Londres : un bébé de 3 mois suspecté de terrorisme convoqué à l’ambassade américaine. Photo

0
33
Londres : un bébé de 3 mois suspecté de terrorisme convoqué à l’ambassade américaine. Photo

Et non, ce n’est pas une blague. D’après The Guardian, un bébé anglais âgé de trois mois a été convoqué à l’ambassade des États-Unis à Londres pour être interrogé sur ses liens avec le terrorisme. La raison ? Son grand-père s’était trompé au moment de remplir le formulaire pour une demande de visa électronique vers les États-Unis.

Harvey Kenyon-Cairns, grand-père de l’enfant, devait emmener son petit-fils en vacances à Orlando, en Floride, aux Etats-Unis. Mais au moment de faire la demande de visa de son petit-fils pour pouvoir entrer sur le territoire des Etats-Unis, l’homme a fait une malencontreuse erreur.

  

À la question «Cherchez-vous à vous engager, ou vous êtes-vous jamais engagé(e) dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide?» Paul Kenyon, le grand-père, a coché, pour son petit-fils, la case «oui». Un “oui” qui ne passe pas auprès des autorités américaines, bébé ou non.

Il ne s’est rendu compte de son erreur que lorsque le visa de Harvey a été refusé.

En raison de cette erreur, le petit Harvey Kenyon-Cairns a été convoqué pour être interrogé par des responsables américains à l’ambassade de Londres.

«Bébé Harvey a été un ange pendant l’entrevue et n’a pas pleuré une seule fois. Je n’en revenais pas qu’ils ne se soient pas rendu compte qu’il s’agissait d’une erreur de bonne foi et qu’un bébé de trois mois ne représente une menace pour personne», a raconté le grand-père au «Telegraph».

Après entretien, le fameux visa a finalement été accepté. Mais l’erreur a coûté cher à cette famille puisque le grand-père a dû décaler ses vols et ses réservations en Floride, laissant ainsi plus de 3.000 euros dans cette rocambolesque histoire.

Source : http://www.afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here