Temps Forts
NEWS ALERTE 
 Le Matinal

Affaires d’indemnités d’anciens présidents de la CCIM : Le président suit l’avis du VG et disqualifie légalement Mala

L’ancien président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) Malamine Tounkara ne doit plus crier à l’injustice par rapport à sa mise à l’écart concernant les indemnités d’anciens présidents. L’actuel président de la CCIM Konaté a toujours suivi les instructions du Vérificateur Général exactement comme Jeamille Bittar qui lui aussi s’était refugié derrière cette institution.

Pour le Vegal, c’est une gratification et non un droit que d’attribuer des privilèges sans discontinuer à des anciens présidents (comme s’il n’y a d’anciens présidents qu’au niveau de la CCIM seulement). Même là, ceux qui en bénéficient aujourd’hui sont des épouses endeuillées. Et lui Mala est toujours en vie. Du côté de la CCIM, […]

 Le Matinal

La balkanisation du Mali en marche en douceur : Bientôt un seul Gouverneur pour Kidal, Tombouctou et Gao !

Depuis le mois de janvier 2012 et la froide exécution des militaires maliens dans l’enfer d’Aguel’Hoc, suivie des événements de mars 2012, le Mali a perdu progressivement le contrôle du nord de notre pays occupé par des groupes djihadistes auréolés des victoires et d’avancées spectaculaires sur différents fronts et dont le plus significatif reste celui de Konna. Le semblant de pacifisme constaté avec l’arrivée des forces françaises cache mal une triste réalité sur fond de division. L’élection d’IBK qui devrait consacrer ou sceller la paix avec comme couronnement le retour de l’administration au nord fut une occasion ratée. Selon nos informations, un accord devrait être trouvé à Alger, au forceps, sans toucher ni à l’indivisibilité du territoire et ni à la laïcité du pays. Sauf qu’au nord, un seul souverain devrait être nommé.

Il s’agit d’un ressortissant du Nord pour présider aux destinées de Gao, Kidal et Tombouctou. Sauf aussi que tous les cadres nommés pour présider aux destinées de cette vaste entité (administrateurs, juges, bureaucrates, techniciens, fonctionnaires tout court) devront être, exclusivement, des ressortissants du nord. Faut-il conclure que le partage du Mali se fait et se […]

 Le Matinal

IBK à propos des accords d’Alger : « On m’a traité d’apatride et de va t-en guerre »

Les religieux, lors de la présentation des vœux, à IBK, ont haussé le ton par rapport à la recherche de solutions aux problèmes du nord de notre pays. Ils ont jeté un pavé dans la marre d’IBK dénonçant, dans la foulée, le déficit criard de communication. Leurs propositions font toujours débats.

Les chefs religieux dont Mahmoud Dicko n’ont pas caché leur déception par rapport au laxisme des autorités. « Nous ne sommes pas satisfaits des pourparlers » ont-ils fait savoir. « Je suis resté sur ma faim. Monsieur le président, des pourparlers doivent avoir lieu. Il y a un déficit de communication. Il faut lever le doute chez les […]

 Le Matinal

Election au CMC : Koumaré à couteau tiré avec le RPM

Les élections au Conseil malien des chargeurs (CMC) et au niveau des transporteurs routiers pointent à l’horizon. Le grand déballage a débuté. Les surenchères sont telles que l’enjeu devra tuer le jeu. Selon nos informations, le ministre des transports, département de tutelle de ces deux structures, n’est pas sur la même longueur que les cadres RPM. Il semblerait même que, sur ce point, la rupture est consommée.

Dans les coulisses, on annonce que le ministre veut mettre au CMC un ami, mais le RPM demande l’intronisation d’un cadre compétent qui connaît les rouages du transport, du fret et du transit au niveau des ports d’attache d’Abidjan, de Dakar, Lomé, Téma, Cotonou, etc. C’est justement à ces niveaux que le ministre veut ratisser […]

 Le Matinal

Le statut de l’opposition malienne adopté par l’Assemblée Nationale : Boulevard royal pour Soumaïla Cissé

L’Assemblée Nationale a clos ses travaux le week-end dernier sur des notes d’espoir avec l’adoption du statut du chef de l’opposition comme porte - parole de l’opposition politique. L’adoption d’un tel statut est une avancée politique, sans doute, de haute portée démocratique pour notre pays. Elle met l’opposition sur orbite, protège son chef et le met dans ses droits politiques et légaux pour un véritable contrôle républicain de l’action gouvernementale. Au Mali, un tel rôle doit être dévolu à l’Union pour la République et la Démocratie (URD) en tant que première formation politique de l’opposition à l’Hémicycle. Ce parti remplit tous les critères stipulés dans la loi du 13 juillet 2000 qui vient d’être amendée par une autre loi en date du 19 février 2015, cette dernière définissant enfin le statut de l’opposition.

Le nouveau chef de l’opposition sera dorénavant respecté avec des droits et devoirs. Dans la pratique, il est nommé parmi les députés du parti majoritaire à l’Assemblée Nationale élu lors des dernières législatives ou à défaut au sein de la formation politique ayant le plus grand nombre de conseillers communaux des dernières élections municipales. Le […]

 Le Matinal

Ministère de l’Equipement, des transports et du désenclavement : Le ministre Koumaré mouillé !!!

Depuis l’arrivée de Mamadou Hachim Koumaré au ministère de l’Equipement, des transports et du désenclavement, l’appât du gain et la recherche effrénée d’intérêt personnel a pris le pas sur la passion du service public. Des magouilles à grandes échelles ont pignon sur rue dans ce département. L’entretien routier est devenu problématique. Pour l’attribution des marchés, c’est le chef de cabinet, selon nos infos, qui rackette… pour le ministre. Des opérateurs ou entrepreneurs sont mis à contribution pour l’enrichissement du Prince du jour.

Selon un spécialiste des marchés publics, cette manière de faire a pour but de décourager les entreprises qui postulent, toute chose qui favorise sa femme au bénéfice de qui des marchés sont offerts… Nos sources révèlent également que sur un marché de 100 millions de FCFA, on propose de donner 75% au ministre. Conséquence : lesdits […]

 Le Matinal

Projet de loi d’orientation et de programmation militaire 2015 – 2019 : Le quitus des députés et une enveloppe de plus de 1,230 milliard de FCFA de mise

Face à la condition de vie exécrable des militaires maliens, au mode de recrutement complaisant et défaillant dans l’armée, le tout dans un pays insécurisé, les députés de la nation ont décidé de prendre le taureau par les cornes et tenter de trouver une solution aux pratiques versatiles au sein de la grande muette. Ils ont voté à l’unanimité la loi d’orientation et de programmation militaire qui consiste à doter le Mali d’un outil de défense adapté aux besoins de sécurité.

Le projet de loi qui vient d’être adopté s’articule autour du soutien logistique à l’armée, de l’amélioration de la capacité des unités combattantes, l’amélioration des conditions de vie des militaires, sans oublier l’appui à la mobilité et à la contre mobilité. Au total, une cagnotte de 1 230 563 000 FCFA devra être déboursée, secteur par secteur, […]

 Le Matinal

SONEF – Voyageurs : Connexion amoureuse drogue – « djihadisme » ?

La société N’Diaye et Frère était une société en pleine réussite dans notre pays. Outre le commerce général, les carburants, les BTP, la société a tenté avec les succès que l’on sait le transport à telle enseigne qu’elle a supplanté des compagnies qui jouissaient pourtant d’une réelle crédibilité à l’échelle nationale. Mais depuis quelque temps, SONEF - Voyageurs tousse, toute chose qui est cumulée à l’arrogance des fils ou ayants-droits du PDG.

A l’origine, le manque d’égard pour les clients, des cars devenus vétustes avec des trajets longs courriers difficiles pour la société à satisfaire. L’indifférence criarde d’un personnel versé dans le transport de la drogue, selon des témoins, etc. Notre équipe de reportage qui s’était déjà rendu à Kayes pour le festival Soninké a vécu un […]

 Le Matinal

Présentation de vœux au président de l’Urd : Face aux dérives du régime d’IBK, Soumaïla Cissé monte au créneau

La traditionnelle cérémonie de présentation des vœux de l’URD à son président s’est déroulée le mercredi dernier au siège du parti, à Badalabougou, en présence des membres du bureau politique national, de plusieurs cadres et des députés du parti ainsi que du président d’honneur et non moins ancien président du parti, Younoussi Touré.

Le nouveau président de l’URD, Soumaïla Cissé qui reçoit ainsi ses premiers vœux  a profité de l’occasion pour fustiger le régime d’Ibrahim Boubacar Kéïta. Ce régime, dit-il, est caractérisé et miné par des fléaux aussi divers et graves que la corruption, la concussion, le népotisme, le clientélisme, le favoritisme, le gaspillage, la gabegie, les malversations, […]

 Le Matinal

Lamine Keita, international malien : « Mon rêve c’est de remporter la Can junior 2015 avec le Mali »

Né le 19 mars 1996 à Bamako, Lamine Keita est un jeune footballeur très talentueux et technique qui a débuté sa formation académique au centre Espoir d’Hamdallaye en 2002 avant de rejoindre l’AS Nianan de Koulikoro au cours de la saison 2011-2012.

L’année suivante, le jeune milieu de terrain à déposé sa valise à Sotuba, où il a remporté, avec le Stade malien de Bamako, le doublé (coupe-championnat) et fut demi finaliste de la coupe CAF la même année. Puis, il s’engagera en 2013 avec le Centre Salif Keita. Depuis deux semaines, international malien s’est envolé pour […]

 Le Matinal

Yanfolila : Affrontement sanglant entre villageois

Depuis plusieurs mois, la guerre est ouverte entre villageois dans le cercle de Yanfolila. En effet, les villages de Gualala et de Débourala se regardent toujours en chiens de faïence. A l’origine, des querelles au sujet des parcelles de terres dont Gualala est pourtant propriétaire. Le bilan provisoire est de 1 mort et des blessés.

Selon nos enquêtes, c’est Gualala qui est le propriétaire attitré des terres dans cette zone. Ce village a son école et sa maternité avant l’érection de Yanfolila en cercle, et ce, en raison de la christianisation du village. On se rappelle, selon notre source, que l’ancien gouverneur de Ségou Bouran Sidibé et Monseigneur Sidibé de […]

 Le Matinal

Nouveau blocage au sommet de l’Etat : IBK demande à Mara de partir

Voici les trois grandes recommandations du chef de l’Etat - Le châtiment des cadres impliqués dans les malversations financières - L’exfiltration des chefs politiques du gouvernement - La mise à l’écart de la famille présidentielle dans la gestion du pouvoir

La nouvelle est tombée, il y a quelques jours, Ibrahim Boubacar Kéita président de la République serait arrivé à la conclusion que l’actuel chef du gouvernement est limité tant dans ses prises de décisions économiques et politiques que dans sa promptitude à prévenir et à anticiper, premier reflexe pour gouverner. Mara, qui ne brille que […]

1 2 3 31