devant les honorables députés à la demande du même interpellateur, l’intrépide député de Kolondiéba  pour  donner des explications sur les dossiers des élèves-commissaires, l’insécurité, la pénurie de cartes d’identité et de passeports.  Contre toute attente les élus […]

2 réactions
 Tjikan

Le ministre Bocari Tréta hier à l’Assemblée nationale : « Il n’ya pas d’accaparement de terres au Mali »

L’exercice qui a manqué de courtoisie a permis à l’interpellé et à l’interpellateur de sortir de leur réserve pour tenter de convaincre une opinion de plus en plus médusée devant la situation. 

La réponse sèche du ministre du Développement rural, Dr Bocari Tréta, au questionnement à lui adressé par l’honorable Oumar Mariko campait, à l’entame de son intervention, le décor pas très amical entre les deux hommes, appartenant tous les deux à la mouvance présidentielle. Est-il besoin de rappeler que le ministre Tréta est à son 2ème […]

2 réactions
 Le Républicain

Sada est limité pour assurer la sécurité des Maliens, selon le Dr Oumar Mariko

Dans le cadre de la session ordinaire d’avril 2015, trois ministres étaient interpellés hier jeudi 2 juillet 2015 à l’Assemblée nationale par les honorables députés. Il s’agit des ministres du développement rural, Bocary Tréta, celui de la sécurité et de la protection civile, Général Sada Samaké et le ministre de l’équipement et des transports, Mamadou […]

 Le Prétoire

Assemblée nationale : Passe d’armes entre la Minusma et les députés

C’est une véritable séance d’interpellation qui s’est passée à l’hémicycle entre les responsables de la Minusma et les députés, ce mardi, 30 juin 2015, dans leurs locaux. Les députés se sont mis dans la peau de leurs mandataires pour demander des comptes aux responsables de la Minusma qui ont peiné à trouver des réponses à leurs questions très pertinentes.

Après un exposé très bien préparé et agencé par le numéro 2 de la Minusma, Arnaud Akodjenou a présenté son institution, ses missions à ses hôtes du jour qui ont trouvé une occasion de poser les questions de leurs mandataires qui ressemblaient plus ou moins à des interpellations.                                      Les députés, comme ils l’ont reconnu […]

1 réaction
 L'Indicateur du Renouveau

Engrais frelaté, pénurie de passeport… : Les ministres Tréta et Sada en panne d’arguments face à Mariko

Les ministres du Développement rural (MDR), Bocary Tréta, et celui de la Sécurité et de la Protection civile (MSPC), Sada Samaké, interpellés hier à l’Assemblée, respectivement sur l’affaire d’engrais frelaté, l’accaparement de terres des paysans, etc. et l’insécurité, la pénurie de passeports et de cartes d’identité, l’affaire des élèves commissaires etc., n’ont pas pu convaincre […]

49 réactions

La mauvaise gouvernance épinglée à l’Assemblée Nationale

Les zones CMDT, Office du Niger, OHVN et tous les utilisateurs pourraient être victimes de cet engrais frelaté de surcroit subventionné par l'Etat

Au moment où le pays tout entier s’attend à une production record de coton, à même de booster notre taux de croissance pour 2015, l’affaire dite de l’engrais frelaté risque maintenant de compromettre la campagne agricole 2015-2016. Même si le ministre du Développement rural, Dr Bokary Treta, arrive à convaincre les députés ce matin, rien […]

138 réactions

Eventuelle mise en accusation d’ATT : L’examen du rapport d’enquêtes reporté pour octobre

Alors qu’il avait été officiellement annoncé pour se tenir ce jeudi 2 juillet 2015, l’examen du rapport d’enquêtes parlementaires sur une éventuelle mise en accusation de l’ancien président Amadou Toumani Touré pour « haute trahison » supposée est, à la grande surprise de tous, reporté à la prochaine session parlementaire. C’est-à-dire pour octobre prochain. C’est en effet, […]

17 réactions

Plénière ce jeudi à l’assemblée nationale : Le rapport d’enquêtes sur une éventuelle mise en accusation d’ATT à l’ordre du jour

Plus d’une fois reportée pour des raisons non évoquées, la plénière sur le rapport d’enquêtes élaboré par la commission parlementaire ad hoc sur une éventuelle mise en accusation de l’ancien président pour « haute trahison » supposée, doit en principe, se tenir ce jeudi 2 juillet 2015 à l’Assemblée nationale. Bamako-maliweb.net/- Le 18 décembre 2013, c’est sous […]

150 réactions
 22 Septembre

Assemblée nationale : 3 raisons pour justifier le Collectif budgétaire

Les élus de la Nation ont approuvé le Collectif budgétaire 2015, qui rectifie le budget initial pour l’exercice en cours. Dans ce Collectif, les recettes du budget d’Etat rectifié 2015 s’élèvent désormais à 1 757,296 milliards de FCFA, contre 1 714,532 milliards prévus dans le budget initial, soit une augmentation de 42,764 milliards de FCFA ou un taux de progression de 2,49%.

Les dépenses du budget d’Etat initial 2015 passent de 1 785,452 milliards de FCFA à 1 881,168 milliards dans le budget rectifié, soit une augmentation de 95,716 milliards de FCFA ou un taux d’accroissement de 5,36%. Ce qui représente un déficit de 123,872 milliards de FCFA. Selon la Note de présentation du Projet de loi de Finances […]

 La Sirène

DPG du premier ministre : Les vérités du député de Diré Alkaidou M Touré

Malgré le passage avec brio du Premier Ministre  à l’Assemblée Nationale pour son DPG, le député de Diré Alkaidou Mamoudou Touré n’est pas allé par le dos de la cuillère pour faire part de son inquiétude par rapport à certains points.

Quand le PM parle d’inscrire l’action du gouvernement dans le cadre de la continuité,  à M Touré de dire que le pays est aujourd’hui à terre, trimbalé  et humilié. Et cela par des affaires indignes du pays, notamment « le prix  à géométrie variable de l’avion présidentiel (7, 18, 17, 20 ou 21 milliards et par […]

1 réaction
 Le Prétoire

Relecture de la loi électorale pour la députation : Une nécessité absolue pour le Mali !

Le parlement vote les lois  et en propose, contrôle l’action gouvernementale et évalue les politiques publiques.  Donc, n’importe qui ne doit pas y siéger. A regarder de près, les séances plénière et interpellations, la qualité des débats laissent à désirer. On ne saurait avoir une Assemblée nationale digne de ce nom sans qu’un certain nombre  de critères d’éligibilité soit révisé en tenant compte du niveau d’étude de ceux qui sont appelés à voter  des lois au nom du peuple Malien.

Depuis novembre 2013, notre pays a signé son retour définitif dans la légalité constitutionnelle couronné par le renouvellement du parlement. La recomposition du temple de la démocratie avait suscité de réels espoirs après la fin des législatives. Car la législature qu’elle a précédée était accusée de tous les péchés d’Israël. La légitimité de ces parlementaires  […]

6 réactions
 Le Prétoire

Entorse au principe de la séparation des pouvoirs : Quand les députés de la majorité deviennent des auxiliaires de la Primature

Les fameux députés du RPM et leurs alliés de la majorité présidentielle n’ont pas joué leur rôle de représentation du peuple lors de la présentation de la DPG du Premier ministre Modibo Keïta. Le «Nous» des députés RPM et les allies  a pris la place de la  mission principales de nos chers députés de la […]

3 réactions
1 2 3 116