Temps Forts
NEWS ALERTE 
 L'Express de Bamako

Infos-Fama : Attaque de Ténenkou

Les Forces Armées Maliennes (FAMA) se sont vaillamment battus et ont repoussé l’assaut suite à l’attaque barbare dont a été victime la ville de Ténenkou le vendredi 16 janvier dernier.

Les responsables militaires étaient face à la presse le Samedi pour faire le point de la situation à travers un point de presse animé par le sous-chef d’état-major des opérations militaires, le Colonel-major Abdrahamane Baby. Il était entouré de plusieurs hauts gradés entre autres : le chargé de communication du Ministère de la Défense et des Anciens […]

 L'Express de Bamako

L’association internationale Giving Back : Yohann Sangaré, nouveau président

C’est à travers un communiqué depuis le siège de la structure mère de l’association en France que l’annonce de la nomination de Yohann Sangaré à la présidence de Giving Back a été publiée. Cette nomination a pris acte le Vendredi 02 janvier 2015, à l'occasion de la Projection Cinéma de Giving Back à Paris.

Après plusieurs années passées à la vice-présidence aux cotés d’un certain Babacar Sy, président et fondateur de l’association, Yohann Sangaré, jusque là basketteur professionnel prend les commandes de Giving Back pour les années à venir. Français d’origine Malienne, Yohann est un pur fruit de Giving Back. En effet, À 15 ans, il part aux États-Unis pour […]

 L'Express de Bamako

Intronisation du chef des griots du Mali : Kabiné Sissoko succède à Ousmane Soumano

Les hommes de castes jouent un rôle important dans les sociétés africaines au-delà de son rôle aujourd’hui dans les célébrations de mariages où les anciens déplorent. Longtemps considéré comme le médiateur et réconciliateur quand un problème nait dans une société. L’homme de culture et de science sans lui que deviendrait-elle la société ?

A l’égard de son rôle joué dans les différentes sociétés au Mali, c’est la question qu’on se pose. Certes, fidèles à leur tradition, les hommes de castes venus de toutes les régions du Mali, le jeudi dernier au terrain municipal de Badalabougou  pour introniser M. Kabiné Sissoko à la tête de tous les hommes de castes […]

 L'Express de Bamako

Grande marche contre «Charlie hebdo» : «Nous ne sommes pas Charlie, nous sommes des musulmans et exigeons le respect à l’égard de notre prophète», scandaient les marcheurs

Sur invitation du mouvement «Sabati 2012», une grande marche a été organisée le vendredi 16 janvier 2015.Cette marche fait suite à la reproduction par l’hebdomadaire satirique français «Charlie Hebdo» après l’attentat barbare dont a été victime le personnel du journal qui a été imputé de 12 journalistes de sa rédaction. Après que le monde entier ait condamné cet attentat, l’hebdomadaire a reproduit dans sa parution du mercredi 14 janvier, la caricature du prophète Mohamad (PSL) chose qui provoqua la colère de la communauté musulmane du monde parmi lesquels ceux du Mali.

Elle l’a fait savoir lors de cette  grande marche organisée vendredi  dernier pour s’insurger contre cette reproduction. Au cours de la marche, des slogans comme «nous ne sommes pas Charlie, nous sommes des musulmans et exigeons le respect de notre prophète», ou encore «nous n’aimons pas Charlie et nous n’aimons pas ceux qui aiment Charlie» […]

 L'Express de Bamako

Équipement et transports : L’intraitable Mamadou Hachim Koumaré

Quelques heures seulement après sa nomination à la tête du gouvernement, le premier ministre Modibo Kéita a rendu public les noms des membres de son gouvernement le samedi 10 janvier 2015 dans la soirée. Et dans cette liste, figure le nom de Mamadou Hachim Koumaré et confirmé à son poste dans le gouvernement de Moussa Mara.

Ceux qui ont parié sur le départ de Koumaré devraient donc attendre encore. Intraitable sur les questions d’éthiques dans le travail, Sir Koumaré était vu par certains cadres comme baroudeur de seconde zone qui voulait se faire voir et qui avaient juré de le faire le partir. Mais le «Boss» en a décidé autrement. Pour […]

 L'Express de Bamako

Festivités du 20 janvier à Kati : Quelle armée nationale pour demain ?

Tous les regards sont aujourd’hui tournés sur le projet de la réforme et la refondation de l’armée malienne. Et ce processus était encore au cœur du discours du président de la république à l’occasion de la célébration du 54e anniversaire de l’armée hier Mardi 20 janvier. En effet, après de nombreuses difficultés lors des évènements derniers et la recrudescence de l’insécurité dans certaines parties du territoire national, la question de l’avenir de l’armée nationale semble préoccuper plus d’un. Le dernier soldat colonial français a quitté notre pays un 20 janvier 1961. C’est dans ce cadre que l’armée malienne a commémoré ce mardi 20 janvier le 54ème anniversaire de ce départ. Une cérémonie certes modeste, mais pleine de symbole, car elle coïncide par les autorités l’enclenchement du processus de reforme et de refondation de l’outil de défense. Au programme de ce 54ème anniversaire, dépôt de gerbe de fleurs sous le pied du monument des morts sur la place d’armes de Kati, revue de troupe par le chef suprême des armées, ensuite décoration de médaille à des soldats qui se sont faits remarqués. Ils sont une vingtaine à avoir reçu des mains des autorités des distinctions pour service rendu à la nation, des médailles de mérite militaire remises par le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants à sept soldats, médailles de blessés de guerre remises par le général Sada Samaké à 7 autres militaires suivie de la remise des médailles de sauvetage remises par le chef d’Etat major, le général Mahamane Touré. La cérémonie a pris fin par une interview du chef de l’Etat. Dans son intervention, le chef suprême de l’armée a été clair : «Les derniers événements qui se sont déroulés à Nampala et à Ténenkou nous engagement à être plus rapides dans le processus de reforme et de refondation de notre outil de défense», a-t-il précisé à la presse. Pour le président de la République, il n’y a plus de temps à perdre et c’est pourquoi il a tenu un conseil de défense tout cela rentre dans le cadre de cette reforme qui dans les jours à venir va entamer une autre dimension. Cette réforme doit aboutir la création d’une armée moderne, combattive, aguerrie, équipée et capable de faire face aux nombreux défis dans le respect et la considération de la chose politique. C’est seulement à la suite de cela que nous pourrons juger la reforme et la refondation de l’armée réussie. Il faut noter qu’hormis le président de la République plusieurs personnalités de notre pays avaient effectué le déplacement sur Kati entre autres les membres du gouvernement avec en leur tête le Premier ministre, les présidents des institutions et les corps diplomatiques accrédités auprès de notre pays. Issa KABA, envoyé spécial à Kati

En effet, après de nombreuses difficultés lors des évènements derniers et la recrudescence de l’insécurité dans certaines parties du territoire national, la question de l’avenir de l’armée nationale semble préoccuper plus d’un. Le dernier soldat colonial français a quitté notre pays un 20 janvier 1961. C’est dans ce cadre que l’armée malienne a commémoré ce […]

 L'Express de Bamako

Afrique de l’Ouest : La locomotive du football africain

Incontestablement, l’Union des fédérations ouest africaines de football est la locomotive du football africain. Depuis belle lurette, au moins cinq éditions consécutives, les pays de l’Afrique de l’ouest se taillent le plus nombre de place aux phases finales de la coupe d’Afrique des nations. Toujours plus de cinq pays qualifiés sur les 16 présents. Cette […]

 L'Express de Bamako

Lancement de la campagne de soutien des aigles du Mali : La mobilisation des moyens ouverte pour les Aigles de football et de basket dans les compétitions internationales de 2015

Le ministère des sports, à travers la Commission nationale ad ‘hoc, a organisé le lancement des activités de préparation et de participation des équipes nationales du Mali aux phases finales des compétitions internationales de 2015 le jeudi 18 décembre dernier au Palais des sports  à l’ACI 2000. Placé sous la présidence du Premier ministre Moussa […]

 L'Express de Bamako

2è Edition de la journée de récompenses sportives de Kati : Les animateurs de sports honorent les succès de l’année et les sportifs d’élite

Organiser par l’Association des animateurs de sports de Kati, AASK, et parrainer par le président du Conseil de cercle, Mamadou Traoré ‘’Zalé’’, la cérémonie de la 2è édition de la journée de récompenses sportives de Kati a eu lieu le samedi 20 décembre dernier dans la salle de conférence du Conseil de cercle. Elle s’est déroulée […]

 L'Express de Bamako

Pavage De La Rue «Tentenba» à Niamakoro : Le Maire Tenemakan Koné satisfait de l’initiative

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations, le gouvernement a lancé un vaste programme de pavage des six «6» communes du district excepté la commune I. 700 millions seront investis pour les travaux dont le lancement a eu lieu le dimanche 07 décembre 2014. Ce sont les quartiers de Niamakoro en […]

 L'Express de Bamako

Oumarou Ag Haïdara atterrit avec 15 élus au RPM : « Nous assumons avec fierté notre choix »

La cérémonie d’adhésion du président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, 4ème vice-président de l’ADEMA, au RPM a lieu le samedi 20 décembre 2014 au Centre International de Conférence de Bamako en présence de M. Boulkassoum Haïdara, élu du parti RPM. Dans son allocution, l’honorable Boulkassoum Haïdara dira que la venue d’Oumarou Ag Mohamed est […]

 L'Express de Bamako

1ER Congrès ordinaire du parti «YELEMA» : «Nous devons être unis pour définitivement régler la crise du nord », a dit Moussa Mara, président du parti

La région de Sikasso a accueilli du 20 au 21 décembre dernier le premier Congrès ordinaire du parti «YELEMA» . Par ce congrès, cette jeune formation politique a respecté un acte démocratique indispensable dans la vie d’un parti politique, car il s’agissait pour les militants du parti du jeune Premier Ministre Moussa Mara  de procéder […]

1 2 3 49