Temps Forts
NEWS ALERTE 
 Le Républicain

Le Président IBK à Gao après les évènements sanglants du 27 Janvier : « La MINUSMA n’est pas notre ennemie, c’est notre amie »

Quand la population de Gao et la Minusma tournaient une page malheureusement sanglante de notre coopération avec nos partenaires venus nous tirer d’affaire, le Président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) était en Allemagne, après avoir été à Davos.

L’incompréhension née d’un accord signé entre la mission onusienne et la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) a provoqué un soulèvement des populations de Gao, qui ont vu derrière l’acte, une malice au profit de la partition. Les jeunes de Gao ont choisi la mort plutôt que de renoncer à une portion du territoire national. […]

 Le Républicain

Nord du Mali : l’opposition accuse: « Le président IBK et son gouvernement s’enlisent dans l’inaction »

Hier mercredi 28 janvier 2015, des partis politiques de l’opposition se sont retrouvés au siège du parti URD pour faire une déclaration commune suite aux affrontements sanglants qui ont opposés la MINUSMA à la population de Gao. Exprimant leur profonde inquiétude de la dégradation de la situation au nord du Mali, en particulier de la tournure sanglante prise par les événements survenus le 27 janvier à Gao, les partis de l’opposition demandent l’ouverture d’une enquête complète et impartiale  pour faire la lumière et situer toutes les responsabilités. « Les auteurs devront être arrêtés, poursuivis et punis conformément à la loi », indiquent-ils, avant de souligner la responsabilité particulière du président de la République et du Gouvernement dans la détérioration de la situation sécuritaire au Mali.

Au nom du groupement de ces partis politiques de l’opposition : l’AFP, les FARE, le FCD, le FDM/MNJ, le PARENA, le  PDES, le PIDS, le PVRM- Fasoko, le PS-Yeelen Kura,  le PSP et  l’URD, la déclaration a été lue par Amadou Koïta, président du PS-Yeelen Kura. Les présidents des partis politiques de l’opposition « condamnent avec la […]

 Le Républicain

Can 2015 : Guinée/Mali : 1-1 : L’avenir des Aigles lié au tirage au sort

La troisième journée des phases des poules de la Can 2015 a opposé dans le groupe D, le 28 janvier 2015, la Guinée Conakry au Mali. A l’issu des 90 mn de jeu, les deux équipes n’ont pu se départager; elles se sont séparées sur le score de  un but partout. Dans cette rencontre tant attendue, les Aigles ont montré deux visages différents.

Dans un premier temps, en première période, menés par le Guinéens sur penalty, les Aigles vont réagir. Du coup, ils obtiennent à leur tour un  penalty, suite a un maniement de bal d’un défenseur Guinéen dans les dix huit mètres. Le capitaine des Aigles, Seydou Kéita qui s’est chargé d’exécuter la sentence,  verra son tir […]

 Le Républicain

Le propriétaire mué en spectateur

Le pouvoir en place ne se lasse jamais de ressasser la responsabilité de son prédécesseur dans les maux qui minent notre pays. L’inaction par le consensus aurait permis de défricher le terreau au terrorisme de toute sorte : rebelles, narcotrafiquants, terroristes, Jihadistes. Le régime promis pour redresser les torts causés à notre Maliba, était celui de l’action salvatrice, fruit d’une vision claire et nette, portée par des hommes imbus de leur intégrité.

D’ailleurs, l’absence de consultation, de concertation avant de nommer un Premier ministre, un deuxième, puis un troisième Premier ministre, ainsi que pour nommer les membres du gouvernement, émanerait d’une volonté de s’éloigner de toute politique consensuelle, qui s’est avérée sous le président ATT, être la mère de tous les compromis et finalement de la compromission. […]

 Le Républicain

Gao : Trois morts dans une manifestation contre la Minusma

Mécontentes de la signature par la Minusma, sans impliquer l’Etat malien d’un « Accord pour l’établissement d’une zone temporaire de sécurité » avec la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA), les populations de Gao, pour la deuxième fois consécutive, sont sorties le 27 janvier 2015 pour exprimer leur indignation. Mais contre toute attente, la manif a vite pris une tournure meurtrière en opposant les manifestants à la police de la Minusma qui a tiré sur la foule. Le bilan est de 18 victimes dont trois décès, de sources médicales.

A l’origine de cette vive tension dans la plus grande  ville du nord du pays, la signature d’un accord secret relative  à l’établissement d’une «zone temporaire de sécurité  à Tabankort», le 24 janvier 2015 entre la Minusma et la Coordination des mouvements armés de l’Azawad (CMA) que les populations de Gao n’arrivent pas digérer. Ainsi, pour […]

 Le Républicain

Edito : Retrait forcé de l’accord incriminé

Et l’accord de Kidal du 24 janvier 2015 aura vécu ce que vivent les roses. L’espace d’un matin. La faute n’est pas tant à la Minusma qu’à Bamako qui joue à l’effacement, face aux questions cruciales de l’heure. Comme si on ignorait la gravité de l’heure.

La mission onusienne a certes retiré l’« accord pour l’établissement d’une zone temporaire de sécurité », signé presqu’en catimini entre elle et la Coordination des mouvements de l’Azawad, mais seulement après avoir fait des personnes qu’elle a mission de protéger, des victimes. Et constaté le mur qu’elle aurait pu voir avant, un peu d’ouverture et de communication […]

 Le Républicain

Répressions des manifestations à Gao : Le Collectif des jeunes ressortissants de Gao met la Minusma en garde

Suite aux incidents survenus entre les manifestants et les troupes de la Minusma à Gao hier 27 janvier, les jeunes du Collectif des ressortissants de Gao ont animé une conférence de presse à la Maison de la presse de Bamako. Ils ont vigoureusement condamnés la mort des jeunes manifestants tombés sous les balles de la Minusma, et se disent réservé sur la présence de la mission onusienne à Gao, si elle n’est plus à mesure d’assurer la sécurité des populations de la cité des Askias.

« On ne sait plus si les forces de la Minusma sont à Gao pour assurer la sécurité des populations de la cité. Une Minusma partiale, une Minusma qui ne tient jamais le même discours quant il s’agit des jeunes de Gao et celle de Kidal. Une Minusma  qui en violation flagrante des textes initiateurs vient […]

 Le Républicain

La marche de soutien à l’armée malienne : Reportée à la demande des autorités

La grande marche organisée par l’Association Eveil Mali dans le cadre des festivités du 20 janvier, fête nationale de l’Armée, prévue pour le samedi 24 janvier 2015, a été reportée à la demande des autorités. Selon les organisateurs, les autorités militaires ont demandé le report de cette « grande marche pacifique et citoyenne de recueillement » en […]

 Le Républicain

Oumar Ibrahim Touré, Président de l’APR : «Nous continuerons à soutenir IBK de manière déterminée et constructive»

Les assises du premier congrès ordinaire de l’Alliance Pour le Mali(APR)  ont lieu, le 24 et 25 janvier 2015, au Centre International de Conférence de Bamako(CICB). Dans son discours d’ouverture des travaux, le président du parti, Oumar Ibrahim Touré, ancien ministre, a affirmé que l’APR continuera à soutenir le président IBK de manière déterminée et constructive.

C’était en présence de l’Ancien premier ministre, Moussa Mara, président du parti Yelema, de Boulkassoum Haïdara, président de la Convention de la Majorité Présidentielle(CMP), des membres du bureau politique national de l’APR, des représentants de plusieurs partis amis et une foule nombreuse de militants et sympathisants de l’APR.  Selon son secrétaire général, Dr Ousmane Habib […]

 Le Républicain

Lutte contre l’excision : Les acteurs se penchent sur l’impact de la sensibilisation pour l’abandon de cette pratique

Le grand hôtel de Bamako a servi de cadre, le jeudi 22 janvier 2015 à la tenue de la journée de restitution des travaux de recherche de l’Association malienne de Pédiatrie (Amaped). Les recherches ont portées sur  « Excision : aspect épidémiologiques et socioculturels dans le district de Bamako » et « consultation pédiatrique en milieu communautaire : cas de Kati Malibougou ». Les travaux de cette journée étaient présidés par le Pr Toumani Sidibé, président de l’Amaped en présence de la coordinatrice du programme national de lutte contre l’excision (Pnle), Mme Traoré Joséphine Keïta et d’autres personnalités.

Selon le Pr Toumani Sidibé, président de l’Amaped, la recherche fait parti des objectifs de l’association. Avant de souligner l’ampleur de l’excision qui n’est méconnue de personne. Selon lui, parmi toutes les pratiques traditionnelles néfastes affectant la santé de la femme et de la petite fille, l’excision demeure la plus répandue au Mali. « Elle constitue un […]

 Le Républicain

Edito International / Le Mali d’IBK sous tutelle des Nations-Unies ?

On n’entend plus la voix du Mali, on ne voit plus l’Etat malien, on ne le sent plus en tant qu’Etat souverain dans la gestion de la crise du nord. Tout comme nous devons les avancées enregistrées en 2014 sur le front de la lutte contre la corruption, à l’implication musclée des partenaires techniques et financiers.

Groupes rebelles, groupes  d’auto-défense, milices et la mission onusienne Minusma venue défendre l’intégrité territoriale et les populations, sont sans doute devenus des acteurs de premier plan, qui dessinent sans complaisance les contours de la paix  au Mali. Sans l’Etat malien ! Faute de gérer et d’avoir laissé les problèmes se fossiliser, par ce que manquant de […]

 Le Républicain

Incendie du site des artisans de la zone YMACI : Le ministre Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo à la rencontre des sinistrés

Le 21 janvier 2015, un incendie d’une rare violence a ravagé le site des artisans de la zone YMACI à Hamdallaye. Après avoir rendu une visite aux sinistrés sur le site, Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme, a reçu en séance de travail, les responsables des artisans sinistrés, accompagnés par les responsables de l’Assemblée permanente des chambres des métiers du Mali.

L’incendie du site des artisans de la zone YMACI, le 21 janvier 2015, pose avec acuité la sempiternelle question de l’absence d’espaces spécifiquement dédiés aux artisans.  Aujourd’hui, si les artisans dans le District de Bamako étaient installés sur des sites aménagés, il n’y a aucun doute, ils allaient être à l’abri de ces multiples incendies […]

1 2 3 493