Élection miss Mali-USA : Oumou Samaké sacrée déesse de la beauté malienne au pays de l’Oncle Sam

4
Oumou Samaké sacrée déesse de la beauté malienne au pays de l'Oncle Sam

Elle s’appelle Oumou Samaké, âgée de 18 ans, résidente à Atlanta et élève au collège. La consécration s’est déroulée, le samedi 6 août, au cours d’une soirée organisée par Madoussou production et l’union des Maliennes de New York et animée par Baba Niamé Camara, Guimbala Tounkara et l’artiste guinéen Mamadi Diabaté, installé à New York. Suivie de Bintou Doucouré de Philadelphie et Fily Niang, la reine de la beauté, Mlle Oumou Samaké représentera la communauté malienne des Etats-Unis à l’élection miss ORTM 2016 qui se tiendra probablement en décembre à Bamako.

Les Maliens des Etats-Unis d’Amérique sont sortis massivement pour être témoins de l’élection de la plus belle fille au sein de la diaspora malienne au pays de l’oncle Sam.

Cette initiative de Madoussou Traoré, qui est à sa 3e édition, est née de son amour fou pour sa patrie. Sa vision est de voir la communauté malienne unie pour un développement communautaire.

Après le festival “Le Mali aux Etats- Unis “, en organisant l’élection miss Mali-USA, Madoussou entend valoriser la culture et la beauté maliennes pour que les enfants, y compris ceux qui n’ont pas encore mis pieds au Mali, puissent connaitre leur culture et s’en glorifier. ” Les Etats Unis étant un melting pot, ce genre d’espace évite l’acculturation à nos enfants” a-t-elle expliqué.

Elles sont venues de Washington, Philadelphie, Atlanta pour s’ajouter à celles de New York. Chacun selon son appartenance ethnique a mis en exergue la culture de sa région.

Ainsi, le jury composé de sept personnes et présidé par Nientao Kadiatou Traoré de la Voix de l’Amérique, Mahamadou Dembélé, ancien président de l’association des Maliens de New York, Siabou Kanté de New Jersey, Amadou Touré de Atlanta, Mahamadou Sissoko de Philadelphie, la miss ORTM 2012, Zaliatou Maïga et votre fidèle serviteur Fatoumata Mah Thiam Koné, ont eu à travailler sur six critères que sont : l’allure, l’harmonie, l’éloquence, la démarche, la culture générale et l’habillement.

A noter qu’après quatre défilés dont deux en uniforme, un en tenue traditionnelle et le dernier en tenue de soirée, c’est finalement la représentante d’Atlanta, Oumou Samaké, qui a remporté le grand titre de miss Mali- USA 2016.

Du haut de son 1,75m l’originaire du Djitoumou a été désignée miss avec 303 points contre 290 pour Bintou Doucouré de Philadelphie.  Fily Niang de New York a occupé la 3ème place avec 280 points. Elles ont reçu respectivement la somme de 1000 dollars, 700 et 500 dollars à titre d’encouragement.

Pour sa part, la miss s’est réjouie de cette élection qui est une grande fierté pour elle et sa famille. Car, c’est elle qui représentera la diaspora malienne à la grande finale de l’élection miss ORTM prévue pour décembre prochain à Bamako. C’est pourquoi, elle dédie sa couronne à sa patrie, le Maliba pour le retour de la paix et de la stabilité.

Vivement la 4e  édition.

F. Mah Thiam KONE, depuis New York        

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Of course all the women in the photo are beautiful but, I wonder why do they hide their natural beauty with hair ornaments? Is it religious or cultural or lack of their best interest knowledge? Our negroid women far in excess of all other women cover their heads with ornaments not of them. It is a real disappointment. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  2. En quoi une miss peut valoriser notre culture?
    Mr les journalistes vous ne trouve pas que le peuple malien besoin d’autres choses plus importante que l amusement en ce moment
    Tout les bordels de télé réalité doivent être interdire pour le moment dans notre pays il y’a de l’urgence pour sauver lhonneur notre de pays
    Ces n’est pas en se focalisant sur ses bêtises a la télé qu’ont arrivera a repoussé les rebelles

    • Tu te fatigues mon cher. Est ce que tu sais que tu es plus preoccupe’ par l’avenir du pays que ceux qui vivent meme au Mali? I DONI DJIGUIN sinon tu vas mourir cadeau, DOUSSOU KASSI YA SABABOU YE.

    • @sikasso.”Aw kana sobin turuda bubakakun sa”(=une maison qui s’écroule, n’en faites pas porter le chapeau à la termite).Ils sont [aux USA] à plus de 5 milles km du Mali. Ils ne sont pas de ceux du pouvoir d’ATT que vous avez tous acclamés ici quand ils déroulaient le tapis rouge aux centaines d’ex- combattants “armés jusqu’aux dents” venus de la Libye et qui ont fait ce que nous savons tous. Ils n’ont été ni de près ni de loin mêlés jusqu’ici à la gestion de cette crise que vous avez naïvement encouragée en narguant ici même que ces nouveaux venus vont servir leur patrie avec des armes volées…La culture du Mali c’est l’habillement des filles qui ont défilé! La culture du Mali c’est aussi la musique et les repas qui sont consommés sur place. Ce n’est donc pas que de l'”amusement” seulement. Sans rancune.

Comments are closed.