Temps Forts
INFO ALERTE 
 Procès Verbal

Le Mali accepte-t-il l’autonomie du nord ? Ce que dit le nouveau projet d’accord algérien

Le 25 février 2015, le médiateur algérien a proposé aux représentants du Mali, des groupes armés du nord et des milices d’autodéfense pro-Mali un projet dont nous décrivons ci-dessous les points saillants et les pièges. Adhésion formelle à l’intégrité du territoire et à la laïcité de la République. A l’article 1, le projet d’accord  présenté […]

 Procès Verbal

Sikasso: Le directeur régional de l’Agriculture poignardé par un collègue

Le 18 [décembre] février 2015 restera gravé dans la mémoire des agents de la direction régionale de l'Agriculture de Sikasso car c'est le jour où leur chef a failli être poignardé à mort par son collègue chargé des statistiques.

En effet, dans le cadre d’enquêtes maraîchères, le directeur du bureau de suivi-évaluation des statistiques, Sidy Mahamane Youssouf Haïdara, reçoit l’ordre de son chef hiérarchique, Felix Togo, d’engager deux agents du service (Luc Diarra et Mary). Sidy Mahamane Haïdara refuse au motif qu’ils n’avaient pas fini un travail qui leur avait confié; Haidara estime également […]

 Procès Verbal

Résidence des ministres : Le calvaire des policiers de garde

Dans notre parution n° 284 du 26 janvier 2015, nous révélions que la plupart des ministres ne bénéficiaient, à leur domicile, d'aucun dispositif policier de sécurité et que cela les rendait vulnérables à la première attaque d'un bandit armé. Le jour même de la parution de notre enquête, le général Mohamed Abdrahamane OuldMeydou, qui s'est illustré contre les rebelles du MNLA, échappait à un assassinat. Suite à quoi, des policiers ont été déployés à la porte de chaque ministre. Comment vivent ces agents ? Nous avons cherché à le savoir...

Les policiers de garde bénéficient de très mauvaises conditions de travail. Ils sont, pour la plupart, installés au portail du domicile sur des bancs ou des chaises en mauvais état. Imaginez des hommes assis pendant 24 heures sur des bancs ou des chaises brinquebalants! Devant l’ambassade d’Algérie, par exemple, tout passant peut voir les policiers […]

 Procès Verbal

Chronique satirique : Mohamed, l’Aménokal qui fait du cinéma

Le nouveau chef coutumier de Kidal, Mohamed Ag Intallah, a l'art du cirque et de la transhumance politico-militaire. Il sait surtout défendre ses intérêts.

Le nouveau chef coutumier de Kidal, Mohamed Ag Intallah, a l’art du cirque et de la transhumance politico-militaire. Il sait surtout défendre ses intérêts. Le Mali est le pays des records. Il n’y a qu’ici que les présidents sont renversés à trois mois de la fin de leur mandat ou tout bonnement bastonnés dans leur […]

 Procès Verbal

Alcoolisme: Dr Boulkassim Maiga au secours de la jeunesse de Kalanban Coura

Sous l'égide du jeune rappeur "Baly Cool" et du Dr Boulkassim Maiga dit Nelson Mandela, la jeunesse de Kalanban Coura, en commune 5 de Bamako, mène depuis plusieurs mois une campagne de lutte contre l'alcoolisme.

Les initiateurs de la campagne ont organisé une manifestation le samedi 14 février près du lycée  » Classique » de Kalanban Coura. La cérémonie était présidée par Boulkassim Maiga, en présence de « Baly Cool ». Le parrain dira que suite au rapport de l’OMS faisant du Mali l’un des plus grands consommateurs d’alcool, il était impérieux d’agir. […]

 Procès Verbal

Adema-Pasj : La revanche de Dramane Dembélé

Longtemps orphelin de l'ère IBK, l'ex-candidat de l'ADEMA à la présidentielle vient de prendre sa revanche en entrant au  gouvernement. Depuis, il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin...

On se rappelle qu’en vue de se donner plus de chance pendant l’élection du président de la République en 2013, certains candidats ou partis politiques avaient signé des alliances. Ainsi, l’ADEMA avait signé une plateforme avec, entre autres, l’URD, le PDES, les FARE et le PARENA. Les membres de la plateforme – appelée FDR – […]

 Procès Verbal

Après sa défense et sa sécurité Le Mali sous-traite son assainissement : L’octroi du marché d’assainissement de la capitale à une société marocaine fait jaser

L'entreprise marocaine "OZONE-MALI"  vient d'obtenir le marché d'assainissement de la capitale malienne. Montant du jackpot ? 9 milliards de FCFA par an. Le contrat a été signé entre le ministère de l'Administration Territoriale du Mali et OZONE-MALI. Habillés de jaune et très enthousiastes, les agents de la société se déploient tôt le matin sur les artères de Bamako pour ramasser la poussière et les déchets qu'ils transportent ensuite, à l'aide de bennes, vers des décharges. L'affaire fait, bien entendu jaser.

Colère de la mairie du district   La mairie du district de Bamako ne semble pas du tout contente de la passation du marché à OZONE. « Avant OZONE, c’est la mairie du district de Bamako qui avait en charge l’assainissement de la capitale; si elle a échoué dans sa mission, ce n’est pas faute de […]

 Procès Verbal

Exigeant le retour de leurs bourreaux en prison : Les lépreux fixent un ultimatum aux autorités

Le bras de fer opposant les associations des malades de la lèpre à la justice continue. On se rappelle qu'elles avaient menacé, au cours d'un récent point de presse, de marcher sur la Cour d'Appel de Bamako si les responsables de la démolition illicite de leurs concessions ne retournaient pas en prison.

En effet, toutes les personnes arrêtées et emprisonnées en commune 4 dans le cadre de cette affaire ont été mises en liberté provisoire par la Cour d’Appel. D’où la colère des lépreux qui sont remontés au créneau au cours d’un meeting couplé à un point de presse, jeudi 6 février 2015, au siège de l’Union […]

 Procès Verbal

IBK lâché par ses alliés musulmans : Mahmoud Dicko et autres l’accusent de mauvaise gestion

Le mouvement islamique "Sabati 2012", qui, sous la houlette du Chérif de Nioro et de Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil Islamique, a largement contribué à porter au pouvoir le président Ibrahim Boubacar Kéita, vient de pointer un doigt accusateur sur le chef de l'Etat.

  C’était lors d’un forum du mouvement, tenu le samedi 7 février 2015 au Centre International de Conférences de Bamako. Le forum était présidé par le président du Haut Conseil Islamique, Mahamoud Dicko, en présence de Boubacar Moussa Bah, président de « Sabati 2012″, et d’une foule de militants.   Bah à la charge La première […]

 Procès Verbal

Chronique satirique: le festin du siècle

Le Conseil des Ministres du 28 janvier 2015 a adopté un projet de loi de programmation militaire. Derrière cette expression rebarbative se cache un projet fort croustillant: il s'agit de dépenser pour l'armée la bagatelle de 1.230 milliards de FCFA sur une période de 5 ans (de 2015 à 2019).

Le Conseil des Ministres du 28 janvier 2015 a adopté un projet de loi de programmation militaire. Derrière cette expression rebarbative se cache un projet fort croustillant: il s’agit de dépenser pour l’armée la bagatelle de 1.230 milliards de FCFA sur une période de 5 ans (de 2015 à 2019). Pour ceux qui n’auraient pas […]

 Procès Verbal

Chronique satirique : Ladji Charlie, les tueurs onusiens et les marcheurs de Gao

Si Ladji Bourama est Charlie, la MINUSMA, elle, n'aime pas les blagues du genre Charlie. Mercredi 28 janvier 2015, les fameux Casques Bleus de l'ONU ont taillé en pièces de jeunes gens de Gao qui, se croyant chez eux et en démocratie, marchaient pour protester contre ce qu'ils estimaient être un parti pris de la MINUSMA en faveur des groupes rebelles du nord. Bilan: 3 morts et 11 blessés parmi les manifestants. Le tableau de chasse n'est que légèrement moins sanglant que celui des frères Kouachi qui, le 7 janvier 2015, ont décimé à la kalach les dessinateurs de Charlie Hebdo.

  Si Ladji Bourama est Charlie, la MINUSMA, elle, n’aime pas les blagues du genre Charlie. Mercredi 28 janvier 2015,  les fameux Casques Bleus de l’ONU ont taillé en pièces de jeunes gens de Gao qui, se croyant chez eux et en démocratie, marchaient pour protester contre ce qu’ils estimaient être un parti pris de […]

 Procès Verbal

Le général Sanogo à nouveau tabassé par son geôlier

Dans notre livraison du 26 janvier 2015, nous révélions l'agression du général Amadou Haya Sanogo, détenu à Manantali, par son geôlier, le capitaine de gendarmerie Djibril Sogoba, qui lui reprochait d'avoir divulgué le contenu d'un entretien qui avait mal tourné entre eux.

Dans notre livraison du 26 janvier 2015, nous révélions l’agression du général Amadou Haya Sanogo, détenu à Manantali, par son geôlier, le capitaine de gendarmerie Djibril Sogoba, qui lui reprochait d’avoir divulgué le contenu d’un entretien qui avait mal tourné entre eux. Mercredi 28 janvier, après la publication de notre article, Sogoba, accompagné de quelques […]

1 2 3 49