Temps Forts
NEWS ALERTE 
 Bamako Hebdo

Rentrée Culturelle et Artisanale 2015 : Un moment de communion pour les acteurs culturels maliens

La salle Balla Moussa Kéïta du Centre international de conférences de Bamako (CICB) a servi de cadre, le vendredi 20 février dernier, à la cérémonie d'ouverture de la Rentrée Culturelle et Artisanale 2015 organisée par le ministère de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme

Ladite cérémonie était présidée par la ministre N’Diaye Ramatoulaye Diallo. Elle avait à ses côtés d’éminents hommes de Culture et bien d’autres invités de marque. nitiée depuis quelques années, la rentrée culturelle et artisanale est une activité du ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme. C’est un évènement à caractère national, au cours […]

 Bamako Hebdo

Conscientisation citoyenne au Mali : Blonba apporte sa contribution à travers son œuvre théâtrale « Inchallah ! »

Après les succès de "Tanyinibougou", du "Retour de Bougouniéré", de "Bougouniéré invité à dîner", de "Soukaroussou Lalley" et de "Sud-Nord, Kotèba de quartier" avec près de deux cent représentations en France, en Belgique, au Luxembourg, au Canada, au Sénégal, en Guinée, au Bénin, au Togo, en Guinée et au Mali, BlonBa a présenté son nouveau spectacle de Kotèba entièrement en Bamanan, le samedi 21 février dernier, dans la salle Bazoumana Kouyaté du Palais de la Culture Amadou Hampaté Bah. Cette pièce s'intitule "Inchallah!".

Rappelons que « Inchallah! » est la quatorzième création théâtrale de BlonBa. Il s’agit d’un spectacle de Kotèba issu d’une adaptation libre du Tartuffe de Molière. L’univers de ce spectacle, adapté des milliers de fois dans le monde entier, est amené dans le Bamako d’aujourd’hui sous forme d’un kotèba hilarant. L’adaptation de BlonBa nous fait pénétrer au […]

 Bamako Hebdo

Mamadou Dembélé dit Dabara :  » Je n’ai pas de fétiche, je ne sais que chanter

Ce sont les propos tenus par Mamadou Dembélé dit Badara apportant ainsi un démenti à ceux qui l'accusent de détenir de fétiches des mains d'Abdoulaye Diabaté. Selon lui, ce dernier n'est que son père spirituel et une personne de bonne volonté qui lui a donné un coup de pouce dans sa carrière.

Bamako Hebdo : Voulez-vous présenter à nos lecteurs? Mamadou Dembelé dit Dabara : Je m’appelle Mamadou Dembélé, plus connu sous le nom de  Dabara. J’ai commencé à chanter dès mon plus jeune âge. C’est à travers l’émission Case Sanga que je me suis fait un nom, même à l’étranger. Qu’est-ce qui explique votre présence au […]

 Bamako Hebdo

Se faisant passer tantôt pour le fils du Président Malien, tantôt pour le Dircab du Président Macky Sall : Le malien Drissa Diawara dans les filets de la police sénégalaise

N'eut été la vigilance de la directrice de la banque (Unit Bank For Africa) sise aux Alma-dies, le coup de ce jeune ressortissant Malien allait marcher comme sur des roulettes.

Agissant avec aplomb, Driss Sinaloa Diawara s’était d’abord rendu, il y a quelques temps, à l’agence de cette banque. Sur son 31, il se présente comme étant le fils du chef de l’Etat Malien Ibrahima Boubacar Keïta communément appelé IBK. Accueilli avec la déférence digne de son « rang » de fils de chef d’Etat, Drissa, qui […]

 Bamako Hebdo

Première édition du festival « Yérèdon » de Kita kuru ni Boudafo : La culture mandingue était à l’honneur

La Cité des arachides a abrité du 20 au 22 février 2015, la 1ère édition du festival ''yérèdon'' de kita kuru ni Boudafo. Placée sous le haut parrainage de l'honorable Issaka Sidibé, président de l'Assemblée nationale, représenté par le 1er vice-président de ladite institution, Mamadou Tounkara dit Do, cette rencontre avait pour thème ''la valorisation de la culture Mandingue ''.

L’occasion a été mise à profit pour récompenser certains artistes qui ont fait la fierté de la culture Mandingue à travers leurs Arts. a cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs responsables, dont le chef du village, la marraine Bana Koïta, Directrice de SEWA-Sarl, le Maire de Koulikoro, M. Haidara et le promoteur du festival, […]

 Bamako Hebdo

Rapt à Bamako, ils sont fous ces adultes! : Le long métrage de Cheick Oumar Sissoko favori à l’étalon d’or du Fespaco

Depuis son étalon d'or au Fespaco en 1995 pour le film "Guimba, le tyran ", Cheick Oumar Sissoko n'avait plus fait de long métrage. Il arrive avec "Rapt à Bamako", un film qui révèle l'insouciance et l'agonie des hommes politiques africains pour la condition humaine, à travers le regard des jeunes de 14 ans.

Selon certains observateurs qui ont suivi avec intérêt la projection au cinéma Babemba, ce film serait parmi les favoris à l’étalon d’or Yennega. travers une histoire Pathétique où l’émotion se dispute par moment avec la révolte, l’ancien ministre de la Culture met en scène la vie de plusieurs Etats africains à l’approche des élections. Dans […]

 Bamako Hebdo

Fady Maïga, un nouveau talent de la mode au Mali

La jeune styliste malienne, Fady Maïga a présenté le week-end dernier, au dernier jour de la Fashion Week de Bamako, sa vision de l'été 2015.

La semaine de la mode a ainsi pris fin avec la présentation des collections de jeunes créateurs, déjà devenus très célèbres. Mannequins, maquilleurs, coiffeurs, créateurs, journalistes spécialisés, photographes, acheteurs: des milliers de personnes ont débarqué à Bamako pour trois jours de défilé. La mode malienne, ce n’est pas que des caftans. La preuve avec Fady […]

 Bamako Hebdo

Cinq questions à Amy Koïta : « La nouvelle génération doit retourner à la source pour mieux s’inspirer »

Rencontrée à Ségou dans le cadre de la 11ème édition du festival sur le Niger, la griotte, chanteuse, Ami Koïta très connue à travers ses musiques attrayant en milieu Manding, nous a accordé une interview au cours de laquelle, elle nous fait partager ses visions sur la musique malienne d'aujourd'hui et d'une solution sur la résolution de la crise au nord du pays.

Bamako-Hebdo : Comment se porte Ami Koîta, après des années de carrière musicale ? Oui Dieu merci ! Je me porte bien, Je continue toujours à chanter contrairement à ce que les gens pensent. Je participe également à des évènements culturels à travers le monde. Ça  ne vaut pas trois mois j’ai quitté Londre pour […]

 Bamako Hebdo

Couleurs et douleurs du silence : Une œuvre de Albakaye Ousmane Kounta

Du haut de ses 80 ans, Albakaye Ousmane Kounta n'a jamais baissé les bras pour sa passion. Il vient de dédicacer " couleurs et douleurs du silence ", un roman de 246 pages des éditions Tombouctou, dans un style alerte et vivant.

L’auteur nous offre un récit d’aventures captivant dans lequel le merveilleux s’invite pour nous faire rêver et goûter à la magie du fleuve et du désert. L’espace culturel la Medina galerie médiathèque a refusé du monde le mercredi 25 février dernier à l’occasion de la dédicace du livre «  couleurs et douleurs du silence « , […]

 Bamako Hebdo

1ère édition Bamako Fashion week : Une réussite qui appelle à plus d’attention

Aux âmes bien nés la valeur n'attend point le nombre des années" a-t-on coutume de dire. Bamako n'aurait pas attendu longtemps pour se tisser un nom sur la scène internationale de la mode, grâce à l'alliance des couturiers et créateurs de mode du Mali (ACCM). Celle-ci a fait vibrer la capitale à travers un programme alléchant offert à l'occasion de la première édition de Bamako fashion week.

Un évènement qui se positionne désormais, selon certains observateurs, comme l’une des grandes rencontres dans le domaine. our une première édition, on peut dire que l’alliance des couturiers et créateurs du Mali (ACCM) a fait fort. Et ce, au regard de la mobilisation, car une centaine de professionnels de mode maliens et étrangers se sont […]

 Bamako Hebdo

Djibril Sidibé, le directeur de régulation de la circulation et des transports urbains de la ville de Bamako : « Nous travaillons à rendre ce secteur plus professionnel pour que les usagers se déplacent dans les meilleures conditions »

Les transports urbains, devenus l'un des moyens de déplacement le plus populaire connaissent d'énormes difficultés. Et, cela sous divers angle, du côté des usagers, des chauffeurs, ainsi que des responsables chargés de cette régulation. C'est ainsi que nous avons approché M. Djibril Sidibé, Directeur la Régulation de la circulation et des transports urbains de la mairie du district de Bamako.

Les transports urbains, devenus l’un des moyens de déplacement le plus populaire connaissent d’énormes difficultés. Et, cela sous divers angle, du côté des usagers, des chauffeurs, ainsi que des responsables chargés de cette régulation. C’est ainsi que nous avons approché M. Djibril Sidibé, Directeur  la Régulation de la circulation et des transports urbains de la […]

 Bamako Hebdo

Festival international « les nuits de Kamalen Ngoni » à Yanfolila : Un tremplin pour la valorisation des instruments de musique traditionnelle

Les organisateurs du festival international les Nuits de Kamalen Ngoni "WassoulouFoli few " étaient face à la presse, le samedi 14 février dernier, pour annoncer la tenue effective de la 2ème édition de cet évènement culturel, du 23 au 26 avril prochain, à Yanfolila dans la région de Sikasso.

L’annonce a été faite par le coordinateur général, Abdoul Berthé. C’était en présence du Maestro Boncana Maiga, l’un des partenaires techniques, Yoro Diallo, du promoteur du festival, Oumar Sidibé, du coordinateur à Yanfolila et de nombreuses personnalités de la culture. es membres de l’association voix et musique pour l’intégration culturelle (AVMIC) initiatrice du festival, affutent […]

1 2 3 129