USA: Snoop Dogg tire sur ‘Donald Trump’ et crée la polémique (VIDÉO)

0
487
USA: Snoop Dogg tire sur ‘Donald Trump’ et crée la polémique (VIDÉO)

Le rappeur américain Snoop Dogg, s’est inscrit sur la liste des célébrités qui se prononcent contre la politique de l’actuel président des États-Unis, Donald Trump.

Le dimanche dernier, le chanteur dans le nouveau clip de « Lavender », le chanteur californien évoque les brutalités policières et parodie en clown le nouveau président américain Donald Trump, rebaptisé Ronald Klump pour l’occasion.

Une  vidéo dans laquelle on peut bien voir le rappeur pointant un faux pistolet à la figure du clown, imitant Donald Trump, avec un visage orange, des cheveux blonds, la perruque blonde, le teint bronzé et la grosse cravate rouge.

Le rappeur explique avoir voulu non pas faire une chanson à controverse mais « vraie, vraie pour la voix des gens qui n’ont pas de voix.  » (…) « Personne ne deale en ce moment avec les vraies questions, avec ce foutu clown de président (…) alors j’ai voulu prendre le temps de presser le bouton pause au milieu d’un disque fêtard ».

«Je me dis que plein de gens font des disques cools, s’amusent, font la fête, mais que personne ne s’occupe vraiment du vrai problème avec ce… clown qui nous sert de président », a t-il dit au magazine Billboard.

Dans une scène, le personnage de Trump/Klump tient une conférence de presse pour annoncer la déportation de tous les chiens (comme Snoop Dog), ce qui n’est pas sans rappeler les récentes mesures anti-immigration prises par le président américain.

Une autre scène montre le président enchaîné tentant de fumer un joint d’herbe avec Snoop Dogg puis se faire braquer par le rappeur, dont le faux pistolet tire un drapeau « Bang »

Pendant ce temps, le sénateur de Floride Marco Rubio, pourtant l’un des rares membres du parti républicain à se déclarer fan de hip-hop, s’est montré critique envers le clip, disant qu’il ne l’approuve pas.

Il a notamment rappelé que «des présidents ont été assassinés dans ce pays par le passé». C’est le cas de John Fitzgerald Kennedy ou Abraham Lincoln. «Si la mauvaise personne voit ça et en tire la mauvaise idée, on peut avoir un vrai problème. Je ne sais pas à quoi pensait Snoop», a déclaré Marco Rubio au site américain TMZ.

Regardez la vidéo ci-dessous…

Source : http://www.afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here