Journée Nationale des Communes : Les élus locaux s’engagent pour la paix

0

Le Centre international de conférence de Bamako a abrité du 8 au 9 décembre la treizième édition de la Journée nationale des communes du Mali (JNCM), placée sous le thème : «Les collectivités territoriales dans le processus de paix, de dialogue et de réconciliation nationale».

Journée Nationale des Communes :  Les élus locaux s’engagent pour la paix Cette cérémonie d’ouverture était  présidée par le président de la République, Boubacar Keïta. Etaient au rendez-vous, les infatigables acteurs pour le développement territorial, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim, président du Haut conseil des collectivités ; Ousmane SY, ministre de la Décentralisation et de la Ville ; Boubacar Bah, le président d’Associations des municipalités du Mali (AMM) ; les partenaires techniques et  financiers et tous les  élus des 761 collectivités du Mali.

Cette treizième édition de la JNCM, qui se tient dans un contexte national particulier, marqué par d’importantes mutations politiques, sociales, sécuritaires et économiques, donne à la présente édition un cachet tout aussi particulier, justifiant le choix porté sur la thématique centrale.

S’il est indéniable que la crise à négativement a impacté sur le développement  et les activités des collectivités territoriales, elle aura également et surtout  a permis de reconnaître leur place, leur rôle et leur responsabilité dans une situation de conflits et post-conflits.

L’or de cette rencontre des élus les thèmes suivants ont été développés. Il s’agit : «L’impact de la crise politico sécuritaire sur le processus de décentralisation et sur les collectivités territoriale». Ce thème a permis aux participants de ressortir les conséquences économiques, matérielles, politiques administratives, institutionnelles de la crise sur le processus de décentralisation et sur les collectivités et d’établir un état des lieux des immenses efforts de normalisation à travers des équipements, la réhabilitation, la reconstruction qui ont été entreprises par l’Etat et les différents partenaires techniques et  financiers). Sans oublier la création de la police municipale (comme un instrument de renforcement de la sécurité de proximité, de développement socio-économique des collectivités territoriales) ; le processus de débat communal pour la paix, la réconciliation, la cohésion sociale, le développement des collectivités, la régionalisation : enjeux et défis,  communication sur les projets de réformes et d’approfondissement de la décentralisation

Cette session a été marqué par l’intervention des différents partenaires avec lesquels l’AMM et les collectivités territoriales sont engagées dans des actions communes, essentiellement dans le domaine socio-sanitaire, environnemental et de la formation.

Avec la situation sanitaire qui prévaut dans notre pays, l’AMM, fortement engagée dans des actions de lutte contre le VIH/SIDA, les maladies endémiques, a fait appel à la représentation de l’organisation mondiale de la santé au Mali pour mieux sensibiliser et informer les maires sur leurs   rôles et responsabilités dans la lutte contre la maladie à virus Ebola.

Une remise de kits sanitaires par le président Ibrahim Boubacar Keïta au Maire de Kangaba a clôturé la cérémonie.

Lassana SISSOKO

PARTAGER