Temps Forts
NEWS ALERTE 
 L'Express de Bamako

Rencontre RDS-URD : «Nous sommes prêts à accompagner IBK, mais sur la base de la transparence et de la vérité», a dit Soumaila Cissé

Une délégation du RDS avec à sa tête, le Pr. Younouss Hamèye Dicko s’est rendue le jeudi 22 janvier 2015 au siège de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), où elle a été reçue par l’honorable Soumaïla Cissé en présence de certains cadres du bureau exécutif du parti. Il faut rappeler que le RDS est membre de la mouvance présidentielle. Quant à l’URD, elle est membre de l’opposition, dont Soumaïla Cissé représente le chef de file.Pour le Pr. Younouss Hamèye Dicko, son parti est venu échanger avec l’URD afin d’inviter ce parti ami à aider le président de la République à trouver une solution de sortie de crise pour les négociations d’Alger qui s’annoncent capitales. Il fera savoir que son parti n’a ni été envoyé par le président IBK encore moins par la mouvance présidentielle, qu’il est venu de son propre gré et pour le Mali. Pour le visiteur, son parti, le RDS et l’URD ont beaucoup cheminé mais si souvent ils ont eu des divergences d’idéologiques, notamment au moment du coup d’Etat du 22 mars 2012, ou son parti était du côté de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) (pour le putsch) et l’URD du côté de Front anti Putsch. Malgré tout, ils se sont toujours respectés. Il dira que ce qui lui a plu chez Soumaïla, c’est d’avoir osé aller salué son aîné IBK après les élections présidentielles tout en lui signifiant son accompagnement tout au long de son mandat. Pour lui, face à la menace qui pèse sur l’intégrité territoriale de notre pays, toutes les forces vives de la nation, notamment l’URD, doivent se réunir pour faire bloc contre l’ennemi commun. «Nous sommes convaincus que vous ne pouvez pas ne pas agir pour aider IBK à réussir le nom du Mali. L’URD étant pour le Mali, nous resterons du côté de l’URD pour sauver le Mali», a-t-il déclaré. Pour le visiteur du jour, le RDS est un parti responsable qui fait la politique autrement, de façon honnête. Dans la situation actuelle que traverse notre pays, il se dit prêt à aller vers toutes les forces vives de la nation afin de sauver le Mali. Le Mali ne pourra pas être sauvé par seulement la mouvance présidentielle qui a besoin des autres. «Nous sommes pour une majorité honnête, rassembleur qui ne se livre pas aux pillages des deniers publics qui ne vole pas qui n’est pas opportuniste et qui sait mettre les intérêt collectifs au dessus de tout. Nous voulons aussi une opposition qui sait où se trouvent les intérêts de la nation», a-t-il tonné. Pour Younouss Hamèye Diacko, la sauvegarde du Mali n’a pas de prix. Si le peuple malien s’unit, il aura un bon accord à sortie des négociations d’Alger, a-t-il conclu. Prenant la parole, M. Soumaïla Cissé a remercié Younouss Hamèye Dicko pour son initiative qu’il juge patriotique. Il dira que le RDS n’a jamais marchandé ses idées. Il reconnaitra que le Mali est en difficulté et que c’est son existence qui est en jeu et qu’on ne pourra parler du Mali sans Tombouctou. Il a rappelé qu’il est le chef de file d’une opposition responsable qui ne brûle pas qui ne jette pas de cailloux qui propose et qui reste vigilent et intraitable quand il s’agit de veiller à la bonne gouvernance, la lapidation des deniers publics. «Nous serons là pour veiller au grain pour la bonne marche de la démocratie et de la liberté d’expression». Il a promis que l’URD jouera toute sa partition pour sortir notre pays de la situation difficile qu’elle traverse. «Notre souhait est d’hériter demain d’un Mali débout et non d’un Mali à terre, comme certains veulent le faire croire. On nous traite de tout», a-t-il indiqué. Il a aussi recommandé au président IBK de tendre la main à toutes les forces vives de la nation afin qu’elles se réunissent au tour de lui. Il a pris l’exemple sur François Hollande qui a appelé l’opposition lors des attentats de ces derniers jours et que l’opposition a accepté de participer à la grande marche républicaine. Pour lui, le pays est confié à la mouvance présidentielle qui a l’obligation de rassembler. «Nous accepterons d’accompagner le président s’il nous le demande dans le strict respect de notre statut de l’opposition, mais nous pensons qu’il a l’obligation de le faire. Il appartient à IBK de prendre des initiatives car nous ne pouvons-nous substituer à lui», a-t-il indiqué. Il a aussi estimé de la nécessité de tenir une concertation nationale afin que les maliens discutent des problèmes à cœur ouvert et trouver une solution durable. Pour Soumi, au-delà des questions du nord, le Sud gronde à cause de la mauvaise gestion, la gabegie, la dilapidation des ressources publiques et que tout cela doit cesser. «Nous sommes prêts à accompagner IBK et sommes prêts à jouer notre partition, mais sur la base de la transparence, de la vérité». Il a demandé aux visiteurs de bien vouloir transmettre ces différents messages au chef de l’Etat. Pour le 1er vice-président du parti de la poignée de mains, la diversité des idées ne doivent pas occulter le respect mutuel, a-t-il conclu. Fousseyni SISSOKO

Pour le Pr. Younouss Hamèye Dicko, son parti est venu échanger avec l’URD afin d’inviter ce parti ami à aider le président de la République à  trouver une solution de sortie de crise pour les négociations d’Alger qui s’annoncent capitales. Il fera savoir que son parti n’a ni été envoyé par le président IBK encore […]

 L'Express de Bamako

1er congrès de l’alliance pour la République : Les grandes avancées d’Oumar Ibrahim Touré

Le Centre International de Conférence de Bamako a abrité le premier congrès ordinaire de l’APR, le parti du perroquet, les 24 et 25 janvier 2015. Ce 1er congrès ordinaire était placé sous la houlette de M. Oumar Ibrahim Touré, président de l’APR

Ont pris part à cette conférence, des délégués du parti venus de l’intérieur et de l’extérieur du pays ; des partis amis et pleins d’autres invités. La cérémonie a démarré par les mots de bienvenue de son secrétaire général, M. Ousmane Habib Diallo à l’endroit des délégués venus de toutes les localités du Mali et […]

 L'Express de Bamako

Nouveau parti centriste au Mali : Le mouvement pour le rassemblement, le travail et l’initiative (MRTI-Mali Nyèta) est né

Le tout nouveau parti centriste, dénommé le mouvement pour le rassemblement, le travail et l’initiative (MRTI-Mali Nyèta), a été présenté à la presse le lundi 26 janvier 2015 au Centre Secteur Privé de Bamako au cours d’une conférence de presse animée par M. Issiaka Bamba, président dudit parti.

Ce nouveau parti qui s’affirme loin d’un parti de trop, à en croire à son président,  est un mouvement pour le Rassemblement, le Travail et l’Initiative, fruit du rassemblement d’hommes et de femmes venus d’horizons divers, de milieux sociaux différents autour du projet commun, mais aussi le fruit d’une forte indignation. Pour le président du […]

 L'Express de Bamako

Elections communales : Enfin, une date pour la tenue

C’est le 26 avril qui a été choisi par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la décentralisation pour la tenue des élections communales et régionales. L’information a été donnée lors de la prise de contact du tout nouveau Ministre du département avec les partis politiques, c’était le samedi 24 janvier 2015.

Le nouveau Ministre de l’Administration Territoriale, M. Abdoulaye Idrissa Maiga a rencontré les représentants des partis politiques le weekend dernier. Au cours de la rencontre, il a été question des préparatifs des élections communales et régionales. Cette rencontre faisait office de prise de contact entre l’ancien Ministre de l’Assainissement qui s’est retrouvé à la tête […]

 L'Express de Bamako

Section Rpm de San : M. Mama Koné prend la tête des jeunes

Pour donner un nouveau souffle aux différentes instances du Rassemblement Pour le Mali (Rpm) dans la localité de San, les sections des femmes des jeunes viennent d’être renouvelées. L’événement de ce renouvellement à San a été sans nul doute l’arrivée du jeune brillant, Mama Koné au RPM.

En effet, à quelques encablures des élections locales qui pointent à l’horizon, les différents partis politiques ne ménagent aucun effort pour renouveler leurs instances c’est-à-dire leurs sections, leurs sous-sections et comités sur l’ensemble du territoire national en vue d’attaquer avec ferveur ces élections à venir. Au stade actuel, des mouvements sur la scène politique les […]

 L'Express de Bamako

Signature d’un document avec le Mnla : La MINUSMA favorable à la partition du Mali : La révolte des populations de Gao, plusieurs personnes tuées par balles

Les premiers éléments matériels de la partition du pays sont venus de la signature entre un général français pour le compte de la MINUSMA et de Mohamed Ag Neyjim du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) d’un accord de Zone de Sécurité Temporaire à Tabankort sans même consulter les autorités et au moment où une milice (GATIA et alliés) afflige une bonne correction aux éléments du MNLA et consorts.

Afin de bloquer l’avancée de cet autre groupe armé, mais pro-Bamako, la MINUSMA a donc choisit son camp en rédigeant ce document entre elle et les groupes armés séparatistes. Et pendant ce temps, lors de sa rencontre avec les partis politiques, le Ministre de l’Administration du territoire, M. Abdoulaye Idrissa Maiga a fait savoir aux […]

 L'Express de Bamako

Tentative d’assassinat du général Meydou : Une opération secrète en plein cœur de Bamako

Depuis son intégration dans l’armée nationale, le général Mohamed Abdrahamane Ould Meydou est resté fidèle à la nation. Il a participé à toutes les grandes batailles menées par notre armée de son intégration à nos jours, notamment la grave crise de 2012 ou il a été un élément clé des Forces armées maliennes (FAMA) dans la lutte contre les bandits armés et les terroristes du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA).

Connu sous l’appellation du colonel Ould Meydou, Mohamed Abdrahamane Ould Meydou est de la communauté arabe du Mali. Ses frères qui sont en révolte contre la république lui soupçonnent d’être parmi les instigateurs du GATIA (Groupe d’Autodéfense Touareg Imghas et Alliés) et du MAA (Mouvement Arabe de l’Azawad) branche fidèle à la République. Faut-il le […]

 L'Express de Bamako

Infos-Fama : Attaque de Ténenkou

Les Forces Armées Maliennes (FAMA) se sont vaillamment battus et ont repoussé l’assaut suite à l’attaque barbare dont a été victime la ville de Ténenkou le vendredi 16 janvier dernier.

Les responsables militaires étaient face à la presse le Samedi pour faire le point de la situation à travers un point de presse animé par le sous-chef d’état-major des opérations militaires, le Colonel-major Abdrahamane Baby. Il était entouré de plusieurs hauts gradés entre autres : le chargé de communication du Ministère de la Défense et des Anciens […]

 L'Express de Bamako

L’association internationale Giving Back : Yohann Sangaré, nouveau président

C’est à travers un communiqué depuis le siège de la structure mère de l’association en France que l’annonce de la nomination de Yohann Sangaré à la présidence de Giving Back a été publiée. Cette nomination a pris acte le Vendredi 02 janvier 2015, à l'occasion de la Projection Cinéma de Giving Back à Paris.

Après plusieurs années passées à la vice-présidence aux cotés d’un certain Babacar Sy, président et fondateur de l’association, Yohann Sangaré, jusque là basketteur professionnel prend les commandes de Giving Back pour les années à venir. Français d’origine Malienne, Yohann est un pur fruit de Giving Back. En effet, À 15 ans, il part aux États-Unis pour […]

 L'Express de Bamako

Intronisation du chef des griots du Mali : Kabiné Sissoko succède à Ousmane Soumano

Les hommes de castes jouent un rôle important dans les sociétés africaines au-delà de son rôle aujourd’hui dans les célébrations de mariages où les anciens déplorent. Longtemps considéré comme le médiateur et réconciliateur quand un problème nait dans une société. L’homme de culture et de science sans lui que deviendrait-elle la société ?

A l’égard de son rôle joué dans les différentes sociétés au Mali, c’est la question qu’on se pose. Certes, fidèles à leur tradition, les hommes de castes venus de toutes les régions du Mali, le jeudi dernier au terrain municipal de Badalabougou  pour introniser M. Kabiné Sissoko à la tête de tous les hommes de castes […]

 L'Express de Bamako

Grande marche contre «Charlie hebdo» : «Nous ne sommes pas Charlie, nous sommes des musulmans et exigeons le respect à l’égard de notre prophète», scandaient les marcheurs

Sur invitation du mouvement «Sabati 2012», une grande marche a été organisée le vendredi 16 janvier 2015.Cette marche fait suite à la reproduction par l’hebdomadaire satirique français «Charlie Hebdo» après l’attentat barbare dont a été victime le personnel du journal qui a été imputé de 12 journalistes de sa rédaction. Après que le monde entier ait condamné cet attentat, l’hebdomadaire a reproduit dans sa parution du mercredi 14 janvier, la caricature du prophète Mohamad (PSL) chose qui provoqua la colère de la communauté musulmane du monde parmi lesquels ceux du Mali.

Elle l’a fait savoir lors de cette  grande marche organisée vendredi  dernier pour s’insurger contre cette reproduction. Au cours de la marche, des slogans comme «nous ne sommes pas Charlie, nous sommes des musulmans et exigeons le respect de notre prophète», ou encore «nous n’aimons pas Charlie et nous n’aimons pas ceux qui aiment Charlie» […]

 L'Express de Bamako

Équipement et transports : L’intraitable Mamadou Hachim Koumaré

Quelques heures seulement après sa nomination à la tête du gouvernement, le premier ministre Modibo Kéita a rendu public les noms des membres de son gouvernement le samedi 10 janvier 2015 dans la soirée. Et dans cette liste, figure le nom de Mamadou Hachim Koumaré et confirmé à son poste dans le gouvernement de Moussa Mara.

Ceux qui ont parié sur le départ de Koumaré devraient donc attendre encore. Intraitable sur les questions d’éthiques dans le travail, Sir Koumaré était vu par certains cadres comme baroudeur de seconde zone qui voulait se faire voir et qui avaient juré de le faire le partir. Mais le «Boss» en a décidé autrement. Pour […]

1 2 3 49