Concours de beauté Miss interuniversitaire : Mlle Lalia C. Traoré de l’Isc-Business School remporte la couronne

0

C’est une initiative de l’Institut supérieur de formation en Informatique et commerce (Isfic). Plusieurs établissements y ont participé après avoir organisé, chacun, un casting pour choisir ses représentantes. La finale a eu lieu le 20 février dernier à l’Espace Mistral à Djélibougou.

nitié par l’Institut supérieur de formation en Informatique et commerce (Isfic) pour mettre en valeur la culture malienne, ce concours de beauté dénommé “Miss Interuniversitaire” a connu la participation de plusieurs établissements privés. Pour ce faire, chaque établissement a organisé le 10 février un casting afin de sélectionner ses représentantes. C’est ainsi que Mlle Lalia Cheick Traoré et Mlle Fanta Bah ont été choisies pour défendre les couleurs de l’Institut supérieur de commerce (Isc-Business School. Finalement, cet établissement qui fait la fierté du Mali, était représenté par Mlle Lalia Cheick Traoré à la finale de la première édition de cette élection Miss, qui s’est déroulée le 20 février dernier. C’était à l’Espace Mistral à Djélibougou, en présence de plusieurs invités.

Elles étaient huit postulantes à rivaliser de beauté devant un jury composé de deux femmes et deux hommes. Après plusieurs passages devant le jury, c’est finalement Mlle Lalia Cheick Traoré qui sera élue reine de la beauté universitaire. Elle est étudiante en  2ème année Gestion financière à l’Institut supérieur de commerce (Isc), parallèlement à ses cours en 1ère année de la Faculté des sciences économiques et de gestion. Agée de 18 ans, la nouvelle Miss Interuniversitaire mesure 1m, 73 pour 57 kg.

Mlle Fatoumata Sidibé (15 ans) porte-drapeau de Niaré Froid et Sitan Coulibaly de l’Institut supérieur de formation en informatique et commerce (Isfic) ont été respectivement élues 1ère et 2ème dauphines.  La Miss Interuniversitaire, Lalia Cheick Traoré, dédie sa couronne à son père Cheick Oumar Traoré, cadre d’Ecobank et à sa mère Rokiatou Aw. Elle nourrit également beaucoup d’ambitions pour le Mali. “Mon ambition est de consolider le système éducatif malien afin de rivaliser avec les autres pays. Mon souhait le plus ardent, c’est de participer à ma manière au développement socio-économique de mon pays. Il s’agit d’œuvrer pour la paix et la stabilité du Mali” a-t-elle précisé.                

A.B. HAÏDARA

PARTAGER