Temps Forts >
Le RSSG exhorte les parties à cesser immédiatement les hostilités à Ménaka

Le RSSG exhorte les parties à cesser immédiatement les hostilités à Ménaka ...

Affrontement au nord entre le GATIA et le Mnla: Bilan trois morts du coté MNLA

Affrontement au nord entre le GATIA et le Mnla: Bilan trois morts du coté MNLA ... (5)

Risque d'affrontements tribaux autour d'un puits dans la région de Tombouctou : Les protagonistes appellent ... (4)

Mali: « les opposants à la paix dépendent des trafiquants de drogue »

Mali: « les opposants à la paix dépendent des trafiquants de drogue » ... (5)

 Inter De Bamako

Élection législative partielle en commune V : Le CNID fera-t-il le choix de la légalité ?

Contrairement à certains partis de la Commune qui ont décidé de ne pas participer à cette élection, pour des raisons qui leur sont propres, le comité Directeur du CNID-FYT à travers sa section V CNID du district de Bamako a bel et bien fait le choix de présenter un candidat, en la personne de Yacouba Oumar Samaké, cadre politique émérite du parti en Commune V.

En effet, c’est sur recommandation de l’instance suprême du parti, lors de sa réunion du 04 avril, qu’une conférence de section tenue le mercredi 08 avril 2015 à Sabalibougou devant une centaine de délégués (soit 10 par sous-section) l’a élu comme candidat par consensus. Et puis, dans une correspondance en date du 14 avril, le […]

 Inter De Bamako

Facultés et instituts des universités de Bamako : Quel mode de gestion pour les toilettes publiques ?

Les toilettes publiques tout comme la rue, le trottoir, une piste cyclable, un espace vert, font partie du domaine public voire, par conséquent des espaces publics. A ce titre, elles méritent beaucoup de management et de ménagement de la part des autorités universitaires d’une part et d’autre part des administrations des Facultés, des Instituts et de tous les usagers de ces espaces publics.

Qu’entend-on par « gestion« ? La gestion des blocs sanitaires a pour objectif de fournir un service fonctionnel et durable, qui répond aux besoins des usagers pour un coût abordable et améliore en même temps les conditions sanitaires et environnementales dans la zone d’implantation. La gestion des blocs sanitaires recouvre plusieurs activités : utilisation des équipements par […]

 Inter De Bamako

Gestion du foncier au Mali : Une bombe à retardement !

Il n’est plus un secret pour personne que la terre constitue une source d’enrichissement illicite pour des agents véreux de l’Etat qui ne jurent que par la délinquance foncière.

Ainsi, une seule phrase circule à toutes les lèvres au Mali : ils ont vendu toutes les terres, jusqu’aux points verts des villes et des terrains de distractions pour la jeunesse. Cette triste réalité est connue de tous et donc avant tout des autorités de la République du Mali. L’on se rappelle à cet effet que […]

 Inter De Bamako

Commissariat de police de Nioro du Sahel : Des policiers volent le coffre-fort

En début de ce mois d’avril, trois (03) policiers en service à Nioro du Sahel ont volé le coffre-fort du Commissariat de Police. Tous de la promotion 2006 de la police nationale, les trois (03) agents ont servis d’abord dans divers commissariats de Bamako avant de se voir affecter à Nioro du Sahel.

Environs trois (03) ans de service au Commissariat de Nioro, nos policiers voleurs ont préféré l’option du gain facile. Ainsi en début du mois, l’un l’entre eux (D. dit P.S.) qui passait tout son temps au Commissariat pour, dit-on se connecter à Internet, a été contacté en pleine nuit par ses deux (02) complices pour […]

 Inter De Bamako

A propos de l’interpellation du gouvernement : L’Honorable Yacouba Traoré, Président de la Commission des Travaux Publics, exprime sa satisfaction

Le 17 avril dernier, l’équipe gouvernementale que pilote depuis le 8 janvier 2015, le Premier Ministre Modibo Keita, était interpellée par l’Assemblée nationale. La journée n’a pas été de tout repos pour les Ministres qui devaient éclairer la lanterne des représentants du peuple malien. L’heure était grave et ils n’ignoraient point que les députés  les attendaient […]

 Inter De Bamako

Crise au sommet de l’État : Le P.M va-t-il démissionner ?

Depuis la nomination d’Aboubacrine Alpha comme chef du Centre National des Examens et Concours de l’Education, le torchon brûle chaque jour  davantage entre le président IBK et son tout nouveau Premier ministre Modibo Kéita. Et pour cause. Lorsque Kénékouo Barthélemy Togo a nommé Alpha Abou comme Directeur du CNCE, les critiques n’ont pas tardé à […]

 Inter De Bamako

Gestion des différents conflits dans les régions du nord : Le Mali, souffre de la démilitarisation de plus de 2/3 du territoire national et du principe d’intégration des groupes armés

La Transition démocratique et multipartiste (26 mars 1991 au 08 juin 1992) et la troisième République (08 juin 1992 à nos jours) héritières de la démilitarisation de plus de 2/3 du territoire national et du principe d’intégration des membres des groupes armés dans les rangs des Forces Armées et de Sécurité (FAS).

On ne cessera jamais de rappeler, que lorsqu’un Peuple méconnaît son histoire lointaine aussi bien que récente ; c’est un boulevard ouvert à toutes sortes de dérapages y compris dans des domaines très sensibles. Par exemple la gestion des conflits armés entre des fils d’un même pays etc. Or, dans ce domaine, il y a […]

 Inter De Bamako

Accord de paix entre le Mali et les groupes armés : La mauvaise foi de Bilal Ag Chérif et ses complices

Nous avons eu l'occasion de le dire dans nos publications antérieures qu'en toute vérité, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA : MNLA, MAA et HCUA), avec à sa tête Bilal Ag Chérif, ne veut pas de la paix: que sa signature ne sera jamais la fin des hostilités. Signer et ne pas signer, c'est la même chose. Ils vont continuer les hostilités. La paix n'a jamais été dans leur agenda.

C’était seulement, la semaine dernière où un des membres de la CMA, le MNLA en question a fêté le 3ème anniversaire de son « état fantôme« , l’Azawad, a marché sur le drapeau malien. Cela est un signe que parapher le document n’est dans leur agenda. Leur esprit est moins que celui d’une tourterelle ou d’un vieillard […]

 Inter De Bamako

Confepresse du MP22 : «La libération de nos forces armées de Sécurité s’impose !»

Mercredi 17 avril 2015, s’est tenue à la Maison de la Presse, une conférence animée par le Mouvement Populaire du 22 Mars 2012 (MP22). A la table de conférence, on notait la présence de l’honorable Amadou Mariko élu du Parti SADI à Koutiala, M. Mohamed Tabouré, secrétaire à la Communication du MP22 ; M. Pérignama Sylla, secrétaire général du MP22, responsable du parti BARA, Maître Mariam Diawara, membre du MP22, représentante du club Ahmed Sékou Touré.

D’entrée de jeu, M. Pérignama Sylla a tenu à rendre un vibrant hommage aux vieux  et infatigables pionniers de l’indépendance du Mali et du combat du peuple malien  pour sa survie et son développement. Cette conférence avait pour thème : «Pour libérer le nord et unifier le Mali, la libération de toutes nos Forces Armées et de […]

 Inter De Bamako

Rencontre des cadres du parti SADI : Un parti d’avenir

La rencontre des cadres du parti SADI a eu lieu au CRES à Bamako. Elle avait pour thème : rencontre des cadres pour l’appropriation des textes du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) : bureau, comité central et commissions.

La dite rencontre a été présidée par le docteur Oumar Mariko, président du parti et député à l’Assemblée nationale du Mali. Elle a duré  trois heures d’horloge. La rencontre a démarré par la présentation des participants. Le secrétaire administratif du parti, Nouhoum Kéita a fait un parcours rapide du préambule du parti SADI. Il a […]

 Inter De Bamako

Conseil d’administration de la CMDT : «Diriger c’est choisir !»

Historiquement parlant, le colonisateur français, en s’installant dans notre pays et pour une mainmise sur ces colonies a procédé au développement des cultures de rentes aux dépens des cultures vivrières. C’est dans ce cadre qu’il convient de situer l’instauration dans notre pays de ce joyau colonial français en l’occurrence, la Compagnie française du Développement des Textiles (CFDT). Notre pays a accédé à l’indépendance le 22 septembre 1960.

Le régime Moussa Traoré, comme pour un besoin de souveraineté nationale, a nationalisé en 1974 la CFDT qui devient ainsi la CMDT. Progressivement la CMDT s’est transformée en une  chasse gardée d’une petite poignée d’hommes et de femmes aux désirs ardents de procéder sans vergogne à la ponction du surplus de production du monde paysan. […]

 Inter De Bamako

Burkina Faso : Entre la révolution et la restauration, il n’y a qu’un pas !

L’histoire nous enseigne que lorsqu’un homme perd le pouvoir sans sa volonté, il est de la nature politique qu’il cherche à s’accrocher «bon an, mal an», car les fortunes qui s’y rapportent constituent souvent des appâts pratiquement inévitables. Après avoir été chassé du trône par le peuple travailleur du Faso, Blaise Compaoré est prêt à tout pour récupérer son fauteuil perdu.

A cet effet, aucun sacrifice ne lui sera de trop pour parvenir à cette fin. C’est dans ce cadre qu’il convient de situer tout le sens de la bataille que le parti (CDP) de l’ex-président du Burkina Faso même depuis la fuite de celui-ci de son palais impérial. Cette bataille a commencé par les manœuvres […]

1 2 3 95