32.5 C
GAO
dim 15 Oct 2017 - 10:48
Accueil Auteurs Articles de L'Express de Bamako

L'Express de Bamako

983 ARTICLES 0 COMMENTAIRES
Hadi Niangadou

Assainissement des quartiers de la commune II : L’honorable Hadi Niangadou à pied d’œuvre

Dans le cadre de l’Opération SAMBE-SAMBE pour rendre la Commune II propre, les collectifs des jeunes de Médina-Coura en partenariat avec l’honorable Hadi Niangadou de la  CODEM ont procédé au lancement officiel des journées de l’assainissement des...
Mamadou Bakary Sangaré, dit Blaise Sangaré

Pour diffamation de détournement d’argent : Blaise Mogotiguiya attaque Ras Bath en justice

Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise Mogotiguiya, président du parti Convention Sociale Démocratique (CDS) a décortiqué en long et en  large la plainte contre le chroniqueur Youssouf Mohamed Bathily dit  Ras Bath. Convaincu de sortir gagnant dans cette...

ADEMA-PASJ : La Commission Moustaph Dicko maintient la pression

Programme de société, programme de développement du parti à moyen terme (2018-2023) et projet de plateforme d’alliance politique sont les trois axes autour desquels s’articule le rapport qui doit être bientôt dévoilé.L’ADEMA-PASJ, l’un des plus grands partis,...
Mohamed Youssouf Bathily

Elections de 2018 : Ras Bath et son CDR mettront les pieds dans les plats

Avec la somme de popularité conquise au cours de la fronde contre la révision constitutionnelle, le désormais homme fort du Collectif pour la Défense de la République (CDR) a décidé de jouer sa partition dans les prochaines...
«Améliorer la participation effective de jeunes dans les processus électoraux en Afrique», tel est le thème de ces Consultation régionale des jeunes en Afrique de l'Ouest et du Centre qui ont démarré hier mardi, 12 septembre et qui prendront fin demain jeudi, 14 septembre 2017 à Abuja au Nigeria. Comme expliqué dans le document de base de cette consultation, il est important de comprendre que la transformation de l'Organisation de l'unité africaine (OUA) en Union africaine (UA) en 2002 a abouti à un changement de paradigme, en particulier dans la promotion des principes et des institutions démocratiques, de la participation populaire et de la bonne gouvernance. Cela reconnaît la gouvernance de développement démocratique comme base pour une paix durable et une condition préalable à un développement inclusif et participatif. Le changement de paradigme a inspiré une nouvelle énergie et une impulsion dans les efforts visant à établir les conditions nécessaires en vue de faciliter la capacité du continent afin de jouer son rôle légitime sur la scène sociopolitique et économique mondiale. En tant que tel, l'UA a adopté plusieurs méthodes de travail et de principes au fil des années, y compris la transformation d'une Union des gouvernements par celle des peuples Africains. En tant que guide pour la consolidation des acquis de la décolonisation et l'engagement renouvelé pour le développement de l'Afrique, l'Assemblée des Chefs d'Etat de l'UA, en 2013, a adopté une Déclaration solennelle. La Déclaration solennelle a appelé à l'articulation d'un programme de développement continental vers la réalisation d'une Afrique intégrée, axée sur les personnes, prospère et en paix avec elle-même. Cette proclamation démontre de manière significative l'engagement des dirigeants africains à ancrer l'agenda de développement sur les rêves, les aspirations, les énergies et les capacités du peuple africain. Ainsi, l'UA a adopté l'Agenda 2063 comme une vision de développement à long terme, dans le but d'une « une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène mondiale ». Il faut rappeler que les États membres de l'UA ont fait d’importants progrès pour améliorer la participation des jeunes aux processus décisionnels et à l'engagement dans les processus de gouvernance. Plusieurs États membres de l'UA ont adopté des politiques nationales de jeunesse et ont créé des structures nationales tels que des conseils nationaux de jeunesse et les ministères / agences dédiés aux problèmes de la jeunesse. En outre, plusieurs pays et partis politiques ont établi des quotas spéciaux pour les jeunes afin de garantir délibérément la participation des jeunes aux processus politiques, par exemple au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie et en Ouganda. En dépit de ces réussites, plusieurs critiques du discours sur la participation des jeunes continuent de noter que ces initiatives n'ont pas approfondi de manière adéquate ni renforcé la participation des jeunes aux processus politiques et de gouvernance. Par exemple, les jeunes sont sous-représentés dans les bureaux publics formels et les espaces politiques, ce qui entraîne souvent la marginalisation de leurs préoccupations et de leurs réalités. Invariablement, ils sont plus impliqués dans des engagements ou une mobilisation ad hoc, qui sont souvent les voies informelles pour exprimer leur mécontentement à propos de la politique et de la gouvernance. Ceux-ci incluent par le biais de manifestations et grèves, l'ouverture ou la signature d'une pétition, l'adhésion à des groupes de pression, le bénévolat et la donation à une cause ou une charité, boycotter un produit, diffuser et voter dans les sondages sur les médias sociaux, etc.. Dans le but d'éclairer les besoins de la population de jeunes en croissance rapide et de concevoir des moyens de tirer parti du dividende démographique, les chefs d'État et de gouvernement de l'UA, lors du sommet de l'Assemblée de janvier 2016, ont consacré l'année 2017 à « Tirer parti du dividende démographique par des investissements dans la jeunesse ». Pour donner effet à la décision de l'Assemblée de l'UA sur le thème de l'année 2017, une feuille de route a été élaborée et adoptée par les organes de politique de l'UA. La Feuille de route se concentre sur quatre piliers principaux : l’emploi et l’entrepreneuriat ; l’éducation et le développement des compétences ; la santé et le bien-être ; et les droits, la gouvernance et l'autonomisation des jeunes. Afin d'approfondir la mise en œuvre et la nécessité d'une participation significative des jeunes aux processus électoraux, la Plateforme africaine de gouvernance organise donc ces consultations régionales et continentales sur les jeunes sous le thème « Améliorer la participation significative des jeunes aux processus électoraux en Afrique ». Les consultations, qui sont organisées sous les auspices de la Stratégie d'engagement des jeunes en Afrique (AGA-YES) de l’architecture de gouvernance africaine (AGA), évalueront la participation des jeunes aux processus électoraux en Afrique. L'objectif est de guider les perspectives de la jeunesse pour surmonter les défis de l'engagement significatif dans les processus électoraux. Il fournira également une plateforme pour le renforcement des capacités pour les organisations / réseaux orientés vers la jeunesse et axés sur la visibilité afin d'accroître la participation des jeunes aux processus électoraux grâce à des actions réactives. Les consultations offriraient sans équivoque un espace aux jeunes pour contribuer au discours à l’édification d'une culture de démocratie et de paix sur le continent. Pour ces consultations, le Mali, notre pays est représenté par M. Moumouni Soumano, directeur exécutif du Centre Malien pour le Dialogue Interpartis et la Démocratie (CMDID) , M Abdrahamane Diarra, président de la Jeunesse URD, et votre serviteur. Nous reviendrons plus sur les retombées d’une rencontre pour le Mali et en général pour tout le continent. M. KONDO, depuis Abuja, Nigeria

Jeunes et élections en Afrique : Les Consultations Régionales s’ouvrent à Abuja au Nigeria

«Améliorer la participation effective de jeunes dans les processus électoraux en Afrique», tel est le thème de ces Consultation régionale des jeunes en Afrique de l'Ouest et du Centre qui ont démarré hier mardi, 12 septembre et...
Soumaïla Cissé

3eme congrès ordinaire du RDR Abidjan : « Le modèle ivoirien nous montre la voie», a dit Soumaïla Cissé

Invité d’honneur du 3ème Congrès du RDR du président Alassane D. Ouattara à Abidjan, le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé a dignement représenté notre pays et assuré son statut de grande personnalité politique du...
Aéroport international Modibo Keita : Où sont passés les Policiers ?

Aéroport international Modibo Keita : Où sont passés les Policiers ?

Les horaires des vols des compagnies aeriennes sont d’un tel décallage que beaucoup de gens n’arrivent pas à les respecter. Ce qui explique le fait que beaucoup de personnes ratent les vols et payent de lourds dommages...
Mali : Les leçons de l’échec de la révision constitutionnelle

Edito : IBK, un homme seul

Pendant longtemps, le président de la Republique a été « sequestré » par certains proches collaborateurs qui n’ont pas voulu et qui n’avaient aucun intérêt à ce qu’il soit au courant de certaines réalités du pays. Avant qu’il ne...

Disparition de l’agent de l’INPS : Silence coupable des autorités

Pris en otage par les terroristes dans la localité de Youwarou, région de Mopti, depuis le 27 avril dernier, la situation de Amadou Djoum est plus qu’inquétante. Les autorités n’en parlent jamais, la presse en parle peu et...

Malian’s Millionnaires Club de New York : Un projet immobilier de plus de 30 milliards en vue

Réunis autour d’un projet fédérateur et constructif, les plus riches Maliens des Etats-Unis d’Amérique ont décidé de mettre sur les fonds baptismaux un club pour venir en aide aux Maliens de la Diaspora. En effet, dirigé par...
17 juin 2017. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Bamako contre un référendum sur un projet de révision de la Constitution prévu le 9 juillet. © Habibou KOUYATE / AFP

Le 15 juillet de tous les dangers : Faudra-t-il craindre le pire lors de cette marche du NON?

Après la grosse mobilisation du mois de Juin dernier pour dire et haut et fort «NON» au projet de révision constitutionnelle envisagée par le gouvernement, la plateforme du «NON» qui s’est faite appelée «An Té A Bana»...
Maurice Moriba Dabo, jeune politicien malien

Moriba Dabo dit Maurice : «Soutenir ce pouvoir c’est contribuer à la destruction du Mali»

Pour défendre les intérêts de son pays, Moriba Dabo dit Maurice  nous a accordé un entretien au cours duquel il parle de toutes les grandes questions qui assaillent notre nation.Quel est votre avis au sujet de la...

Avortement à la « clinique de l’espoir » : La direction nie l’évidence, mais décide d’ouvrir une enquête à l’interne !

Dans notre parution du jeudi 5 octobre dernier nous titrions « clinique de l’espoir : le couloir de l’avortement ! ». Commenté par nos confrères de la radio Renouveau FM, l’article a crée...

Accident de la circulation à Banankabougou : Qui en veut à la vie du substitut Karamoko DIAKITE de la Cour d’Appel de Bamako ?

Les faits se sont produits le Mardi 03 Octobre 2017aux environs de 08 h .C’est à cette heure que Me Karamoko DIAKITE voulait se rendre à son bureau à la...

CSREF du Quartier Mali : Le laborantin, Fodé Bissan donne la mort à une patiente et médite actuellement sur sort à la...

La question de la négligence des malades par les agents de santé dans nos centres de santé n’est plus un sujet tabou. Tout le monde en parle mais la...
video

L’horreur au Kasaï, une femme condamnée à un viol public

Au Kasaï occidental, les rebelles ont condamné une femme à se faire violer en public par le fils de la deuxième épouse de son mari. Celui-ci travaillait avec la femme...
Une femme enceinte

Un disciple soufi en colère engrosse la fille adolescente de son guide

Si l’adage « Faites ce que je vous dis et non pas ce que je fais » a été autrefois une vérité, il n’en est plus de nos jours pour la simple raison qu’il a été...